Quelle est la température normale de notre corps ?

18 novembre 2017
La température du corps peut être influencée par une infinité de facteurs externes, tels que le stress, la mauvaise alimentation, l'âge et même notre état émotionnel.

La température corporelle est un thème délicat à traiter, puisqu’il existe de nombreux paramètres qui peuvent la modifier.

Parmi les différents facteurs qui peuvent faire varier une température considérée normale, nous trouvons :

  • le stress
  • l’alimentation
  • l’âge
  • le genre
  • le moment de la journée (le jour ou la nuit)

Avoir une très basse température est aussi dangereux et nuisible pour la santé qu’avoir 40°C de fièvre. Il faut donc s’inquiéter de la même façon qu’en cas de fièvre.

Il est extrêmement important de connaître la température optimale pour notre corps, afin d’éviter des risques de mauvais diagnostics.

Croyez-le ou non, mais il existe des milliers de façons de prendre la température et beaucoup d’entre elles sont inefficaces. Il est donc indispensable d’avoir cela à l’esprit afin d’obtenir un diagnostic précis.

Si  vous ne savez pas vraiment comment interpréter correctement les mesures du thermomètre, dans cet article vous saurez tout sur la température idéale de votre corps.

Une température normale 

thermomètre posé sur une charte de fertilité

Comme commenté précédemment, la température varie beaucoup en fonction de la personne. Toutefois, la température moyenne considérée normale ou habituelle se situe entre 36,6 °C et 37 °C pour un adulte.

Pour les bébés, elle se situe entre 34,7 ºC et 37,7 ºC. La mesure varie en fonction du moment de la journée, de la partie du corps utilisée pour la prise et la façon dont elle est prise.

On considère qu’un bébé a de la fièvre dès lors que sa température corporelle dépasse 38 ºC allant jusqu’à 39 ºC. Lorsque c’est le cas, il est vivement conseillé d’appeler le pédiatre sur le champ.

Pour les enfants, la température idéale est similaire à celle des adultes : la température normale se situe entre 36ºC à 37,7 ºC en fonction de la façon dont elle a été prise.

Selon que la température est prise par voie rectale (rectum) ou par voie axillaire (aisselle), elle peut varier jusqu’à 1 ºC de différence. Il est donc important de se souvenir que la partie du corps est un facteur à prendre en compte lors d’une prise de température afin de ne pas s’alarmer inutilement.

Une température basse

Une basse température dépend essentiellement de facteurs extérieurs. Toutefois, il est possible que la température baisse brusquement. On parle alors d’hypothermie.

Lorsque la température est inférieure à 35 ºC, la personne est en situation d’hypothermie. Par conséquent, une température de 36 ºC n’est pas alarmant.

De la fièvre

femme qui a de la fièvre
On parle de fièvre dès que la température dépasse les 37,5 ºC. Si vous utilisez un thermomètre rectal, on parle de fièvre à partir de 37,7 ºC, voire même 38 ºC.

Si la fièvre dépasse les 39 ºC, et même les 40 ºC, il est impératif de se rendre immédiatement chez le médecin.

Une forte fièvre peut causer des dégâts dans les tissus, des hallucinations, et dans certains cas extrêmes un infarctus.

Quand prendre la température du corps ?

L’environnement a une influence directe sur les degrés affichés par le thermomètre. Par conséquent, nous vous conseillons de prendre en compte nos recommandations suivantes.

  • Entre 6 h 00 et 18 h 00, la température peut augmenter de 0,5 ºC.
  • En hiver, la température augmente un peu plus qu’en été.
  • Les femmes ont tendance à avoir des températures plus élevées que les hommes ; la différence peut varier entre 0,2 ºC et 0,5 ºC en fonction de la phase de leur cycle menstruel.
  • Avoir une mauvaise journée, une mauvaise alimentation, ou prendre sa température juste après un accès de colère peut augmenter la température de 0,5 ºC.
  • L’alcool est un facteur assez changeant qui peut faire monter ou baisser la température ; cela dépendra de la quantité d’alcool consommée et du temps écoulé entre la consommation et la prise de la température.
  • L’activité physique ou l’exercice peuvent entraîner une augmentation de la température. Il est conseillé de ne pas prendre la température juste après une routine d’exercices ou après s’être agité-e.

Quelle est la meilleure façon de prendre sa température ?

homme qui prend sa température

Il existe 4 façons de prendre sa température :

  • par voie axillaire (aisselle)
  • par voie rectale (rectum)
  • par voie buccale (bouche)
  • par voie tympanique (oreille)

La voie buccale et la voie axillaire sont les plus communes. Toutefois, cette dernière est la moins fiable car c’est celle qui est le plus influencée par l’environnement et qui, par conséquent, reflète le moins bien la température interne de la personne.

La voie rectale est la plus précise, bien qu’il ait été démontré que cette zone est très changeante et peut donner des résultats élevés.

La voie buccale est la plus accessible, et c’est aussi la plus courante. Elle permet de prendre la température des artères linguales et ainsi obtenir un résultat plus précis. Il est recommandé de fermer la bouche lors de la prise de température et de bien tendre la langue pendant 3-4 minutes.

 

A découvrir aussi