Traitement à la tomate contre la peau grasse et l’acné

9 septembre 2020
Les traitements à base de tomate peuvent aider à combattre l'acné et la production excessive de graisse. Comment les utiliser ? Que faut-il prendre en considération ? Nous vous expliquons tout ici.

Le traitement à la tomate contre la peau grasse et l’acné est une solution alternative pour nous aider à garder une peau douce et sans impureté. Bien qu’il faille consulter un dermatologue face au moindre problème de peau, ces aides naturelles peuvent être utiles en tant que compléments.

La peau grasse et l’acné peuvent être la conséquence de dérèglement hormonaux, de la prise de certains médicaments, du stress et de bien d’autres facteurs. Comme le précise cette publication de Canadian Medical Association Journal, trouver un traitement efficace n’est pas simple.

À l’heure actuelle, nous disposons de nombreux produits à application topique et de thérapies systémiques pouvant nous aider à arborer une plus belle peau. Néanmoins, un médecin doit prescrire ces traitements en fonction du type d’acné et du type de peau. Sachez-en plus ici sur le traitement à la tomate.

Les grands bienfaits du traitement à la tomate pour la peau

L’idée que la tomate est un bon traitement pour la peau provient des croyances populaires. Bien que certaines études mettent en évidence les effets positifs de la tomate sur la peau, ces preuves ne sont pas encore suffisantes. D’ailleurs, aucune étude ne démontre que la tomate est un produit efficace pour traiter l’acné.

Néanmoins, grâce à sa haute teneur en eau et en antioxydants, la tomate semble une bonne option pour réguler la production excessive de graisse et éviter l’obstruction des pores. Elle permet ainsi de réduire les points noirs et les boutons. 

Par ailleurs, comme le précise cette étude publiée sur Scientific Reports, sa teneur en lycopène serait bénéfique pour mitiger les effets du stress oxydatif et des rayons ultraviolets. Le recours régulier au traitement à la tomate pourrait donc aider à réduire le risque de vieillissement prématuré. Êtes-vous décidé à tester ce tritement ?

Lisez aussi : Découvrez les bienfaits étonnants de la carotte pour la peau

Le traitement à la tomate, un traitement efficace pour nettoyer les pores

Nombreuses sont les causes à l’origine des pores dilatés. Bien qu’il ne soit pas possible de les “refermer”, il est possible d’atténuer leur aspect avec un nettoyage adéquat. En plus des produits prévus pour cet effet, nous vous proposons de tester le masque à base de tomate ci-dessous.

Masque à la tomate
La tomate ne peut pas fermer les pores. Néanmoins, grâce à sa teneur en eau et en antioxydants, elle contribue à améliorer l’aspect des pores dilatés.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de pulpe de tomate (16 g)
  • 2 petites cuillères de miel d’abeille (10 g)
  • 1 disque de coton

Application

  • Mélange les ingrédients dans un petit récipient.
  • Appliquer le mélange sur le visage à l’aide d’un disque de coton en effectuant de petits mouvements circulaires.
  • Laissez agir pendant une quinzaine de minutes, puis rincez à l’eau froide. Renouvelez ce simple rituel de beauté tous les matins.

Un traitement à base de tomate contre l’acné

Nombreuses sont les causes à l’origine de l’acné. Pour trouver un traitement efficace, il est donc nécessaire de consulter un dermatologue. Bien entendu, il est possible de compléter un traitement conventionnel avec des remèdes d’origine naturelle. Grâce aux propriétés des tomates, les traitements à base de tomate sont généralement de bons compléments.

Ingrédients

  • Une tomate coupée en deux.

Application

  • Pour cicatriser l’acné enflammée, il suffit d’appliquer une demi-tomate sur le visage en effectuant un petit massage circulaire afin qu’elle s’imprègne bien.
  • Laissez agir pendant une quinzaine de minutes et rincez à l’eau froide.

Remarque : appliquez une crème solaire après avoir appliqué ce remède. 

Un traitement à la tomate pour les peaux grasses

La production excessive de graisse peut être la conséquence d’un dérèglement hormonal, d’un désordre génétique ou liée à un facteur environnemental. Un masque à la tomate ne vous aidera pas à résoudre complètement le problème, mais il s’agit d’un bon complément pour améliorer l’aspect de la peau de manière temporaire.

Peau grasse
Il convient de consulter un dermatologue à l’heure de chercher un traitement pour contrôler une peau très grasse. Toutefois, un masque à la tomate peut améliorer l’aspect de la peau de manière temporaire.

Découvrez : Connaissez-vous le régime à la tomate ?

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de pulpe de tomate (16 g)
  • 10 rondelles de concombre (50 g)

Préparation

  • Épluchez la tomate, le concombre et mettez le tout dans votre mixeur. Vous pouvez les mixer pour que ce soit plus simple et rapide, ou bien les écraser à la fourchette. C’est à vous de décider ce qui vous convient le mieux.
  • Mettez le mélange dans un petit bol et, à l’aide d’un coton, humidifiez votre visage par petites touches.
  • Laissez agir pendant vingt minutes, puis rincez à l’eau froide.
  • Faites cela trois fois par semaine.

Arrêtez tout si votre peau réagit

Il n’existe aucune preuve scientifique solide confirmant les bienfaits de l’application topique de tomate cités sur la peau. Ainsi, comme pour tout produit, il convient d’utiliser la tomate avec précaution : réalisez un test d’allergie sur une petite zone de la peau.

Pour la plupart des personnes, la tomate est un ingrédient fiable pouvant être utilisé régulièrement. En cas de réaction défavorable, n’utilisez pas la tomate.

  • Kraft J, Freiman A. Management of acne. CMAJ. 2011;183(7):E430–E435. doi:10.1503/cmaj.090374
  • Emma, E. (2007). Acné y Estrés. Dermatol Perú. https://doi.org/10.1002/pri.1589
  • Groten K, Marini A, Grether-Beck S, et al. Tomato Phytonutrients Balance UV Response: Results from a Double-Blind, Randomized, Placebo-Controlled Study. Skin Pharmacol Physiol. 2019;32(2):101–108. doi:10.1159/000497104
  • Cooperstone JL, Tober KL, Riedl KM, et al. Tomatoes protect against development of UV-induced keratinocyte carcinoma via metabolomic alterations. Sci Rep. 2017;7(1):5106. Published 2017 Jul 11. doi:10.1038/s41598-017-05568-7