Ayez une consommation régulière de concombre !

12 septembre 2019
En plus de présenter une forte teneur en eau et minéraux, le concombre aura un effet purifiant sur votre organisme et renforcera vos défenses immunitaires.

Alors qu’il est la plupart du temps répertorié en tant que légume, il convient de noter qu’il s’agit en réalité d’un fruit ; il appartient par ailleurs à la même famille que celle des melons, pastèques et courges. Parce que son goût est plutôt amer, nous tendons à le déguster en salades ou autres préparations salées.

Dans cet article nous vous détaillerons les raisons pour lesquelles il est indispensable que vous ayez une consommation régulière de concombre. Nous vous conseillons de le manger avec la peau, de préférence, car elle est riche en fibres. Ce légume vous viendra en aide pour résoudre les problèmes d’estomac, d’acidité ou bien de difficultés digestives.

La consommation régulière de concombre

Avoir une consommation régulière de concombre apporte de nombreux bienfaits

Le concombre ne contient que très peu de calories car il est composé en majeure partie d’eau. L’apport calorique pour 100 grammes n’est que de 13 calories, dont 97% sont liquides.

De plus, il contient un faible taux de glucides et est riche en vitamines A,B,C,D ainsi qu’en minéraux. Parmi ces minéraux, nous trouvons le fer, le potassium, le phosphore, le calcium et enfin le magnésium.

Le concombre contient aussi beaucoup de fibres ; ainsi, il est excellent d’en manger lors de régimes pour perdre du poids. Car il a une grande valeur nutritionnelle, on peut affirmer qu’il s’agit d’un aliment extraordinaire, il apporte de plus de nombreux bienfaits aux différentes zones de notre organisme.

La consommation régulière de concombre et ses bienfaits pour la peau

L’une des utilisations les plus connues du concombre est celle des soins esthétiques. La peau est très riche en vitamine C et acide caféique. Ces micronutriments permettent de réduire les inflammations, de soulager les irritations cutanées et de manière générale, ils aident à maintenir une peau saine.

C’est la raison pour laquelle le concombre est fréquemment utilisé pour les traitements cutanées ou pour le contour des yeux. Mais ce n’est pas tout ; le concombre aide également à combattre certaines maladies dermatologiques, comme le psoriasis, l’eczéma et l’acné.

Ne passez également pas à côté de : Les aliments permettant de contrôler le psoriasis

Cependant, la peau des concombres n’est pas forcément bénéfique uniquement en usage topique. En effet, elle peut également être ingérée, mixée avec de l’eau et du citron par exemple, afin de purifier l’organisme.

Les concombres sont aussi bons en usage topique qu'ingérés

Les bienfaits pour les tissus

Cet aliment contient des quantités importantes d’un éléments connu sous le nom de dioxyde de silicium. Cet élément a pour particularité de fortifier et régénérer les tissus du corps.

Parmi les éléments du corps qui profitent le plus de l’ingestion du concombre se trouvent les muscles, les tendons, les cartilages, les ligaments et les os. Voilà une raison de plus de manger du concombre fréquemment !

Bienfaits pour le système cardiovasculaire

Le concombre est riche en minéraux tels que le potassium et le magnésium, mais également en fibres, qui contribuent à la bonne santé cardiovasculaire.

Ces micronutriments favorisent la circulation sanguine et aident ainsi à lutter contre la pression artérielle.

Bienfaits pour la digestion

Car le concombre est riche en vitamines et minéraux, en consommer fréquemment aide à combattre les brûlures d’estomac et les problèmes de digestion.

Ceci est possible grâce à son apport en eau, fibres, magnésium et potassium. Attention cependant, il faut garder à l’esprit que ces éléments sont essentiellement présents dans la peau : il faut par conséquent éviter de l’enlever.

Le concombre est également un aliment très diurétique, comme le sont souvent les aliments juteux. Ainsi le concombre aide à éliminer les graisses stockées dans les tissus et évite la rétention d’eau.

Le concombre comme bouclier

En plus des bienfaits mentionnés, manger du concombre fréquemment est fortement conseillé car c’est un excellent mécanisme pour nous protéger de certains facteurs externes pouvant altérer le bon fonctionnement de notre organisme.

  • En premier lieu, il répare la muqueuse digestive et la flore intestinale car il protège l’intestin et l’estomac en éliminant les toxines

A voir aussi : 6 smoothies pour éliminer les toxines

  • Le concombre contribue également au bon fonctionnement de nos défenses immunitaires : il continent une grande quantité de vitamines de type B, qui renforcent le système immunitaire, mais également de la vitamine C, qui protège l’organisme des rhumes et favorise la cicatrisation des tissus
  • Il nous défend contre les éléments toxiques présents dans certains aliments que nous mangeons ou contenus dans l’atmosphère de manière générale

Contre-indications

Malgré tous les bienfaits que nous avons détaillés dans notre article, il existe certaines contre-indications. Le principal point auquel il convient de faire attention est la présence de la cucurbitacine, qui, consommée en grandes quantités, peut occasionner des gaz et autres indigestions. C’est la raison pour laquelle il est recommandé aux personnes souffrant régulièrement d’indigestions et gaz de manger du concombre de manière modérée.

Pour finir, il convient de préciser que le concombre est très diurétique, ce qui fait qu’il peut être source de déshydratation. Cependant pour que cela arrive, il faut avoir une consommation régulière de concombre.

 

  • Ji, L., Gao, W., Wei, J., Pu, L., Yang, J., & Guo, C. (2015). In vivo antioxidant properties of lotus root and cucumber: A pilot comparative study in aged subjects. Journal of Nutrition, Health and Aging. https://doi.org/10.1007/s12603-015-0524-x
  • Kumar, D., Kumar, S., Singh, J., Narender, Rashmi, Vashistha, B. D., & Singh, N. (2010). Free Radical Scavenging and Analgesic Activities of Cucumis sativus L. Fruit Extract. Journal of Young Pharmacists. https://doi.org/10.4103/0975-1483.71627
  • Heidari, H., Kamalinejad, M., Noubarani, M., Rahmati, M., Jafarian, I., Adiban, H., & Eskandari, M. R. (2016). Protective mechanisms of Cucumis sativus in diabetes-related models of oxidative stress and carbonyl stress. BioImpacts. https://doi.org/10.15171/bi.2016.05
  • Cucumbers. (n.d.).
    whfoods.com/genpage.php?tname=foodspice&dbid=42