Un nouveau test alerte sur le risque cardiaque des femmes

· 19 juin 2016
Les femmes ont tendance à accorder moins d'importance aux douleurs et à confondre les symptômes avec d'autres douleurs courantes, comme les changements hormonaux et même les règles.

Il faut savoir que, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), les principales causes de mortalité chez les femmes sont les maladies cardiovasculaires.

Les mêmes qui, souvent, nous considérons comme étant des problèmes masculins.

Pour chaque femme qui meurt à cause du cancer, trois meurent à cause d’un problème de cœur.

Nous devons donc considérer le risque cardiaque chez les femmes comme l’une des priorités dans la prise de conscience et bien sûr dans les motifs de consultations chez le médecin.

La prévision est importante, bien sûr, mais il est encore plus important de s’écouter, de tenir compte de chaque indice, de chaque petite gêne du quotidien, qui peut être un symptôme d’un problème de cœur.

C’est pour cela que dans cet article, nous allons vous expliquer quels sont les symptômes dont vous devez tenir compte et partager avec vous un test plein d’espoir qui nous alerterait sur le risque cardiaque chez les femmes.

Risque cardiaque chez les femmes : symptômes à connaître

Les symptômes d’une maladie cardiaque sont, en général, différents chez les hommes et chez les femmes.

Chez les hommes, ils sont un plus plus évidents et donnent plus de signaux : rigidité d’un bras, étouffement, fatigue extrême…

Chez les femmes, le problème réside dans le fait qu’elles peuvent confondre les symptômes avec d’autres,“je suis toujours fatiguée », « j’ai des palpitations à cause du stress et des préoccupations ». 

En termes de santé, il est nécessaire de toujours compter sur un diagnostic médical.

C’est pour cela que vous devez tenir compte des principaux signes qui nous avertissent d’un risque cardiaque chez les femmes.

Coeur

Les angines de poitrine chez les femmes

L’angine de poitrine apparaît quand il n’y a pas suffisamment de sang riche en oxygène qui arrive jusqu’au cœur.

Les symptômes que nous sentirions sont les suivants :

  • Les hommes ressentent une douleur dans la poitrine et dans le bras.
  • Les femmes ressentent une pression dans la poitrine qui remonte jusqu’au cou, la mâchoire et même le dos.
  • La douleur est bien plus diffuse que chez les hommes. Cependant, la pression est accompagnée de brûlures et de chaleur extrême.
  • Alors que les hommes sont soulagés lorsqu’ils se reposent, les femmes ont plus de possibilités de la détecter quand elles reposent.

Découvrez : Quels sont les symptômes d’un pré-infarctus

La crise cardiaque

  • Si les hommes ressentent un élancement préalable qui les immobilisent, les femmes perçoivent une fatigue très forte, une pression accompagnée de sueur, et comme dans l’angine de poitrine, une douleur diffuse.
  • Il faut savoir que nombre de ces symptômes ont tendance à être confondus avec des douleurs de dos, de cou ou de l’acidité stomacale.

Les femmes ont tendance à vivre des nausées dues à la fatigue ou aux changements hormonaux, d’où la difficulté d’identifier les symptômes d’un problème cardiaque.

Nouveau test pour diagnostiquer le risque cardiaque chez les femmes

Test-du-coeur

L’étude a été publiée dans la revue British Medical Journal et nous apporte, sans aucun doute, une lueur d’espoir pour réduire l’indice de mortalité en lien avec le risque cardiaque chez les femmes.

Les médecins du Royaume-Uni étaient sûrs de quelque chose : ils avaient besoin d’un type de test qui différenciait les sexes, puisque parfois les tests standardisés utilisés pour évaluer les risques cardiaques, n’étaient pas suffisamment sensibles pour diagnostiquer les femmes.

Découvrez La cardiomyopathie des cœurs brisés chez la femme

Les conclusions auxquelles chercheurs sont arrivés sont les suivantes :

  • Le travail a été effectué auprès de plus de 1000 hommes et femmes de l’Hospital Royal Infirmary d’Édimbourg (Écosse), qui souffraient tous d’une douleur dans la poitrine.
  • On leur a fait faire divers tests pour évaluer le risque de maladie cardiaque, en suivant plusieurs paramètres pour voir lequel d’entre eux permettait de diagnostiquer plus précisément les femmes.
  • Le résultat est plein d’espoir : on a découvert qu’une protéine libérée par le cœur, la troponine, doublait le diagnostic de crises cardiaques chez les femmes. C’est-à-dire qu’elle s’ajuste plus aux femmes et elle est efficace pour détecter un trouble.

Aujourd’hui, les chercheurs font un essai clinique avec plus de 26.000 patients pour affiner encore plus ce test.

Femme-respirer-e1449711687629

Dans la recherche, l’exemple d’une femme a été pris. Jenni Stevens a 41 ans et elle est entrée en urgence à l’hôpital car elle s’est évanouie au travail.

Selon elle, si elle n’avait pas été au travail, elle n’y aurait peut-être pas prêté attention.

Cependant, lorsqu’elle arrivée à l’hôpital, on lui a diagnostiqué un risque cardiaque très élevé grâce à cette analyse de sang où l’indicateur troponine a été utilisé.

Découvrez : Les symptômes des principales maladies cardiaques chez les femmes

Aujourd’hui, Jenni va être traitée et le risque qu’elle souffre d’un infarctus va énormément se réduire.

Il a seulement suffi d’un évanouissement et d’une analyse de sang pour découvrir cela, et pour profiter d’une vie plus saine.

Alors, n’oubliez pas que face au moindre doute… consultez votre médecin!