Vivre c’est bien plus qu’exister

Nous ne devons pas oublier que nos pensées limitantes nous empêchent de profiter de la vie. Nous devons nous tromper pour apprendre et pour sortir de notre zone de confort, afin de trouver notre bonheur.

Vivre c’est bien plus qu’exister. Nous le savons tous, mais nous avons parfois tendance à l’oublier.

Entre le moment de notre naissance, et celui de notre départ pour un autre monde, il y a une étape merveilleuse appelée « la vie », qu’il faut expérimenter au maximum, jusqu’à en perdre haleine.

Nous savons tous qu’il n’est pas simple de faire ressortir le positif de notre existence.

Les obligations diverses, le travail et, à certaines occasions, les relations personnelles complexes que nous avons avec les autres, effritent la joie de vivre dont nous devrions tous profiter.

Mais si nous prenons pleinement conscience que le simple fait d’exister, d’être là, ici et maintenant dans ce monde, est un don exceptionnel, nous pouvons commencer à faire passer en priorité ce qui est véritablement important.

Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir autour de ce sujet.

Les 4 clés pour comprendre que vivre c’est bien plus qu’exister

fille-representant-la-liberte-500x514

Ne vivez pas la vie des autres

Nous formons tous partie d’au moins trois cercles sociaux :

  • Une famille d’origine, qui se compose de parents et de frères, ou de sœurs, ainsi que d’autres proches « de sang ».
  • Une famille construite, dans laquelle on retrouve nos partenaires amoureux, nos enfants et nos amis, que nous désignons souvent comme des membres à part entière de notre « famille ».
  • Un univers professionnel, dans lequel se trouvent nos collègues de travail, nos patrons et nos clients.

Ces trois cercles sociaux quotidiens déterminent en partie qui nous sommes, comment nous nous voyons, et comment nous percevons les autres.

Si ces contextes sont harmonieux et enrichissants, notre existence deviendra tout à fait agréable.

Nous vous recommandons de lire : L’amour se trouve dans les petits détails

Cela nous permettra de nous sentir valorisés, aimés et utiles pour la société, ainsi que pour ceux à qui nous tenons.

Cependant, si au sein de ces cercles sociaux naissent des conflits, des pressions, des peurs et des tensions, nous allons devenir les prisonniers d’un monde de douleur.

Nous allons être les esclaves d’émotions négatives qui vont nous empêcher d’exister comme nous le désirons.

Si vous êtes dans ce cas, vous devez établir des priorités, rompre certains liens et établir des limites, car votre paix intérieure et votre bien-être ne sont pas négociables.

Apprenez à profiter de l’ici et maintenant, de ce qu’il se passe dans votre univers

Pour découvrir le simple plaisir d’exister et pour apprécier votre appartenance au monde et à tout ce qui vous entoure, vous devez suivre les étapes suivantes :

  • Calmez le bruit de vos pensées : que vous le croyez ou non, tous les êtres humains sont occupés en permanence par des pensées qui, loin d’être productives, sont des reliquats de peurs et de préoccupations.
  • Cherchez des moments pour vous, et des instants de solitudes. Offrez-vous l’opportunité d’être seul avec vous-même.
  • Appréciez tout ce qui vous entoure à sa juste valeur, car la beauté de la vie se niche dans les choses les plus élémentaires.

Lire également : Etre mère, c’est avoir le coeur en dehors du corps

fleurs-en-forme-de-coeur

Soyez reconnaissant pour ce que vous avez et pour ce que vous êtes

Il est possible que vous vous soyez déjà demandé : « Comment puis-je être reconnaissant pour ce que j’ai, si je ne suis pas heureux ?« .

  • Nous devons tous comprendre que, même si nous n’avons pas tout ce que nous désirons profondément, nous disposons tous de la capacité à changer les choses.
    Votre force se trouve dans votre volonté, dans votre optimisme, et dans votre faculté à vous passionner à nouveau.
  • Soyez reconnaissant pour le simple fait d’exister, de ressentir la chaleur de la lumière du soleil, et de voir les sourires de ceux que vous aimez véritablement.
    Soyez reconnaissant d’être une personne courageuse, qui a surmonté de nombreuses épreuves et qui sait qu’il lui reste encore de belles choses à vivre.
  • Vivez l’instant présent et soyez reconnaissant pour ce que vous percevez, ici et maintenant. Si vous n’avez que des larmes dans les yeux et des maux dans le cœur, dites-vous que rien dans la vie n’est permanent.
  • Vous aurez un peu moins mal demain, et la vie vous apportera des choses meilleures à l’avenir, si vous maintenez une attitude réceptive.

Découvrez aussi : Comment maintenir la passion au sein du couple

N’imaginez pas, n’espérez pas, ne vous plaignez pas : sortez de votre zone de confort et vivez votre vie !

Rêver n’est pas quelque chose de mal, bien au contraire. Cela nous apporte de la passion, et des espoirs que nous avons envie de voir se réaliser.

Cependant, si nous passons toutes nos journées à rêver et à espérer, la vie va nous glisser entre les doigts.

Il est nécessaire que nous sortions de notre zone de confort et que nous prenions des risques, car vivre c’est bien plus qu’exister. En réalité, la vie se compose de plusieurs aspects fondamentaux :

  • Vivre c’est se tromper, et essayer à nouveau.
  • Vivre c’est se fixer des objectifs, et parfois les atteindre.
  • Vivre c’est s’autoriser des deuxièmes, voire des troisièmes chances.
  • Vivre c’est savoir dire non, et se risquer à dire oui sans savoir ce qui peut se passer.
  • Vivre c’est toujours en vouloir davantage.
  • Vivre c’est profiter du calme et nous envelopper dans une bulle de joie.

Appliquez ces conseils très simples dans votre quotidien et n’oubliez pas que parfois, trouver le bonheur et une certaine paix intérieure est bien plus facile que ce que nous pensons.

Cela demande de la constance, une bonne dose d’illusion quotidienne et une base d’estime de soi. Ne l’oubliez jamais!

 

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi