Il y a des choses qui ne passent jamais de mode : la noblesse et les bonnes manières

S'il est évident que l'on jouit d'un certain anonymat sur les réseaux sociaux, nous devons tous apprendre à ressentir de l'empathie pour son prochain et à faire primer les bonnes manières et la bonne éducation sur le reste.

Dans notre monde changeant, complexe et dynamique, il y a des racines qui continuent à nous apporter force et courage.

Même si notre société avance très vite, il y a des choses qui nous maintiennent à flot : la noblesse, la sincérité, le respect, les bonnes manières…

Il y a quelque chose que nous voyons beaucoup sur les réseaux sociaux : le manque de respect entre les usagers.

Grâce à l’anonymat, il est fréquent que des dynamiques peu respectueuses soient mises en pratique, dans le but de faire du mal à d’autres personnes ou d’autres collectifs.

Le monde des réseaux sociaux est un lieu complexe où se reflète le pire et le meilleur de l’être humain.

Cet outil de communication précieux est sans aucun doute un monde merveilleux qui nous enrichit de connaissance mais qui, s’il est utilisé à mauvais escient, peut être très nocif.

C’est pour cela que nous devons être très intuitif-ve-s et habiles dans l’éducation de nos enfants.

Nous devons leur montrer qu’il y a des aspects qui doivent toujours rester des fondamentaux : le respect entre les gens et les bonnes manières.

Ce sont des valeurs de grand pouvoir dans un monde où l’information se partage en quelques secondes, où l’on peut communiquer avec n’importe quelle personne de la planète.

Si nous transmettons de la noblesse, nous créerons un futur plein d’espoir. 

Cela vaut la peine d’investir dans cet « art », de ne pas laisser les bonnes manières disparaître dans cette société où nous n’avons plus besoin de voir les personnes de visu pour être ami-e-s, où l’amour peut surgir entre deux personnes qui se trouvent à des milliers de kilomètres.

Nous vous proposons de réfléchir à cela.

Les bonnes manières sur les réseaux sociaux

reseaux-sociaux-500x325

En 2014, le réseau social Facebook s’est vu dans l’obligation d’investir de l’argent, du temps et des efforts dans la formation d’une dimension qui, apparemment, lui échappait des mains : les bonnes manières.

Cela peut sembler être une donnée curieuse, et même préoccupante. Les gens ont-ils oublié ce qu’était le respect ?

En réalité, personne n’a oublié. Mais ce sont des endroits très propices au déploiement de comportements dangereux, comme le cyberharcèlement ou cyberbullying.

Découvrez aussi : Un groupe d’artistes rend leur féminité à des femmes touchées par un cancer du sein

Aussi curieux que cela puisse paraître, faire du mal est parfois plus simple que de favoriser le respect, l’attention, le vivre en ensemble. Des dimensions que les plus jeunes générations ne connaissent pas toujours.

Pour éviter ou au moins contrôler ce type de dynamiques, une figure a été créée par Facebook, qui s’appelle Mr. Nice.

Nous allons vous expliquer quelle est la fonction de cette personne du réseau social le plus puissant du monde, et sur lequel le journal le New York Times a consacré un article très intéressant.

Le harcèlement sur Internet, un problème croissant

personnes-consultant-facebook-500x341

Les responsables de Facebook sont conscient-e-s que le phénomène du harcèlement dans les réseaux sociaux ne fait qu’augmenter.

Dans un travail mené par le Pew Research’s Internet Project, on a découvert, par exemple, que presque 65% des jeunes états-unien-ne-s entre 18 et 29 ans avaient déjà été harcelé-e-s sur Facebook.

  • Tout cela a obligé le réseau social à créer Mr Nice, une figure derrière laquelle se trouvent plus de 80 travailleurs qui ont pour fonction de garantir, dans la mesure du possible, la sécurité et le respect des usagers.
  • On a conçu, par exemple, l’option de contrôler qui nous tague et de pouvoir vérifier et accepter ou non le matériel sur lequel on apparaît. 
  • Mr. Nice dispose d’un système lui permettant de décider quel type de photos peuvent être publiées ou pas sur le réseau social. Les offensives sont censurées.

De même, les profils des usagers qui font un mauvais usage du réseau pour promouvoir la violence sont éliminés.

  • Toutes les personnes qui travaillent derrière Mr Nice sont d’accord sur un point : quand elles partagent des choses, elles le font avec une intention positive. Le bon prime toujours sur le mauvais. 

Cependant, personne ne peut mesurer l’impact que ses actions peuvent peuvent avoir sur les autres.

On ne peut donc pas tout contrôler.

Mais le réseau social le plus connu du monde sait que lutter pour le respect et les bonnes manières entre les usagers est quelque chose qu’il faut travailler chaque jour.

Découvrez aussi : Le bonheur vient de notre vie intérieure, pas des personnes qui sont à nos côtés

Pour un monde plus respectueux, pour un futur plus digne

femme-et-elephant-500x317

Créer un futur plus digne pour nous et les nouvelles générations demande de la volonté, des efforts et du dévouement.

Il est possible que l’actuel panorama complexe, présentant tant de problèmes sociaux et de crises politiques, nous empêche de pouvoir imaginer un futur empreint d’espoir, plus digne et plein d’opportunités.

Cependant, il est important de réfléchir à certains aspects :

  • Les grands changements sont impulsés par la volonté et la noblesse de nombreuses personnes, de petites entités qui font « beaucoup ».
  • Le respect, la noblesse et les bonnes manières sont des valeurs qui ne doivent jamais passer de mode. Elles doivent êtres défendues dans chaque situation du quotidien : le travail, la famille, les réseaux sociaux.
  • Autre chose qu’il ne faut pas oublier : un acte de bonté a beaucoup plus d’impact qu’un acte de mépris. La bonté inspire et se transmet. 

Cela vaut donc la peine de semer de petites graines de bonté et d’espoir, celles qui donneront demain leurs meilleurs fruits.