10 aliments qui accroissent la longévité

10 aliments qui accroissent la longévité
Mario Benedetti Arzuza

Relu et approuvé par le médecin Mario Benedetti Arzuza.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Depuis l’Antiquité, beaucoup de gens cherchent des astuces pour préserver la jeunesse, reculer au maximum les effets dus à l’âge et accroitre la longévité. Avec les avancées technologiques, différentes méthodes ont été développées pour paraître physiquement plus jeune.

Pourtant, tout cela est impossible sans bénéficier d’une bonne santé et de la vitalité nécessaire pour vivre le plus longtemps possible.

Le secret de la conservation de la jeunesse et de la longévité se trouve dans de bonnes habitudes alimentaires et des exercices quotidiens. Notre organisme a besoin de jouir d’une bonne santé pour une vie longue et pour nous donner les forces nécessaires.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter les 10 meilleurs aliments qui vous aideront à allonger votre vie et bien sûr, qui vous maintiennent en bonne santé grâce aux bienfaits qu’ils procurent.

Les produits laitiers et le poisson

aliments qui accroissent la longévité : poisson

Les acides gras Oméga 3 et 6 se trouvent dans le poisson dans de grosses proportions.

Ce type d’aliments contient de la vitamine D et du calcium qui aident à prévenir la maladie appelée ostéoporose, qui surgit après 30 ans à cause d’une réduction de la masse osseuse dans l’os. Elle provoque des fractures et différentes lésions qui affectent la santé.

Les viandes blanches

La dinde, le poulet et le poisson contiennent 25% moins de calories que les viandes rouges. Ces aliments sont d’une grande aide pour réduire la consommation de graisses et ainsi prendre soin de la santé. Leur haute teneur en zinc et fer favorisent l’action des globules rouges. Il a aussi été vérifié que leur ingestion servait à renforcer et à protéger le système nerveux.

Les fruits rouges

Les fruits rouges ont des propriétés antioxydantes qui préviennent les infections urinaires. Ils possèdent également de la vitamine C et des flavonoïdes qui protègent l’organisme et évitent les maladies cardiaques.

L’avocat

Sa haute teneur en vitamines aident à prévenir de nombreuses maladies qui surviennent en général à l’âge adulte. Il augmente donc les probabilités d’une vie longue et apporte de la vitalité à l’organisme. L’avocat possède des vitamines A, B1, B2, B3, B6, D et du potassium et aide à contrôler la pression sanguine et le rythme cardiaque prévenant ainsi l’infarctus ou tout autre type de maladie cardiaque.

Le brocoli

Le brocoli est l’un des légumes qui aident le plus à lutter contre les maladies. Il possède des vitamines A et C, qui accroît et renforce le système immunitaire. Ses propriétés et sa consommation préviennent le cancer et les maladies du coeur. Il est également un bon détoxifiant qui purifie l’organisme.

L’origan

Des études spécialisées ont montré que l’origan contient un ingrédient actif qui empêche l’inflammation des tissus et des articulations. Il permet aussi d’éviter la dégénérescence osseuse et de renforcer notre ossature.

L’ail

aliments qui accroissent la longévité : ail

L’ail est composé de deux éléments primordiaux qui agissent en faveur d’une bonne santé, il s’agit de l’allicine et du disulfure d’allyle. Consommer une gousse d’ail quotidiennement, préférablement cru, protège l’organisme contre le cancer et les maladies cardiaques.

En consommer au moins une par semaine réduit le risque de contracter le cancer du colon. En plus de cela, l’ail est un aliment contenant beaucoup de bénéfices détoxifiants pour le corps et luttant contre de nombreuses maladies.

Les noix et les fruits secs

Les noix et les fruits secs sont des aliments excellents pour la santé. Leurs divers minéraux, présents en grande quantité, comme le potassium, le magnésium, le zinc et le sélénium les rendent très sains et très bénéfiques pour notre organisme.

Une étude a révélé que consommer 5 noix par jour améliore le fonctionnement du coeur et prévient des maladies comme Alzheimer, la dépression et la sclérose en plaques.

Le miel

Cet aliment est l’un des plus connus et est utilisé dans le monde entier, tant pour ses propriétés pour la peau et les cheveux que pour ses bienfaits généraux sur l’organisme.

Utiliser le miel comme une alternative au sucre ou aux édulcorants aide à renforcer le coeur, à souder les os, à lutter contre les impuretés présentes dans le sang. On dit également qu’il accroît la longévité car il rajeunit le système reproducteur féminin.

Le germe de blé

Le germe de blé est une grande source de vitamine E, de vitamines du groupe B et de fer. Beaucoup d’études ont démontré qu’il prévient l’artériosclérose. Selon des études médicales, consommer cet aliment quotidiennement peut prolonger la longévité de 5 ans.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Ağagündüz, D., Şahin, T. Ö., Yılmaz, B., Ekenci, K. D., Duyar Özer, Ş., & Capasso, R. (2022). Cruciferous Vegetables and Their Bioactive Metabolites: from Prevention to Novel Therapies of Colorectal Cancer. Evidence-based complementary and alternative medicine : eCAM, 2022, 1534083. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9017484/
  • Ali, M. Y., Sina, A. A., Khandker, S. S., Neesa, L., Tanvir, E. M., Kabir, A., Khalil, M. I., & Gan, S. H. (2020). Nutritional Composition and Bioactive Compounds in Tomatoes and Their Impact on Human Health and Disease: A Review. Foods (Basel, Switzerland), 10(1), 45. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7823427/
  • Aune, D., Keum, N., Giovannucci, E. et al. Nut consumption and risk of cardiovascular disease, total cancer, all-cause and cause-specific mortality: a systematic review and dose-response meta-analysis of prospective studies. BMC Med 14, 207 (2016). https://bmcmedicine.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12916-016-0730-3#citeas
  • Bakre, A. T., Chen, A., Tao, X., Hou, J., Yao, Y., Nevill, A., Tang, J. J., Rohrmann, S., Ni, J., Hu, Z., Copeland, J., & Chen, R. (2022). Impact of fish consumption on all-cause mortality in older people with and without dementia: a community-based cohort study. European Journal of Nutrition, 61(7), 3785–3794. https://doi.org/10.1007/s00394-022-02887-y
  • Benisi-Kohansal, S., Saneei, P., Salehi-Marzijarani, M., Larijani, B., & Esmaillzadeh, A. (2016). Whole-grain intake and mortality from all causes, cardiovascular disease, and cancer: A systematic review and dose-response meta-analysis of prospective cohort studies. Advances in Nutrition (Bethesda, Md.), 7(6), 1052–1065. https://doi.org/10.3945/an.115.011635
  • Carbajal Azcona, Á. (2012). La “dieta mediterránea” como ejemplo de dieta prudente y saludable. Importancia de los alimentos de origen vegetal y de sus componentes bioactivos. https://docta.ucm.es/handle/20.500.14352/45932
  • Chaudhary, P., Sharma, A., Singh, B., & Nagpal, A. K. (2018). Bioactivities of phytochemicals present in tomato. Journal of food science and technology, 55(8), 2833–2849. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6045986/
  • Connolly, E. L., Sim, M., Travica, N., Marx, W., Beasy, G., Lynch, G. S., Bondonno, C. P., Lewis, J. R., Hodgson, J. M., & Blekkenhorst, L. C. (2021). Glucosinolates From Cruciferous Vegetables and Their Potential Role in Chronic Disease: Investigating the Preclinical and Clinical Evidence. Frontiers in pharmacology, 12, 767975. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8575925/
  • Divya, Bj & Bukke, Suman & Kumar, L & Venkataswamy, M. & Beeram, Eswari & K, Thyagaraju. (2017). The role of allium sativum (Garlic) in various diseases and its health benefits: a comprehensive review. Journal of Advanced Research. 5. 2320-5407. https://www.journalijar.com/article/19509/the-role-of-allium-sativum-(garlic)-in-various-diseases-and-its-health-benefits:-a-comprehensive-review/
  • Fadnes, L. T., Økland, J. M., Haaland, Ø. A., & Johansson, K. A. (2022). Estimating impact of food choices on life expectancy: A modeling study. PLoS medicine, 19(2), e1003889. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8824353/
  • Godman, H. (2022). Harvard study: High olive oil consumption associated with longevity. Harvard Health. https://www.health.harvard.edu/staying-healthy/harvard-study-high-olive-oil-consumption-associated-with-longevity
  • Imran, M., Ghorat, F., Ul-Haq, I., Ur-Rehman, H., Aslam, F., Heydari, M., Shariati, M. A., Okuskhanova, E., Yessimbekov, Z., Thiruvengadam, M., Hashempur, M. H., & Rebezov, M. (2020). Lycopene as a Natural Antioxidant Used to Prevent Human Health Disorders. Antioxidants (Basel, Switzerland), 9(8), 706. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7464847/
  • Mori, N., Shimazu, T., Charvat, H., Mutoh, M., Sawada, N., Iwasaki, M., Yamaji, T., Inoue, M., Goto, A., Takachi, R., Ishihara, J., Noda, M., Iso, H., Tsugane, S., & JPHC Study Group (2019). Cruciferous vegetable intake and mortality in middle-aged adults: A prospective cohort study. Clinical nutrition (Edinburgh, Scotland), 38(2), 631–643. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29739681/
  • Ros, E., & Hu, F. B. (2013). Consumption of plant seeds and cardiovascular health: epidemiological and clinical trial evidence. Circulation, 128(5), 553–565. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3745769/
  • Sotos-Prieto, M., Bhupathiraju, S. N., Mattei, J., Fung, T. T., Li, Y., Pan, A., Willett, W. C., Rimm, E. B., & Hu, F. B. (2017). Association of Changes in Diet Quality with Total and Cause-Specific Mortality. The New England journal of medicine, 377(2), 143–153. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5589446/
  • Thorisdottir, B., Arnesen, E. K., Bärebring, L., Dierkes, J., Lamberg-Allardt, C., Ramel, A., Nwaru, B. I., Söderlund, F., & Åkesson, A. (2023). Legume consumption in adults and risk of cardiovascular disease and type 2 diabetes: a systematic review and meta-analysis. Food & nutrition research, 67 https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/37288088/
  • Wang, D. D., Li, Y., Bhupathiraju, S. N., Rosner, B. A., Sun, Q., Giovannucci, E. L., Rimm, E. B., Manson, J. E., Willett, W. C., Stampfer, M. J., & Hu, F. B. (2021). Fruit and Vegetable Intake and Mortality: Results From 2 Prospective Cohort Studies of US Men and Women and a Meta-Analysis of 26 Cohort Studies. Circulation, 143(17), 1642–1654. https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33641343/
  • Zargarzadeh, N., Mousavi, S. M., Santos, H. O., Aune, D., Hasani-Ranjbar, S., Larijani, B., & Esmaillzadeh, A. (2023). Legume Consumption and Risk of All-Cause and Cause-Specific Mortality: A Systematic Review and Dose-Response Meta-Analysis of Prospective Studies. Advances in nutrition (Bethesda, Md.), 14(1), 64–76. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC10103007/

Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.