10 signes de déséquilibre hormonal qu’il ne faut pas négliger

Lorsqu'on ne détecte pas un déclencheur clair, il est préférable de consulter un médecin dès que l'on remarque un changement dans notre état, car beaucoup des affections dont nous souffrons peuvent être dues à un facteur hormonal.

L’activité hormonale joue un rôle primordial dans notre santé, car elle régule des activités aussi importantes que la croissance, le métabolisme et la fonction sexuelle, entre autres.

Même si nous n’en tenons pas beaucoup compte, les hormones contrôlent nombre de ces changements physiques et psychologiques par lesquels nous passons à différents moments de la vie.

À cause de cela, n’importe quel déséquilibre hormonal peut conduire au développement de maladies et de problèmes qui influent sur notre qualité de vie.

Ce qui est inquiétant, c’est que beaucoup de personnes n’y prêtent pas tellement attention et considèrent que leurs symptômes sont dus à d’autres troubles de santé, plus communs.

Il est donc essentiel que nous connaissions tous les signes d’alerte qui se manifestent lorsqu’il y a des déséquilibres de ce type.

Dans cet article, nous allons vous présenter les 10 symptômes les plus communs d’un déséquilibre hormonal, pour que vous ne passiez pas côté.

1. La prise de poids

Poids-corporel1-500x334

Prendre des kilos n’est pas toujours la faute d’un régime plein d’aliments gras et sucrés.

Parfois, les personnes ont une bonne alimentation mais ne réussissent pas à perdre des tailles car elles souffrent d’un problème hormonal.

L’augmentation des niveaux de cortisol, connue sous le nom d’ « hormone du stress » est liée à la tendance à accumuler plus de graisse dans certaines parties du corps.

Voir aussi : Stress et anxiété ? Détendez-vous avec ces smoothies naturels

2. L’insomnie

Dans les troubles du sommeil, de nombreux facteurs et habitudes peuvent jouer, mais ils peuvent notamment être dus à des déséquilibres dans l’activité hormonale.

Dans ces situations, il faut prendre des mesures strictes qui permettent d’augmenter les niveaux de mélatonine et de sérotonine.

Beaucoup de spécialistes suggèrent de pratiquer du yoga et de consommer des aliments riches en tryptophane pour avoir une meilleure qualité de sommeil.

3. Le stress chronique

Stress-shutterstock_247572436-500x327

Les changements d’humeur et surtout le stress épuisent les fonctions supra-rénales, ce qui génère une réduction des niveaux de progestérone et d’autres hormones vitales. 

Un régime riche en aliments forts en tryptophane et la pratique de techniques de relaxation sont clés pour surmonter ce problème.

4. La transpiration excessive

Les femmes qui sont à l’étape de la ménopause souffrent de bouffées de chaleur et de transpiration nocturne à cause de la diminution de production d’œstrogènes.

Les deux problèmes peuvent aussi survenir à un âge plus jeune à cause de déséquilibres hormonaux et de déficience en nutriments.

Il est important de consommer des aliments contenant des phyto-œstrogènes et des isoflavones pour contrecarrer ces effets négatifs.

5. La diminution de la libido

Diminution-libido-500x333

L’androgène est une hormone qui est sécrétée aussi bien chez les hommes que chez les femmes pour contrôler leur appétit sexuel.

Sa diminution provoque la perte de la libido et des symptômes comme la sécheresse vaginale.

6. La fatigue

Après une mauvaise nuit de sommeil ou à cause de la mauvaise alimentation, il est courant que les symptômes propres à la fatigue apparaissent.

Mais il faut s’inquiéter dès lors que la fatigue dure dans le temps, sans raison apparente.

Cela indique une augmentation des niveaux de cortisol et la diminution de l’activité hormonale qui participe au niveau énergétique. 

7. Les caprices alimentaires fréquents

Manger-la-nuit-500x300

Les compulsions pour les aliments sucrés et le besoin de manger malgré une alimentation correcte sont des indicateurs de déséquilibres hormonaux.

Cela peut provenir de problèmes de la glande thyroïde et la sécrétion d’hormones qui régulent les fonctions métaboliques.

Dans certains cas, cela peut être efficace de réduire sa consommation de produits laitiers, de sucres et d’autres produits riches en substances stimulantes.

Nous vous recommandons de lire : 7 signes qui vous indique que votre thyroïde ne fonctionne pas bien

8. La dépression

Les symptômes de la dépression doivent être analysés minutieusement, car leur origine peut avoir un rapport avec des changements hormonaux brusques.

Dès lors que l’on sait qu’elle n’a pas d’origine clinique, il est recommandé de renforcer sa consommation de nutriments pour restaurer l’activité hormonale qui améliore le moral.

9. Les troubles digestifs

Indigestion-stomacale-500x330

Dans les activités du tractus gastro-intestinal, trois hormones sont à l’œuvre : la gastrine, la sécrétine et la cholécystokinine.

Elles ont pour fonction d’optimiser la digestion, de contrôler l’inflammation et d’assurer une bonne absorption des nutriments.

C’est pour cela qu’un déséquilibre peut provoquer des douleurs au niveau de l’abdomen, des inflammations et d’autres troubles digestifs communs.

10. La perte des cheveux

Les anomalies dans les niveaux de testostérone, de dihydrotestostérone et d’hormone thyroïde peuvent provoquer la perte excessive de cheveux

Si aucun traitement ne montre d’effets positifs, le mieux est de consulter un médecin pour faire un check-up de l’activité de ces hormones.

Comme vous venez de le lire, le corps envoie toujours des signes importants lorsque quelque chose ne fonctionne pas bien.

Même si nous nous habituons à ressentir ces gênes au quotidien, il est toujours préférable de les soumettre à une révision pour s’assurer qu’elles ne sont pas dues à un problème plus grave. 

Catégories: Soins Étiquettes:
A découvrir aussi