11 aliments qui dialoguent avec nos organes

22 février 2019
L'avocat, dont la forme est similaire à celle de l'utérus, met 9 mois à mûrir... La durée de la grossesse... Découvrez le lien entre aliments et organes.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les aliments ressemblent à certaines parties de notre corps ? Et pourquoi sont-ils spécifiquement bons pour certains organes en particulier et non pas pour d’autres ? Cette coïncidence ne vous semble pas incroyable ?

Nous savons déjà tous que la nature est sage, mais le fait qu’elle parle avec nous de manière aussi transparente nous impressionne toujours.

Il est évident que la Terre Mère ne contient rien de superflu ni de hasardeux. Tout a un sens et une raison, même si nous ne la connaissons pas.

Dans cet article, nous allons vous présenter une liste de 11 aliments similaires à certains de nos organes, ainsi que leur fonction dans notre organisme.

1. La carotte et l’oeil

La carotte est un aliment très important pour notre santé, mais elle est surtout excellente pour notre vision, grâce à sa haute teneur en bêta-carotène, ainsi qu’en vitamines A, C, B1, B2, B3, B6, B9, C, E et K, en choline, et en minéraux comme le potassium, le magnésium, le fer, le calcium et le phosphore.

Ces nutriments sont surtout nécessaires pour jouir d’une bonne santé visuelle. Pour vous faire une idée, si notre organisme ne contenait pas de vitamine A, nous pourrions souffrir de cécité nocturne.

De plus, ces nutriments nous aident à prévenir les cataractes et la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

De cette manière, si nous coupons la carotte en deux dans le sens de la largeur, on peut voir un dessin qui rappelle la forme d’un oeil humain. Nous pouvons peut observer comment les irradiations et les lignes, ressemblent à la pupille et à l’iris.

On peut manger la carotte comme on l’aime car même cuite, elle a un goût très doux et ne perd pas ses propriétés antioxydantes pour le système visuel.

En outre, on dit souvent que les carottes sont faites en majorité d’hydrates de carbone, ainsi que de fibres diététiques qui ne contiennent ni graisses saturées, ni cholestérol.

De plus, leur apport calorique est bas (40 Kcal our 100 grammes), ce qui en fait un aliment idéal pour contrôler son poids.

2. Les fraises et les dents

Les fraises ressemblent à l’un de nos organes… Les dents ! Comme on peut le voir sur l’image, la dentition et l’intérieur d’une fraise se ressemblent d’une façon troublante.

Les fraises sont non seulement de puissants blanchisseurs des dents, mais elles permettent également de jouir d’une dentition forte et saine, en stimulant la santé des gencives et de la cavité buccale.

3. Le gingembre et l’estomac

La médecine orientale utilise le gingembre depuis des siècles pour calmer les maux d’estomac.

Ainsi, en observant bien, nous pouvons voir comment cet aliment imite les formes de notre estomac.

4. La tomate et le coeur

Tomate et cœur

La tomate ressemble à l’un de nos organes et pas des moindres : le coeur. Si nous observons une tomate coupée en deux, nous pourrons vérifier qu’elle a différentes cavités où sont hébergées ses graines. Cette distribution est similaire à celle du coeur.

De plus, la tomate est riche en lycopène, un pigment végétal qui protège le coeur en augmentant le risque de souffrir de maladies cardiaques et en contrecarrant l’effet du cholestérol.

Il faut également souligner qu’il y a d’autres aliments qui, même s’ils ne sont pas rouges, contiennent du lycopène. C’est le cas des fèves et du persil.

5. Les haricots et les reins

La ressemblance physique entre les haricots et les reins est plus qu’évidente. De plus, cet aliment a un grand pouvoir purificateur sur les reins.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, les haricots sont très utilisés pour améliorer et renforcer le fonctionnement rénal.

Cet article peut aussi vous intéresser : 8 conseils pour améliorer la fonction des reins naturellement

6. L’orange et les glandes mammaires

Les oranges, les citrons, les citrons verts et les pamplemousses (ou pomelos) ressemblent de manière extraordinaire aux seins humains.

Les agrumes favorisent le drainage lymphatique naturel des glandes mammaires et l’inhibition du développement des cellules cancérigènes dans la poitrine.

7. Les figues et les organes sexuels

Les figues augmentent la libido et la fertilité chez les deux sexes.

De plus, ce fruit contient de grandes quantités de vitamine B6, vitamine responsable de sécréter la sérotonine, l’hormone du bonheur.

8. Les noix et le cerveau

On dit que la noix est le fruit sec idéal pour le cerveau grâce à sa haute teneur en acides gras oméga-3, oméga-6 et oméga-9.

Le plus surprenant est que les plis, les rides et même la forme de la coque sont identiques à notre distribution cérébrale.

Il est évident que les noix stimulent le développement des substances des neurotransmetteurs et aident à maintenir un équilibre chimique dans notre cerveau.

Certaines études affirment que manger des noix de manière régulière et modérée aide à lutter contre des maladies comme la dépression ou la démence.

9. L’avocat et l’utérus

Avocat et utérus

La forme de l’avocat est similaire à celle de l’utérus féminin.

Concernant les apports bénéfiques, il y a plusieurs données curieuses.

  • L’avocat contient beaucoup d’acide folique, une substance qui favorise la grossesse.
  • De plus, l’acide folique contribue à diminuer la possibilité de développer une dysplasie cervicale, une maladie de phase pré-cancéreuse.
  • Une autre donnée étonnante est que l’avocat met 9 mois à mûrir, le même temps que le bébé dans l’utérus maternel.

10. Le céleri et les os

Encore un autre lien entre les aliments et nos organes… Le céleri, qui ressemble à un os, influe de manière directe sur notre résistance osseuse. Cette ressemblance étonnante va jusqu’au point où les os comme le céleri sont formés de sodium à 23 %.

Le radius et le cubitus de notre bras sont comme les longues branches fines du céleri.

Cet aliment contient de grandes quantités de silicium, fondamental pour renforcer la structure osseuse.

De plus, il est riche en calcium, et contient un autre élément pour nos os.

Cet article peut aussi vous intéresser : Les douleurs osseuses : causes, symptômes et traitement

11. Les bananes et les mains

Il est bien connu que les bananes ont une haute teneur en potassium, un nutriment nécessaire pour maintenir de bonnes articulations et éviter la dégénération musculaire et articulaire.

La nature est merveilleuse et nous transmet des messages à travers le langage de la ressemblance, une langue que nous arrivons tous à comprendre.

Ainsi, il est primordial d’apprendre à l’observer car quand nous nous rapprochons d’elle, nous nous rapprochons également de nous-mêmes.

Images de djgis, Women’s Day, Veo Verde et Daily Grail.