16 signes qui montrent que vous souffrez de l’hypothyroïdie

· 29 mars 2019
L'hypothyroïdie peut affecter la vie et la santé d'une personne de plusieurs façons.

Bien que certains symptômes de l’hypothyroïdie coïncident avec ceux d’autres pathologies, si nous en présentons plusieurs à la fois il faut absolument aller consulter un spécialiste afin de recevoir un diagnostique adapté.

La glande thyroïde se trouve dans le cou, devant la trachée. Il s’agit d’un petit organe en forme de papillon qui exerce un rôle fondamental dans le fonctionnement de l’organisme.

Elle stocke et libère les hormones thyroïdiennes essentielles pour les tissus et les organes de notre corps.

Cette glande peut présenter deux dysfonctionnements : l’hyperthyroïdie, lorsqu’elle produit un excès d’hormones, et l’hypothyroïdie, lorsqu’il y a un déficit.

Ci-dessous nous allons vous indiquer les signes qui montrent que vous souffrez d’hypothyroïdisme.

Qu’est-ce que l’hypothyroïdie ?

L'hypothyroïdie est une diminution de l'activité de la glande thyroïde.

L’hypothyroïdie, également appelée thyroïde hypoactive, se présente lorsque la glande thyroïde diminue son activité fonctionnelle.

Cette glande cesse de produire les hormones thyroïdiennes nécessaires, ce qui ralentit le métabolisme.

Si on laisse passer le temps et que l’on ne s’occupe pas de ce problème, il peut générer un problème de santé délicat.

De plus, le problème étant que les personnes souffrant d’hypothyroïdie n’arrivent pas à identifier la maladie, car les symptômes associés peuvent être liés à d’autres pathologies.

Lisez également 

14 signaux qui vous indiquent des problèmes de thyroïde

16 signes qui vous montrent que vous souffrez de l’hypothyroïdie

Comme ces signes sont très fréquents et qu’ils peuvent être dus à d’autres maladies, il est important de connaître l’ensemble des symptômes de cette altération métabolique.

Il est recommandé, si vous présentez plusieurs des symptômes que nous allons mentionner ci-dessous, d’aller consulter votre médecin, de solliciter un diagnostique et un traitement postérieur.

  1. Constipation et l’hypothyroïdie

Si vous souffrez de constipation malgré une alimentation à base de fibres et une quantité d’eau suffisante, il est possible que cela soit dû à un dérèglement lié à cette glande.

2. Variations de la couleur de la peau

Les patients souffrant d’hypothyroïdie ont la peau sèche, pâle et au teint jaunâtre. De plus ils peuvent présenter une chute de cheveux et des ongles fragiles.

3. Fatigue physique et l’hypothyroïdie

Si vous remarquez que vous êtes constamment fatigué sans avoir pratiqué d’activité physique significative vous devez aller consulter votre médecin afin qu’il vous fasse les examens nécessaires.

4. Rétention d’eau

Si vous vous sentez gonflé le matin et, surtout, si vous sentez votre visage gonflé, des poches sous les yeux et un air fatigué, il se peut que vous fassiez de la rétention d’eau.

De la même manière, il est possible de présenter une inflammation des mains et des pieds.

5. Intolérance au froid

La personne affectée par l’hypothyroïdie a constamment froid, même lorsqu’il fait chaud et que les températures sont élevées.

6. Prise de poids ou perte de poids

Il est possible que vous preniez du poids même si vous faites attention à votre alimentation.

De même il est possible de présenter le cas contraire, lorsque nous ne prenons pas de poids, peu importe ce que nous mangeons, même si ce sont de grandes quantités d’hydrates de carbone, de fibres et de vitamines.

7. Manque de concentration

Lorsque l’hypothyroïdie est très avancée, il n’est pas possible de se concentrer et nous avons une mauvaise mémoire.

8. Maux de tête

L’hypothyroïdie peut être la cause sous-jacente lorsque nous souffrons de maux de tête ou de migraines sans motifs apparents.

9. Double menton

L’une des caractéristiques de l’hypothyroïdie est le double menton.

Cela ressemble à une boule accrochée au cou, devant la trachée. Ce que l’on voit est tout simplement la glande hypertrophiée.

10. Grande soif

Malgré la rétention d’eau, nous avons très soif. De la même manière, la peau est sèche et terne.

11. Manque de poils dans les sourcils

Voici une autre caractéristique de l’hypothyroïdie, le manque de poils dans les sourcils.

Comme il existe peu d’informations sur les symptômes de cette maladie, très peu de personnes savent que ceci est le signe d’un problème métabolique.

12. Difficultés à tomber enceinte lorsque vous souffrez de l’hypothyroïdie

A cause des menstruations anormales provoquées par cette pathologie, il est possible de présenter des problèmes de fertilité.

Visitez cet article :

 Les 7 bienfaits intéressants de la racine de maca pour la santé de la femme

13. Apathie et indifférence

L'apathie peut être un symptôme de l'hypothyroïdie.

L’hypothyroïdie provoque l’apathie, l’indifférence, le découragement et la somnolence. En effet, les personnes affectées ressentent peu d’enthousiasme à réaliser les activités normales du quotidien et peuvent finir par souffrir d’une dépression.

14. Arythmie

Ce problème peut provoquer de la bradycardie. Si elle n’est pas traitée, peut dériver en attaque cardiaque. L’arythmie ou battement irrégulier peut également être due à une complication thyroïdienne.

15. Problèmes de santé variés avec l’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie peut provoquer des variations dans la pression artérielle, qu’elle soit forte ou faible, des taux élevés de cholestérol et des douleurs musculaires et articulaires.

16. Diminution du désir sexuel

L’hypothyroïdie provoque une diminution de la libido. Si vous présentez ce problème, il est recommandé d’aller consulter un médecin afin qu’il confirme si ce symptôme est lié à ce problème.

Peut-on prévenir l’hypothyroïdie ?

Jusqu’à aujourd’hui nous n’avons pas encore trouvé le moyen de prévenir cette maladie.

Le plus recommandé est de contrôler le niveau d’iode dans l’alimentation et de l’adapter à une quantité qui n’affecte pas les glandes thyroïdes.

Toutefois, cherchez une aide médicale afin d’adopter une alimentation faible en iode.

  • John Libbey Eurotext, HYPOTHYROÏDIE ET COGNITION CHEZ LE SUJET ÂGE; https://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/hypothyroidie_et_cognition_chez_le_sujet_age_290665/article.phtml?tab=texte
  • Revue médicale Suisse, OBÉSITÉ ET HYPOTHYROÏDIE: MYTHE OU RÉALITÉ? ; https://www.revmed.ch/RMS/2007/RMS-105/32166
  • Orphanet, Le portail des maladies rares et des médicaments orphelins, HYPOTHYROÏDIE; https://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=442