3 choses que vous devez savoir sur une personne passive-agressive

Si, dans votre entourage immédiat, vous côtoyez une personne passive-agressive, vous devez essayer de l'aider. Au lieu de vous éloigner, tentez de trouver une solution pour soulager la frustration qu'elle peut ressentir.
personne passive-agressive loup

Une personne passive-agressive souffre en réalité d’un trouble de la personnalité.

Ses principales caractéristiques comportementales sont une obstination continue, une manière de réagir provocatrice face aux demandes des autres et une attitude négative, voire totalement défaitiste, face aux événements de la vie.

Vivre avec une personne passive-agressive est aussi complexe qu’usant.

Comme c’est toujours le cas avec les troubles de la personnalité, certaines personnes remplissent certains critères, quand d’autres les accumulent tous.

Cependant, toutes les personnalités dites passives-agressives ont une capacité à manipuler les autres et à bâtir des relations interpersonnelles basées sur la souffrance et le malheur.

Il est possible que vous viviez actuellement avec une de ces personnes. Quelqu’un de votre famille ou de votre travail peut souffrir de ce trouble si destructeur.

Si tel est vôtre cas, vous devez savoir qu’il existe des stratégies qui permettent de les affronter et des thérapies psychologiques qui peuvent les aider à en finir avec ce comportement négatif et hostile, souvent provoqué par deux dimensions très basiques : la colère et la frustration.

Dans la suite de cet article, nous vous proposons de découvrir certains aspects essentiels de ce trouble de la personnalité.

1. Quelles sont les caractéristiques d’une personne passive-agressive ?

une personne passive-agressive est frustrée

Pour commencer, nous devons clarifier quelque chose : toutes les personnes qui souffrent du trouble dont nous allons parler dans cet article ne manifestent pas tous les comportements que nous allons détailler.

Cependant, une personne passive-agressive se distingue par sa capacité à faire preuve d’une hostilité de tous les instants, bien souvent dissimulée derrière des atours reluisants.

Découvrez également : 5 mythes à propos de la personnalité psychopathe

Pour être plus précis, elles sont capables de faire du mal aux autres de manière consciente, tout en déguisant leurs comportements nocifs en tendresse, alors qu’en réalité elles cherchent à humilier, contrôler ou ridiculiser les autres.

Voici les caractéristiques basiques des personnes passives-agressives :

  • Elles aiment critiquer les autres. Aucune réalité, aucun être humain et aucune situation ne peuvent échapper à une bonne critique de leur point de vue.
  • Lorsque nous parvenons à bien les connaître, nous découvrons qu’elles se montrent souvent désagréables et irrités par quelque chose.
  • Cependant, lorsqu’elles attendent quelque chose des autres, elles n’hésitent pas à être aimables, attentives et chaleureuses.
  • Elles oublient rapidement certaines choses pour ne pas en assumer la responsabilité.
  • Elles ne terminent jamais ce qu’elles commencent.
  • Elles sont cyniques.
  • Elles font preuve d’une capacité formidable à rejeter la faute sur les autres, même si elles sont responsables.
  • Elles se présentent comme victimes, comme dévalorisées, comme malheureuses…
  • Elles détestent toutes les formes d’autorité.
  • Elles rejettent les suggestions des autres.

2. Qu’est-ce qui se cache derrière ces personnalités ?

une personne passive-agressive souffre d'addiction

C’est souvent la première réflexion que nous nous faisons : pourquoi agissent-elles de cette manière si, sur du long terme, elles ne vont que ressentir de la frustration et bâtir des relations bancales ?

Voici quelques pistes de réflexion à ce sujet :

  • En règle générale, ce sont des personnes qui ont été élevées dans des familles qui ne font pas de la gestion des émotions une priorité.
  • Elles n’ont jamais appris à canaliser leur frustration ou à se défaire de leur colère.
  • Elles ont une très faible estime d’elles-mêmes.
  • Petit à petit, elles se sont rendues compte qu’en contrôlant les autres et en prenant une position de pouvoir, elles pouvaient dissimuler leurs propres carences.
  • Elles ont également pris conscience, à un moment de leur existence, que le fait de se montrer aimables ou tendres pouvait leur permettre d’obtenir ce qu’elles désiraient.
  • Elles ne savent pas gérer leurs émotions négatives. Le fait de ne pas y parvenir intensifie leur colère et la sensation qu’elles éprouvent selon laquelle le monde est injuste. Elles pensent être des personnes incomprises.

3. Comment traiter une personne passive-agressive ?

portrait de femme et tâches de couleur

Il est fort possible que la première chose que nous ayons envie de faire face à une personne passive-agressive est de fuir.

Il nous faut d’emblée vous dire que ce n’est pas la bonne attitude, et ce, pour plusieurs raisons.

La première est que nous sommes peut-être nous-mêmes dans cette situation. La seconde est que nous ne devons pas toujours fuir devant quelque chose qui nous fait peur ou qui nous paraît trop complexe.

Comprendre

  • La première chose que nous devons faire est de comprendre. Comprendre les bases de ce trouble peut grandement nous aider à y faire face.
  • Nous devons ensuite éviter de céder au contrôle exercé par la personne que nous avons en face de nous. Nous devons lui expliquer les conséquences de ses actes et lui dire que ses comportements ne sont pas bons, voire qu’ils ne sont pas logiques.
  • Nous ne pouvons pas oublier que ce qui nourrit une personne passive-agressive est sa faible estime d’elle-même. Elle a donc avant tout peur de se retrouver toute seule.

Ne pas céder

Vous devez être assertif, mettre des limites, être raisonnable et suggérer d’autres options comportementales à la personne qui se trouve en face de vous.

  • Si tu me parles avec cynisme, je ne te ferais pas confiance. Tu dois me respecter.
  • Si tu es si négatif, tu finiras par t’isoler dans tes propres peurs.
  • Au lieu de toujours te focaliser sur mes défauts et de me critiquer, tu devrais essayer de voir les bons côtés de ma personnalité.

Lire également : 5 formes d’abus émotionnel que nous ne détectons pas toujours à temps

Proposer l’aide d’un-e professionnel-le

Une personne passive-agressive souffre à cause d’un sentiment d’infériorité, d’une gestion immature de ses émotions et d’une très faible estime d’elle-même.

Personne ne peut être socialement ou émotionnellement équilibré avec de telles carences, de telles limites. Voilà pourquoi vous devez lui conseiller de demander l’aide d’un-e professionnel-le.

Une thérapie cognitivo-comportementale peut lui être d’une grande aide.

Il est nécessaire de garder à l’esprit qu’une personne passive-agressive n’est pas malade, mais qu’elle porte une armure antipathique et qu’elle se conduit de manière manipulatrice. C’est avant tout une personne fragile qui a besoin d’être aidée.

Nous devons l’aider à trouver le chemin du bien-être. Ceci peut notamment passer par une thérapie, qui pourrait changer sa vie du tout au tout et lui rendre son bonheur.