4 exercices pour exercer votre cerveau pendant la vieillesse

· 16 mars 2019
Même si certains exercices peuvent vous sembler peu utiles ou vous demandent des efforts au début, leur pratique habituelle permet de prendre soin de sa clarté mentale.

Préserver le bon état de santé de notre esprit ainsi que sa clarté pour « bien penser » est nécessaire pour se sentir bien dans la vieillesse et conserver sa capacité d’autonomie.  Il est fondamental de continuer à exercer le cerveau pendant la vieillesse.

Avec ces quatre exercices, vous parviendrez à ne pas perdre en clarté mentale.

1. Le texte des couleurs

exercice du texte des couleurs pour exercer le cerveau

Comme vous le voyez sur cette image, il y a une série de mots écrits avec différentes couleurs.

  • Commencer par prononcer à voix haute la couleur dans laquelle chaque mot est écrit. Faites-le jusqu’à ce que vous arriviez à la fin de l’image et répétez le même exercice dans le sens contraire.

Vous parviendrez ainsi à exercer les deux hémisphères du cerveau qui répondent à la perception du texte et de la couleur.

Cet exercice vous sera peut-être difficile dans un premier temps mais sera très bienfaisant pour prévenir des maladies comme Alzheimer.

Lisez aussi : Peut-on stopper le développement de la maladie d’Alzheimer ?

Faire cet exercice vous aidera à :

  • Établir de nouvelles connexions entre deux hémisphères du cerveau.
  • Entraîner une série de compétences comme la capacité de concentration et le changement d’attention.

2. La table de Schulte

la table de Schulte pour exercer le cerveau

Pour faire cet exercice, connu sous le nom de table de Schulte, concentrez-vous que le chiffre qui se trouve au centre.

En plus de vous fixer sur le chiffre 19, vous aurez un autre objectif : trouver le numéro 1 et poursuivez ensuite avec les autres numéros dans l’ordre ascendant.

  • Pour cela, le mieux est fixer votre regard sur chaque nouveau chiffre trouvé.
  • Vous pouvez vous aider à le résoudre en dessinant une nouvelle table avec un ordre aléatoire de chiffres. Cela vous semblera plus facile.

Parmi les bienfaits que vous obtiendrez, se trouve celui d’augmenter la vitesse d’assimilation de l’information, ainsi que d’exercer le développement de la vision périphérique du cerveau.

3. Les signes avec les doigts

Les signes avec les doigts

Faites un exercice simple avec vos doigts. Il consiste à former, avec les doigts de la main droite, le symbole de la paix.

En même temps, avec les doigts de la main gauche, vous devrez faire le doigt « ok ». Ensuite, faites-le à l’envers et répétez plusieurs fois.

Quand vous l’avez fait avec les deux mains séparément, faites-le en simultané.

Cet exercice vous aidera à:

  • Augmenter et à entraîner votre capacité de concentration.
  • Améliorer l’attention et la capacité à passer rapidement d’une tâche à l’autre.

Ces deux objectifs ne sont pas toujours simples, précisément pour une question de synchronisation.

4. Pratiquez l’écriture synchronisée

Pratiquez l'écriture synchronisée

Pratique l’écriture synchronisée peut vous être d’une grande aide si vous cherchez à exercer votre mémoire et votre cerveau.

Pour y arriver, vous devez vous procurer 2 feuilles de papier et un crayon dans chaque main.

  • Commencez par dessiner des figures géométriques avec les deux mains à la fois.
  • Vous pouvez aussi écrire des lettres ou des mots de la même taille en même temps.
  • La clé est que les deux mains doivent écrire en simultané. Sinon, l’exercice ne sera pas valide.

Cette activité permet d’exercer le cerveau à faire plusieurs choses en même temps et donc à activer les deux hémisphères en même temps.

Nous vous recommandons aussi de lire : Auto examen : 7 astuces pour apprécier votre propre santé mentale

Autres conseils pour exercer le cerveau

Il n’est jamais de trop d’entraîner sa main non dominante.

C’est-à-dire que vous pouvez par exemple vous laver les dents avec la main gauche si vous avez l’habitude de le faire avec la main droite, pour que votre cerveau soit capable de donner des ordres et de mener des actions différentes à celles que vous faites habituellement.

Vous pouvez également vous doucher et faire des actions quotidiennes avec les yeux fermés.

Changez de chemin quand vous allez au travail, au magasin ou bien à d’autres endroits que vous fréquentez souvent, pour activer la mémoire.

Bien manger est également fondamental. L’alimentation joue un rôle important pour renforcer la mémoire.

Il existe d’ailleurs des nutriments qui aident le cerveau à bien travailler.

Ajoutez dans votre régime alimentaire les aliments riches en phosphore :

  • Le cacao en poudre
  • Le jaune d’œuf
  • Le poisson bleu
  • Les amandes
  • Les produits laitiers

Vous pouvez aussi consommer des aliments riches en potassium :

  • L’avocat
  • La banane
  • Le germe de blé
  • L’orange

Pour finir, n’oubliez pas les ingrédients riches en magnésium :

  • Les graines de tournesol
  • Les cacahuètes
  • Le soja
  • Les céréales complètes

De plus, il est très important de donner au cerveau l’apport nécessaire en glucose, car c’est son moteur. Optez pour les sources de glucose à assimilation lente.