5 astuces pour développer un système immunitaire psychologique fort et digne

· 4 juin 2017

Votre système immunitaire psychologique est celui qui vous protège face aux adversités et celui qui vous aide à aller de l’avant pour atteindre vos objectifs, en vous donnant la priorité au-dessus de tout.

Dans notre espace nous vous parlons très souvent de la manière dont nous pouvons prendre soin de notre système immunitaire au quotidien pour faire face aux virus, aux infections et à de nombreuses autres maladies.

Et qu’arrive-t-il si on vous dit que nous disposons tou-te-s d’un système immunitaire psychologique ?

Des experts en science du comportement et de la santé comme Daniel Gilbert, de l’université de Harvard, nous en parlent, même s’il est important de nuancer certains aspects.

Il s’agirait davantage de mécanismes de défense, de stratégies adaptées que l’être humain déploie presque comme des cellules immunitaires dans le but de mieux gérer le stress, l’anxiété, les peurs, les inquiétudes…

S’il y a quelque chose que nous savons tou-te-s c’est qu’il existe des personnes qui affrontent bien mieux les difficultés de la vie et les problèmes.

En réalité, elles y arrivent tellement qu’on est parfois obligés de leur poser la question classique du « mais toi, comme fais-tu pour ne pas t’affaiblir et toujours garder ton optimisme ? »

S’il est certain que certaines personnes sont, de manière naturelle, plus résistantes et habiles lorsqu’il s’agit de gérer l’adversité, nous devons tou-te-s savoir que nous pouvons tous y arriver.

Il existe certains mécanismes et certaines stratégies qui peuvent nous aider à développer un système immunitaire « psychologique » sain, fort et digne.

Ci-dessous, nous vous expliquons comment le faire.

Stratégies simples pour renforcer votre système immunitaire psychologique

Nous avons tou-te-s le droit d’être heureux-se et nous avons tou-te-s l’obligation de prendre soin de nous pour y arriver. C’est ce que nous devons savoir dès le départ.
Nous sommes des agents actifs de notre bien-être et par conséquent, tout système immunitaire psychologique fort doit se nourrir de la responsabilité personnelle, de la capacité à prendre des décisions, de la volonté claire d’investir du temps et des recours dans les dimensions suivantes.
Prenez-en note.

1. Avoir une estime de soi forte n’est pas un pécher d’égoïsme

Nous devons l’admettre, parfois nous sommes réticents à nous positionner en priorité, à mettre notre bien-être en avant face à certaines choses voire à certaines personnes.

  • Pratiquer cet exercice quotidien consume et détruit, il nous éteint de l’intérieur et brise notre intégrité.
  • N’ayez pas peur de vous aimez comme vous le méritez, n’ayez pas peur de vous aimer parce que le faire n’est pas un acte d’égoïsme, c’est une stratégie de bien-être psychologique.

Lisez également Caractéristiques de l’amour toxique

2. Pensez positif : cela ne coûte rien et apporte beaucoup

Penser positif ne signifie pas tomber dans la confiance en soi aveugle, cela ne signifie pas renoncer à l’objectivité et encore moins cesser d’être réalistes.

  • Penser positif c’et explorer nos capacités pour avoir confiance en elles, pour se dire à nous-mêmes que nous sommes capables de beaucoup de choses, que nous méritons des bonnes choses et que nous pourrons atteindre nos objectifs.
  • Celui qui se laisse emporter par le défaitisme développe un système immunitaire psychologique faible, de ceux qui dérivent vers une vulnérabilité, vers un abattement, une mauvaise humeur et vers la croyance selon laquelle ils n’ont pas le contrôle de leur vie.

3. Trouvez un sens à la vie

La vie n’a pas de sens, en réalité, elle en a de multiples et tout dépendra de celui que nous voudrons lui donner.

  • Le trouver est primordial, car il nous orientera vers un point de l’horizon, vers la lumière de ce phare qui, comme une inspiration quotidienne, nous guidera.
  • Il se peut que votre désir soit de triompher professionnellement, de vous sentir indépendant-e ou peut-être de donner le meilleur à vos enfants ou d’aspirer à une vie confortable et tranquille en couple.

Pensez-y et prenez un but pour en faire le vôtre.

Lisez également Technique japonaise pour éliminer le stress

4. Pratiquez le détachement

Pratiquer le détachement ne signifie pas vouloir garder une distance avec tout et tous. Cela suppose de ne pas être dépendant-e ni esclave de rien ni de personne, et ne pas mettre de côté notre propre bien-être.

  • Le détachement signifie comprendre que rien ne nous appartient et que nous-mêmes n’appartenons pas non plus à personne ni à rien.

Notre obligation est de favoriser le bien-être et le bonheur des autres, en les faisant se sentir libres, courageux-ses, mais également une partie de nous-mêmes comme le cadeau le plus précieux que la vie ait pu nous offrir.

5. Comprenez ce qui est prioritaire et ce qui est secondaire dans votre vie

Ce que les autres pensent de nous est secondaire, ce que vous pensez de vous est prioritaire.

  • Ce que les autres attendent de vous n’est pas important, ce que vous attendez de vous-même est essentiel.
  • Ce que les autres disent quant à ce que vous avez besoin pour être heureux-ses n’est pas important, ce que vous pensez qu’il vous manque l’est en revanche.

Pour conclure, nous savons que vous connaissez toutes ces dimensions, que vous y aviez déjà pensé et que vous essayez souvent d’y mettre toute votre énergie.

Cependant, comprenez également que, si l’une de ces stratégies échoue, les autres sont derrières.

Car lorsqu’on manque d’estime de soi, parfois, on pratique cet attachement peu sain envers les autres en espérant qu’iels comblent nos manques et donnent de la force à nos faiblesses.

Ce n’est pas la bonne chose à faire. Prenez soin de votre système immunitaire psychologique tous les jours et commencez à vous « vitaminer » de pensées positives, de sécurité personnelle, de nouveaux objectifs et de stratégies adaptées qui illuminent votre estime de vous.

L’effort en vaut la peine.