5 façons de stimuler votre métabolisme

· 7 mars 2019
L'exercice physique entraîne un effet positif en terme d'accélération du métabolisme, car il permet d'augmenter l'énergie dont le corps a besoin, aussi bien sur le coup qu'après.

Le métabolisme convertit les calories des aliments en énergie nécessaire pour effectuer diverses tâches, comme pomper l’oxygène jusqu’aux muscles pendant vos activités physiques.

De nombreuses variables contribuent à son fonctionnement. Parmi elles, on peut retrouver l’héritage génétique, le sexe et l’âge, mais il est également possible de l’accélérer. Voici 5 façons  de stimuler votre métabolisme.

Faire plus d’exercice est bon pour le métabolisme

Faire plus d’exercice est bon pour le métabolisme.

Lorsque l’on marche, court ou soulève des haltères, nous augmentons l’énergie nécessaire à notre organisme, ce qui accélère notre métabolisme au moment de l’effort et pendant les heures suivantes.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une grande augmentation, cela fait néanmoins une différence.

Faire de l’exercice avec des haltères

Pendant l’entraînement avec les haltères, le tissu musculaire pour ainsi dire “s’endommage”, et par la suite se répare. Ceci accélère le métabolisme.

Une femme qui fait de l’exercice avec des haltères au moins trois fois par semaine pendant six mois peut accumuler suffisamment de muscle pour brûler entre 10 et 32 calories de plus par jour.

Lisez aussi : Régime d’accélération du métabolisme, comment ça marche ?

Contrôler ses portions

Faites attention à votre poids et à vos portions pour stabiliser votre métabolisme.

Cela aide à s’assurer que l’on ne surcharge pas son métabolisme avec un excès d’énergie inutilisable (c’est-à-dire des aliments).

Utilisez une balance à aliments ou une tasse pour mesurer et identifier les portions appropriées. Vous pouvez également utiliser votre main pour vous guider.

Un poing équivaut à une portion de fruits, le creux de la main équivaut à une portion de céréales, une portion de légumes à feuilles vertes correspond à deux grappes de légumes et la paume de la main équivaut à une portion de viande.

Manger des repas moins copieux, mais plus souvent

Certains experts recommandent de manger de petits repas tout au long de la journée.

Augmenter le nombre de repas par jour tout en mangeant une quantité réduite à chacun de ces repas aide à stabiliser le taux de sucre sanguin.

Cela permet d’éviter trois grands pics, ce qui arrive lorsque l’on mange à trois reprises.

La première chose à faire est de déterminer la quantité de calories dont on a besoin par jour. Cela permet de maintenir ce chiffre en tête à mesure que l’on passe de trois repas normaux à cinq repas moins copieux.

Vous allez également aimer lire : 6 erreurs matinales qui affectent notre métabolisme

Rire beaucoup est bon pour le métabolisme

 Des chercheurs de l’Université de Vanderbilt à Nashville, Tennessee, ont fait une étude.

Cette dernière consistait à mettre des gens dans une “chambre métabolique” (une petite chambre qui mesure la production de chaleur afin de calculer le taux métabolique d’une personne) et leur montrer une vidéo humoristique.

Ils découvrirent que le taux métabolique des personnes augmenta entre 10 et 40 calories.

Il s’agit d’une petite augmentation, mais chaque calorie compte pour ceux qui veulent perdre du poids, ainsi que pour ceux qui veulent accélérer leur métabolisme.