5 habitudes simples qui régénèrent vos neurones (neurogenèse)

· 16 mai 2017
Même si on a longtemps pensé que la neurogenèse n'était pas envisageable possible et qu'il n'y avait pas de possibilités de récupérer les neurones perdus, on peut les régénérer si l'on suit des habitudes saines.

 

La neurogenèse fait référence au merveilleux processus moyennant lequel notre cerveau est capable de favoriser la création de nouveaux neurones avec leurs connexions respectives.

Peut-être que certain-e-s trouveront cela contradictoire. Cela ne fait pas longtemps que l’idée selon laquelle, au fur et à mesure que l’on vieillit, le cerveau perd ses cellules nerveuses qui se détruisent irrémédiablement est remise en cause.

Plus encore : on pensait que souffrir d’un accident traumatisant ou consommer excessivement de l’alcool débouchait forcément sur la perte définitive de cette agilité et de cette compétence cérébrale qui caractérisent une personne saine et aux bonnes habitudes.

Aujourd’hui, on utilise un nouveau mot, qui remplit d’espoir : la neuroplasticité.

Même s’il est évident que le cerveau change avec les années, avec l’usure et les mauvaises habitudes (alcool, tabac…), cet organe a la capacité de se régénérer, de créer de nouveaux ponts et tissus neuronaux.

À présent, pour que ce processus incroyable survienne, il est nécessaire d’agir, de mettre en pratique un comportement pro-actif grâce auquel on stimule au maximum cette capacité naturelle du cerveau.

Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons vous indiquer quelles sont les règles à suivre pour favoriser la neurogenèse.

Tout ce que vous faites ou pensez réorganise votre cerveau

Le cerveau humain pèse un kilo et demi et pourtant, il consomme quasiment 20% de notre énergie totale.

Tout ce que nous faisons, que ce soit lire, étudier ou parler avec quelqu’un, provoque des changements merveilleux dans sa structure. De fait, et cette donnée est intéressante, tout ce que nous pensons et sentons influe sur cette structure particulière.

  • Prenons un exemple : si notre quotidien est marqué par le stress ou par une anxiété qui nous paralyse, il est très commun que des régions telles que l’hippocampe (associé à la mémoire) soient affectées.
  • Le cerveau est comme une sculpture interne modelée selon nos émotions, nos pensées, nos actes et nos habitudes quotidiennes.
  • Cette carte intérieure a besoin de multiples liens, de routes bien goudronnées, de ponts résistants et de fortes impulsions qui l’obligent à toujours être connectés à la réalité.

Nous allons vous expliquer comment améliorer votre qualité de vie en vous focalisant sur votre santé cérébrale.

Découvrez : Vous voulez garder votre cerveau en pleine forme ? Ne manquez pas ces 7 recommandations

5 clés pour favoriser la neurogenèse

1. L’exercice physique

L’exercice physique et la neurogenèse sont en lien.

À chaque fois que nous mettons notre corps en fonctionnement grâce à la marche, à la natation ou à un simple programme d’exercices, nous oxygénons notre cerveau.

  • De plus, puisque d’un flux de sang plus pur et oxygéné y arrive, nous stimulons la production d’endorphines.
  • Les endorphines améliorent notre moral et lutte contre le stress, permettant à de nombreuses structures neuronales de se renforcer.

Toute activité qui réduit notre charge de stress favorise la neurogenèse. Vous n’avez qu’à trouver le type d’exercices qui convient à votre personnalité : danse, marche, vélo etc.

2. Un esprit agile, un cerveau fort

Il existe de nombreuses manières d’avoir un esprit agile, éveillé et capable de transformer son environnement plus rapidement.

Voici une manière de l’obtenir : il s’agit d’un autre type d’exercices, mais cette fois nous laissons de côté le physique pour se concentrer sur le cerveau :

  • Lisez chaque jour, stimulez en vous l’intérêt et la curiosité pour de nouvelles disciplines.
  • Apprenez une nouvelle langue.
  • Apprenez à jouer d’un instrument.
  • Ayez une vision critique des choses et cherchez votre propre vérité.
  • Développez votre esprit ouvert, soyez réceptif-ve à tout ce qui vous entoure, socialisez-vous, voyagez, découvrez, soyez passionné-e par la vie.

Découvrez aussi : J’ai appris à être heureux à ma manière, non pas comment les autres me disent de l’être

3. Prenez soin de votre régime alimentaire

Parmi les plus grands ennemis pour la santé cérébrale, on trouve les graisses saturées. Les aliments pré-fabriqués et peu naturels freinent aussi la neurogenèse.

  • Il est nécessaire d’adopter un régime alimentaire faible en calories mais varié, dans lequel il ne manque aucun nutriment.
  • Souvenez-vous toujours que le cerveau a besoin d’énergie et que le matin, par exemple, il aime recevoir une bonne dose d’aliments sucrés.
  • Cependant, sachez aussi que cet apport en glucose doit être sain : un fruit, un morceau de chocolat noir, une cuillerée de miel, une tasse d’avoine
  • Les aliments riches en oméga-3 sont, sans aucun doute, les plus appropriés pour favoriser la neurogenèse.

4. Le sexe aide aussi

Le sexe est un grand architecte du cerveau et favorise naturellement la neurogenèse. Devinez la raison pour laquelle cette connectivité est facilitée ?

  • Le sexe régule non seulement le stress mais nous apporte aussi une charge émotionnelle intense qui stimule les zones cérébrales en lien avec la mémoire.
  • Des hormones comme la sérotonine, la dopamine ou l’ocytocine, générées par ce type de moments intimes, favorisent la création de nouvelles cellules nerveuses.

Découvrez aussi : Le sexe peut guérir une grande partie de nos « maux »

5. La méditation

Les effets de la méditation sur notre cerveau sont indéniables et merveilleux à la fois :

  • La méditation favorise certaines capacités cognitives comme, par exemple, l’attention, la mémoire et la concentration.
  • Elle nous aide à être plus présent-e-s, à canaliser le stress et l’anxiété.
  • Avec la méditation, de plus, notre cerveau fonctionne à une autre fréquence : il produit plus d’ondes alpha, qui génèrent petit à petit des ondes gamma.
  • Ce type de d’ondes favorisent la relaxation, et nous aident à stimuler la connectivité neuronale et la neurogenèse.

Même si apprendre à méditer requiert un peu de temps et de pratique, y arriver est un cadeau pour notre cerveau et notre bien-être.

Pour conclure, comme nous avons pu le voir, ces 5 clés sont faciles à réaliser, amusantes à mettre en pratique et très précieuses pour votre santé cérébrale.

Si vous souhaitez approfondir un peu plus dans la neurogenèse, nous vous proposons la vidéo suivante. Elle vous donnera tous les éléments nécessaires à sa compréhension :

Image principale de © wikiHow.com