5 manières de réussir vos conversations

· 27 novembre 2017
Pour réaliser des bonnes conversations, en plus d'un sujet intéressant, nous devons prendre en compte d'autres aspects, tels que l'interaction avec notre interlocuteur-trice et le respect des tours de parole.

Parfois, nous avons besoin que nos conversations connaissent un succès total.

Cependant, nous pensons souvent que ce succès est lié à notre public ou aux personnes qui nous entourent. Est-ce vraiment le cas ?

Ce qui est certain, c’est que pour avoir des conversations enrichissantes et intéressantes, nous devons suivre certaines recommandations auxquelles nous ne prêtons généralement pas attention.

Soit parce que nous les considérons comme évidentes, soit parce que nous n’y avons jamais vraiment réfléchi.

Lisez également : Parfois, il ne suffit pas d’être positif-ve pour que de bonnes choses arrivent

Aujourd’hui, nous allons vous donner quelques conseils pour enrichir vos conversations ou les améliorer. Prenez-en bonne note !

Comment améliorer vos conversations avec les autres

améliorer ses conversations avec les autres

Pour améliorer vos conversations avec les autres à partir de maintenant, vous devez garder à l’esprit que plus vous vous enrichissez et augmentez vos connaissances, meilleur sera le résultat.

La richesse commence avec l’esprit et ensuite vous pouvez l’extérioriser avec les autres.

Cependant, ce n’est pas tout. Nous allons vous donner quelques petites lignes directrices qui ne demandent pas beaucoup de temps et que vous pouvez commencer à mettre en pratique dès aujourd’hui.

Allons-y !

1. Entourez-vous de personnes avec lesquelles vous pouvez apprendre

Si vous voulez que vos conversations soient intéressantes, vous devez vous entourer de personnes enrichissantes, avec lesquelles vous pouvez apprendre et qui peuvent vous stimuler.

Découvrez également : Dans ma vie, je veux des personnes qui m’apportent des choses, pas qui m’affaiblissent

Nous savons bien que toutes les personnes ne sont pas comme cela, mais nous savons aussi que nous avons le pouvoir de choisir les personnes qui nous entourent.

Alors… Pourquoi ne commencez-vous pas à mieux choisir vos relations ? Vous verrez combien vous pouvez apprendre de ces personnes et, à partir de là, les autres pourront apprendre aussi de vous.

2. Écoutez les autres

savoir écouter pour améliorer ses conversations

Si vous n’écoutez pas vraiment, vous pouvez difficilement avoir des conversations intéressantes, parce que vous parlerez toujours de vous, vous voudrez être le centre d’attention et les autres penseront que rien de ce qu’ils disent n’est important pour vous.

Dans chaque conversation, il doit y avoir de la réciprocité. Il doit y avoir un intérêt dans le discours de l’autre. Sinon, le dialogue n’a aucun sens.

En outre, si vous voulez réaliser le premier conseil dont nous avons parlé, savoir écouter sera très utile pour apprendre des autres.

3. Suivez les rythmes de la conversation

Suivre les rythmes des conversations peut sembler simple, mais ce n’est pas du tout le cas.

Une personne peut croire qu’elle a participé à un débat, alors qu’en fait elle a gardé le silence la plupart du temps.

Lisez également : Mieux vaut se taire pendant la tempête et parler pendant le calme

Vous ne savez pas quand intervenir ? Accaparez-vous le temps de conversation des autres ? Parlez-vous trop quand c’est votre tour ? Tout ceci doit être pris en compte lorsque vous intervenez dans une conversation.

Prendre conscience de quels sont vos défauts et de ce que vous pouvez améliorer vous aidera à apprendre et avoir de meilleures conversations. Il doit toujours y avoir un équilibre !

4. L’importance de s’adapter aux autres

s'adapter aux autres pour améliorer ses conversations

Vous parlez peut-être de quelque chose de très technique et que les autres ne comprennent rien de ce que vous dites. Vous êtes-vous mis à leur place ? Avez-vous détecté ce qui se passe ?

Cela vous aidera à améliorer vos conversations.

Tout comme vous ne pouvez pas avoir une conversation pleine de mots techniques avec un enfant de 6 ans, il en va de même pour le niveau de connaissances des personnes qui nous entourent et de nos sujets de conversation.

Pouvoir se concentrer sur cela, se mettre à la place des autres et adapter notre discours aux autres, nous permettra d’être plus accessibles et d’enrichir nos conversations.

5. Parlez de vous si nécessaire

Parfois, nous avons peur de parler de nous-mêmes, soit parce que nous sommes très discrets sur notre vie privée, soit parce que nous croyons que les autres ne vont pas s’intéresser à ce que nous avons à leur dire.

Cependant, ce n’est pas le cas.

  • Si vous pensez qu’une anecdote sur un moment de votre vie peut donner une touche spéciale à cette conversation, ne vous retenez pas.
  • Les gens autour de vous l’apprécieront et, sans s’en rendre compte, vous améliorerez la conversation que vous entretenez.

Avant de partir, ne manquez pas : Si vous prenez tout personnellement, vous vivrez éternellement offensé

Soyez naturels, écoutez, adaptez-vous au niveau de connaissance des autres et apprenez à respecter les temps de conversation. Avec ces conseils, vos conversations s’amélioreront, même si vous devez toujours faire attention.

Gardez les yeux ouverts pour percevoir les signaux que les autres peuvent vous envoyer sur la façon dont vous vous exprimez ou sur ce que vous dites.

De plus, il est également positif de toujours être disposés à rencontrer de nouvelles personnes intéressantes qui peuvent enrichir vos conversations.

Avant de terminer, ne manquez pas : Aujourd’hui, lâchez prise et ne laissez rien vous influencer

Juste pour aujourd’hui, laissez tout couler, laissez derrière vous ce qui vous dérange, ce qui vous fait mal, ce qui vous empêche de grandir. Lorsque vous vous laissez porter par les choses et que vous ne vous accrochez pas à l’impossible, vous vous rendez compte que la vie est bien plus simple qu’elle n’y paraît. Profitez du moment présent !