Si vous prenez tout personnellement, vous vivrez éternellement offensé

· 26 octobre 2016
Si vous vivez offensé en permanence, vous vous faites du mal à vous-même. Apprenez à être flexible comme le bambou et adaptez-vous aux situations pour qu'elles ne vous dépassent pas.

Il y a des personnes qui se sentent offensées tout le temps. Au lieu de s’octroyer une existence en harmonie avec les leurs et dans le respect de leur entourage, elles optent pour se cogner contre un mur quasiment à chaque instant.

Le monde s’est-il ligué contre elles pour aller à leur encontre ? Pas du tout. Dans ce subtil monde complexe des émotions et la personnalité, il y a des gens qui font de l’offense une habitude.

Au lieu de voir ces personnes comme des problèmes, il est nécessaire de comprendre ce qui se passe en elles.

L’hypersensibilité, la faible auto-estime et le manque de ressources psychologiques fait que leurs schémas de pensées sont trop durs.

N’importe quel mot, geste ou action est interprété comme une offense. C’est là que se trouve l’essence du problème.

Il s’agit d’une conception très dégradée de soi-même qui voit des problèmes là où il n’y en a pas et qui voit de la haine là où elle n’existe pas.

Ces personnalités voient des tempêtes alors qu’il n’y a que du soleil. Nous vous proposons de réfléchir à cela.

Je vis contrarié 24 heures par jour, 7 jours par semaine

“On ne peut pas parler avec toi ». “Tu prends tout mal ». « Tu es impossible, c’est de pire en pire ».

Si à un moment donné, on vous a dit ces phrases, il est possible que vous vous soyez sentis mal. Cependant, derrière ces affirmations, se cache une réalité.

Nous vous recommandons de lire : Évitez les personnes qui vous épuisent, entourez-vous de qui rend votre cœur joyeux

  • Si ceux qui nous entourent ont des problèmes pour interagir avec nous, c’est que quelque chose se passe. S’ils ne sont pas à l’aise, s’il n’y a pas d’harmonie dans la communication, ou dans le traitement, il faut savoir pourquoi.
  • Au lieu de penser que « tous ceux qui m’entourent » me détestent, il est nécessaire de faire preuve de réflexion profonde et délicate. 
  • Nous devrons enlever chaque couche de cet « oignon » qui nous enveloppe pour savoir ce qui se trouve en nous.

Dans la suite de cet article, nous allons découvrir ce qui se passe à l’intérieur de ceux qui se sentent éternellement offensés.

femme-nuage-sur-la-tete-500x326

Personne ne vous offense, ce sont vos propres projections

Il est possible que ce soit vos projections qui ne s’ajustent pas à la réalité.

D’une certaine manière, nous avons tous une idée sur ce que doivent faire les autres, sur la façon dont ils devraient nous traiter et dont ils devraient réagir face à certaines choses.

Tout d’abord, il faut dire que ces projections ne sont pas toujours exactes. Voyons pourquoi.

  • La seule chose qui doit être claire, c’est la manière dont les autres vous traitent. Vous méritez le respect et vous devez l’exiger. C’est un besoin personnel que nous avons tous.
  • Mais ce que le reste fait ou décide n’est pas de notre compétence. Chaque personne est libre de décider ce qu’elle désire et d’agir comme elle le souhaite, du moment qu’il y a du respect.
  • Si nous sommes obsédé par le fait que notre conjoint se comporte de telle ou telle manière, nous passerons de très mauvais moments.

Pour avancer avec plus de calme et un certain équilibre intérieur, n’attendez rien de personne, attendez tout de vous-même. 

Lisez aussi : Parfois, ce qui commence comme une simple folie devient la meilleure chose de votre vie

Le monde ne va pas contre vous : vous devez vous harmoniser au monde

Qui vit éternellement offensé est comme un pierre ou comme un tronc de chêne. Pour le comprendre, essayez de visualiser la chose suivante :

  • Imaginez que vous êtes un arbre face à un océan. Les eaux vont et viennent, le vent est parfois doux, parfois plus intense. Parfois, cet océan, vous caresse mais d’autres fois, il vous fouette.
  • Si vous êtes un arbre royal et ferme, cet océan, ses vagues et ses éléments finiront par vous mettre à terre. Dans un tel décor, tout ce qui est ferme et tout ce qui ressemble à l’obstination finit au sol.
  • Cependant, si vous êtes comme cette branche flexible de bambou, vous danserez avec le vent et même la tempête la plus féroce ne vous fera pas tomber. 
bambou-personnes-resilientes-500x313

Vivre éternellement offensé, c’est permettre aux autres de nous faire encore plus de mal. Pourtant, ce sont bien nous qui sommes les coupables.

  • Qui se sent offensé pour rien crée de la méfiance.
  • Si vous vivez toujours dans la contrariété, vos proches cesseront de se sentir bien avec vous et s’éloigneront.
  • Si vous vous vexez quand on vous dit des mots gentils, vous créerez de la distance.

Aimez-vous un peu plus et stoppez le bruit de vos pensées obsessives

Le monde ne vous déteste pas. Personne n’est contre vous. N’accumulez pas de contrariété là où elle n’est pas, et ne voyez pas de mauvais actes là où il n’y a eu aucune intention de vous faire du mal.

  • Qui ne s’aime pas soi-même devient exigeant avec les autres. Il attend, par-dessus tout, que le reste lui offre ce qu’il ne se donne pas lui-même : amour, reconnaissance, respect.
  • Si nous ne commençons pas à travailler de l’intérieur, nous projetterons nos abîmes les plus sombres vers l’extérieur jusqu’à ce que petit à petit, notre réalité devienne un enfer.
illustration-femme-500x314

Cela n’en vaut la peine. Dites non à la souffrance inutile et n’éteignez pas plus d’incendies avec de l’essence. Commencez par réparer vos blessures et offrez-vous tout l’amour dont vous avez besoin.

Il n’y a que lorsque vous vous aimerez suffisamment que votre monde commencera à avancer de mieux en mieux.