5 bonnes raisons de connaître son groupe sanguin

· 5 janvier 2018
Au-delà d'être utile lors d'une transfusion, connaître notre groupe sanguin donne une série d'indices sur les possibles maux pouvant nous affecter.

Nous savons tous que le groupe sanguin est une information nécessaire lorsqu’une transfusion est vitale. Mais il y a d’autres raisons importantes pour lesquelles nous devrions connaître le type de sang des membres de notre famille.

Bien que la science médicale ne sache pas encore expliquer pourquoi il existe différents types de sang, nous en savons assez sur leur fonctionnement et leur composition.

Il existe quatre groupes sanguins classés en fonction de la présence ou de l’absence de protéines sur la surface des globules rouges.

  • A : ce groupe contient la protéine A.
  • B : la caractéristique de ce groupe est de posséder la protéine B.
  • AB : ce groupe se distingue parce qu’il possède les deux protéines.
  • O : ce groupe ne réunit aucune des deux protéines.

D’autre part, il existe le facteur RH : si la protéine RH est présente dans le sang, le facteur RH est classé comme rhésus positif. L’absence de cette protéine donne lieu au rhésus négatif.

Notre type de sang se compose du groupe sanguin et du facteur RH. Par exemple, une personne avec un groupe sanguin A et en présence de RH aura un type sanguin A rhésus positif (A +).

Les patients de tous les types de sang peuvent recevoir le type O-Rhésus négatif (O-), un patient O-Rhésus négatif ne peut obtenir que son propre type de sang.

Découvrez ici cinq autres raisons pour lesquelles il est essentiel de connaître son groupe sanguin.

1. Connaître son groupe sanguin permet de détecter la prédisposition à la thrombose veineuse profonde

Analyse de sang

Il existe une prédisposition génétique claire des types sanguins A, B et AB à souffrir d’une thrombose veineuse profonde (TVP) ou de caillots de sang dans les jambes qui commencent comme des varices. Ces caillots, s’ils ne sont pas correctement traités, peuvent atteindre les poumons et mettre notre vie en danger.

Après avoir analysé les données de 66 000 personnes de plus de 30 ans, cette étude a montré que les personnes du groupe sanguin A, B et AB ont 40 % plus de risque de souffrir de thrombose veineuse profonde par rapport aux personnes appartenant au groupe sanguin O.

2. Savoir si quelqu’un de votre famille est sujet à des problèmes cardiaques

Les personnes de type sanguin AB ont 23 % plus de risque de souffrir de maladies cardiaques par rapport aux personnes du groupe sanguin de type O.

  • Les personnes appartenant au groupe sanguin B ont un risque de 11 %, tandis que celles du groupe sanguin A ont un risque de 5 %.
  • Une plus grande prédisposition au cholestérol a également été découverte chez les personnes de groupe sanguin A.
  • Les personnes appartenant au groupe sanguin O ont le plus faible risque de souffrir de crise cardiaque.

Heureusement, nous pouvons contrôler ces prédispositions génétiques grâce à une alimentation saine. Un mode de vie sain minimise les risques.

Nous vous recommandons de lire : Important ! 6 indices précoces d’insuffisance cardiaque

3. Tendance à présenter certains types de cancer

Analyses de sang

Selon une étude réalisée en 2015, le risque de cancer de l’estomac est plus élevé chez les personnes avec du sang de type A, contrairement aux personnes de groupe sanguin O.

En revanche, les personnes du groupe sanguin O sont plus sujettes aux ulcères d’estomac.

Par ailleurs, avoir un groupe sanguin B ou AB augmente le risque de développer un cancer du pancréas.

4. Détecter des problèmes liés à la reproduction

Les femmes avec un sang de type O sont deux fois plus susceptibles d’avoir de faibles réserves ovariennes en raison des niveaux élevés de l’hormone FSH. Cela peut conduire à l’infertilité.

Chez les femmes enceintes, une incompatibilité avec le sang du fœtus peut survenir si elles n’ont pas la même RH. Cela peut provoquer une réaction du corps de la femme comme si elle était allergique au fœtus, ce qui peut l’endommager. La solution est un médicament injectable.

5. Planifiez l’alimentation de votre famille

Il n’y a pas de résultats concluants sur la possibilité d’améliorer sa santé en suivant un régime particulier en fonction du groupe sanguin. Cependant, les personnes qui ont essayé ce régime témoignent de résultats favorables quant à la perte de poids et au niveau d’énergie.

  • Type O. Vous pouvez manger de la viande, du poisson, des fruits et des légumes. Il est recommandé de limiter la consommation de céréales, de légumineuses et de légumes.
  • Type A. Privilégiez les légumes, le tofu, le poisson, les fruits de mer, les céréales, les haricots et les fruits. Il est conseillé de limiter la consommation de viande, de produits laitiers, de citron et de blé.
  • Type B. Toutes les viandes sont recommandées, sauf le poulet. Consommez également des produits laitiers, des haricots, des céréales et des légumes.
  • Type AB. Vous pouvez manger du poisson et des fruits de mer, des produits laitiers, des haricots, des fruits et des légumes avec modération. Évitez les viandes rouges.

Pour aller plus loin : Un simple test sanguin pourrait permettre de localiser les tumeurs

Grâce aux changements qui se produisent dans l’ADN des cellules cancéreuses qui passent dans notre flux sanguin, un simple test pourrait nous permettre de détecter les tissus touchés par des tumeurs dans les années à venir.

  • Amjadi, Omolbanin & Rafiei, Alireza & Ajami, Abolghasem & Valadan, Reza & Hosseini-Khah, Zahra & Hajilooi, Mehrdad & Janbabaei, Ghasem. (2015). Blood groups: In Health and Diseases. Res Mol Med. 3. 10.7508/rmm.2015.04.001.
  • Kodumuri, Dr. Praveen & Singh A, Purna & S Rathod, Shivanand & JM, Desai & Nagose, Vaishali. (2014). A Complete Review Article on ABC of Blood Groups. Asian Journal of Health Sciences. 2. 45-9. 10.15419/ajhs.v2i1.426.