6 symptômes du cancer du col de l’utérus à connaître

Connaître les symptômes du cancer du col de l'utérus est fondamental pour freiner son développement et vaincre la maladie. Le diagnostic précoce a réussi à diviser par deux le nombre de décès.

Le cancer du col de l’utérus est l’un des plus craints, à cause de son fort indice de mortalité.

Selon la American Cancer Society, on estime qu’autour de 4120 femmes sont mortes du cancer du col de l’utérus en 2016.

Peut-être que ces chiffres vous semblent scandaleux, mais il est évident que lors des dernières 30 années, l’indice de mortalité s’est réduit de 50%.

Les raisons sont très variées, mais les spécialistes se concentrent sur le développement de tests diagnostics et sur une plus grande connaissance des facteurs qui le provoquent, ainsi que des symptômes.

Grâce à cela, les femmes ont à leur disposition plus d’instruments pour s’observer et consulter un médecin dès lors qu’elles détectent quelconque altération.

Les statistiques peuvent donc varier si ces méthodes d’auto-évaluation tombent dans le domaine public. 

Même s’il a tendance à survenir à des âges avancés, il n’est jamais trop tôt pour savoir où regarder, que ce soit pour soi-même ou pour aider une proche.

L’information est le pouvoir, non seulement pour contrôler sa propre vie, mais également pour l’utiliser quand les autres en ont besoin.

Symptômes les plus importants du cancer du col de l’utérus

1. Les verrues

virus-500x400

Le papillomavirus se manifeste avec la présence de verrues, surtout au niveau de la zone vaginale.

C’est un important déclencheur du cancer du col de l’utérus. Même si le papillomavirus n »implique pas forcément un cancer, les probabilités sont bien plus élevées que les autres femmes.

Si vous percevez une nouvelle verrue, n’hésitez donc pas à consulter un médecin pour qu’il vérifie votre état de santé.

2. Des sécrétions étranges

L’une des premières actions de la maladie est la destruction des parois de l’utérus. Cela produit l’élimination des déchets via le vagin.

Les pertes de chaque femme sont différents, non seulement concernant l’aspect mais également l’odeur. Elles changent en fonction du moment du cycle ovulatoire dans lequel nous sommes. Mais chacune connaît le sien.

Ainsi, si vous remarquez des changements, nous vous suggérons de consulter un-e spécialiste. Sachez que cela est censé vous indiquer que quelque chose fonctionne mal en vous.

3. Douleur et saignement anormaux

douleur-abdominale-500x334

Comme nous l’avons dit, les parois de l’utérus se défont à cause de cette maladie. Il est donc fréquent de ressentir une douleur aiguë dans la zone.

De même, du sang peut apparaître, fruit de la lacération de l’organe. Des cas de saignements dans la vessie ou le rectum ont été enregistrés.

Le sang peut également apparaître dans l’urine et les autres excrétions. 

4. L’anémie

Produit des symptômes du cancer du col de l’utérus, l’anémie est l’une des complications les plus fréquentes.

Elle est accompagnée de fatigue et de tachycardie, sans qu’il n’y ait eu d’effort hors norme.

Si, par exemple, vous sentez que votre cœur accélère soudainement lorsque vous montez les escaliers que vous avez l’habitude de monter, c’est le signe que vous devriez faire des tests pour vérifier vos niveaux de fer.

5. Les problèmes au moment d’uriner

Necesidad frecuente de orinar

Quand l’utérus se gonfle, il aplatit les organes qui sont autour de lui, concrètement les reins et la vessie. Puisqu’il s’agit d’éléments essentiels dans l’expulsion de l’urine, leurs fonctions sont altérées.

En plus de provoquer de la douleur, vous n’êtes donc jamais satisfait-e lorsque vous faites pipi, car la vessie ne peut pas se vider complètement. Si cela vous arrive, vous devriez consulter un médecin.

Sachez que l’appareil excréteur est très important pour la santé. Si les déchets restent à l’intérieur, ils passent dans le sang, et se répartissent dans tout l’intérieur.

6. La perte de poids

Quand vous commencez à perdre du poids sans changer vos habitudes alimentaires ou votre style de vie, demandez-vous pourquoi.

Nous savons que nous devons être mince, mais la perte de poids est toujours due à quelque chose. Elle n’est jamais spontanée.

Dans le cas du cancer du col de l’utérus, elle va de pair avec la baisse de l’appétit, un phénomène qui doit inquiéter.

Voici les principaux symptômes de cette terrible maladie. Ne reportez pas vos check-up médicaux par peur de ce qui peut arriver.

Beaucoup d’entre eux sont des indices d’autres affections mineures qui nécessitent aussi un traitement. N’ayez pas peur. 

Dans tous les cas, le temps est un allié lorsqu’il s’agit de santé. Mieux nous savons où nous nous trouvons, mieux nous pourrons lutter contre ce qui nous attaque.