Un traitement gratuit contre le cancer

28 février 2014
Même si elle n'est pas recommandée pendant des périodes prolongées, l'exposition modérée au sol sans crème solaire peut nous aider à prévenir le cancer, car nous favorisons ainsi la production naturelle de vitamine D3

Il existe plusieurs plaintes contre les grandes industries pharmaceutiques et les organismes américains de santé. En effet, ces derniers auraient caché ou faussé les résultat d’une hormone. Celle-ci pourrait avoir de précieux bienfaits pour prévenir et guérir le cancer.

Ce traitement est totalement gratuit ! Voilà pourquoi cela n’est pas apprécié par ceux qui investissent du temps et de l’argent pour découvrir de nouveaux médicaments aux prix exorbitants…

Un traitement gratuit

Il s’agit de la vitamine D3 !  Une vitamine que notre corps produit de manière naturelle lorsque l’on s’expose au soleil, et qui nous permet d’assimiler les rayons UVB sans protection solaire.

Bronzer au soleil lorsqu’il est très intense, c’est-à-dire entre 10h et 14h, pendant dix à quinze minutes chaque jour, nous permet de dorer notre peau sans l’abîmer.

Ce bronzage est un symptôme qui montre qu’on a augmenté la production naturelle de vitamine D3.

Loin de nous l’idée de penser que cela part d’une mauvaise intention… Mais il est vrai que les campagnes publicitaires pour éviter de bronzer au soleil sans protection font aujourd’hui plus de mal que de bien à la population.

Une étude récente a montré que les femmes qui ne prenaient pas de bain de soleil présentaient plus de risque de souffrir d’un cancer du sein. Ce risque augmenterait ainsi de 50% de plus ! En effet, ces femmes avaient un taux de vitamine D3 très faible.

Lisez également :

7 symptômes du cancer de l’ovaire que chaque femme devrait connaitre 

Il vaut mieux prévenir que guérir

Pour toutes les raisons exposées ci-dessus, l’exposition et les bains de soleil modérés avec protection solaire sont fondamentaux. Cela va permettre de prévenir et lutter contre certaines maladies.

De même, nous recommandons de faire des analyses cliniques. En effet, cela est très important pour détecter une possible carence en vitamine D3.

main qui entoure le soleil

Il est très important de faire des analyses régulièrement. Cela permettra de savoir si les taux de vitamines D3 sont suffisants ou non. Un faible taux de vitamines D3 est dangereux pour la santé.

L’idéal est d’avoir 50 ng/ml (nanogrammes pour millilitres), voire plus dans le corps ! Cela nous permet ainsi de prévenir et d’éviter de nombreuses maladies.

La vitamine D3 comme complément contre le cancer

Parfois, il n’est pas possible de bronzer au soleil régulièrement, peut-être à cause du climat, d’un manque de temps, ou pour d’autres raisons.

Dans ces cas-là, il est recommandé d’ajouter de la vitamine D3 sous forme de complément alimentaire dans notre régime.

Pour les adultes, il faut consommer une gélule de 1 000 IU (0.025 mg) de vitamine D3, consommée quatre fois par jour avant les repas. Cela permet de maintenir des taux optimaux pour prévenir les maladies.

S’il s’agit d’un traitement, il faudra alors doubler ou tripler la dose. Cependant, tout dépend bien sûr des cas, il faudra sûrement consulter un médecin naturopathe ou allopathe.

vitamine D3 pour guérir du cancer

On peut aussi ajouter des aliments riches en vitamine D, mais il est dans ce cas plus difficile d’atteindre la dose nécessaire chaque jour.

Il peut s’agir de poissons comme la sardine, le hareng, l’anchois, le maquereau, le saumon, l’huile de foie de poisson, la crème ou le beurre naturel, les œufs ou le foie de bœuf.

Lisez également :

8 symptômes qui vous avertissent d’une carence en vitamines C

Problèmes de carence en vitamine D3

Une carence en vitamine D3 favoriser l’apparition de graves problèmes de santé… On parle ainsi de tumeurs,de problèmes dans le système circulatoire ou également dans le système ostéo-articulaire.

Cette vitamine interagit ainsi avec de nombreuses systèmes et processus dans l’organisme humain. Ainsi, une carence en vitamine D3 peut affecter le corps à divers niveaux.

À titre d’exemple on peut citer : le cancer, l’hypertension, les maladies cardiaques, l’obésité, le diabète 1 et 2, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, la maladie de Crohn, des maladies inflammatoires de l’intestin.

Mais c’est aussi le cas des signes de vieillissement, la maladie d’Alzheimer, la démence, l’eczéma et le psoriasis, l’insomnie, la perte d’audition, et beaucoup d’autres !

Photographies reproduites avec l’aimable autorisation d’Eljoja, Hector et Choo.

  • American Cancer Society, & Society, A. C. (2010). cancer facts & figures 2013. American Cancer Society. https://doi.org/10.3322/caac.20121
  • Society, A. C. (2011). Global Cancer. GLOBCAN. https://doi.org/10.1002/ijc.27711
  • National Cancer Institute. (2013). NCI Dictionary of Cancer Terms. https://doi.org/10.1002/ab