7 choses à faire pour éviter les douleurs lombaires

· 12 décembre 2017
Bien que l'exercice physique soit généralement bon pour améliorer la douleur lombaire, si nous voyons qu'elle ne diminue pas ou ne s'aggrave pas, nous devrions l'éviter et consulter un spécialiste.

Les douleurs lombaires sont un symptôme inconfortable qui peut être causé par l’irritation ou la détérioration de l’une des structures dans la partie inférieure de la colonne vertébrale.

Son aspect, souvent, est d’origine musculaire, bien qu’il puisse aussi se produire en raison de la dégénérescence des disques intervertébraux, des problèmes articulaires, des hernies et d’autres conditions de plus grand soin.

Bien que ces derniers cas doivent être analysés par un spécialiste, il existe une série d’habitudes et de soins qui réduisent la maladie, quelle qu’en soit la cause.

De ce fait, ceux-ci peuvent être intégrés à la routine quotidienne par prévention pour éviter les blessures, les contractures et autres symptômes associés.

1. Corriger la posture du corps contre les douleurs lombaires

Mauvaise posture

Avez-vous une bonne posture ? Bien que vous l’ignoriez peut-être, quelque chose d’aussi essentiel que d’adopter une bonne posture, à la fois en activité et au repos, peut réduire la récurrence des maux de dos.

Recommandations

  • Lorsque vous êtes assis, assurez-vous de garder votre dos droit, de préférence soutenu.
  • Si vous devez effectuer une activé à forte sollicitation physique, par exemple soulever des poids lourds, pliez les genoux pour mieux soutenir le dos.
  • En marchant, gardez le dos droit, les épaules alignées et la tête en avant.

2. Faites de l’exercice physique

Le mode de vie sédentaire a beaucoup à voir avec les douleurs lombaires et les maladies articulaires qui détériorent la partie inférieure de la colonne vertébrale.

Bien que l’inactivité puisse réduire la douleur lorsqu’elle est trop forte, un exercice physique régulier est essentiel pour l’éviter.

Recommandations

  • Adoptez une routine d’exercice physique, au minimum 30 minutes, 3 fois par semaine.
  • Combiner les activités cardiovasculaires avec des exercices de renforcement musculaire.
  • Effectuez des exercices d’échauffement et d’étirement.
  • Si vous avez des blessures ou que vous ressentez de la douleur, essayez la natation.

3. Pratiquez les techniques de respiration

La respiration

Les techniques de respiration sont des exercices simples qui aident à améliorer le transport de l’oxygène à toutes les cellules du corps.

Cela permet d’améliorer le bien-être physique et mental, en particulier face à des épisodes de stress et d’anxiété.

Recommandations

  • Si vous avez des douleurs lombaires en raison du stress, cherchez un endroit calme et respirez profondément et lentement pendant 5 minutes.
  • Inspirez et expirez à plusieurs reprises, jusqu’à ce que vous vous sentiez plus détendu.

4. Contrôler le poids

Le surpoids et l’obésité peuvent causer des douleurs dans le bas du dos, en plus des blessures, de l’usure des disques et d’autres troubles chroniques qui, plus tard, peuvent se manifester avec des symptômes plus graves.

C’est parce que l’excès de poids surcharge les muscles et les articulations, dépassant les capacités de soutien de la colonne vertébrale.

Recommandations

  • Adoptez un régime alimentaire sain, pauvre en gras et en calories.
  • Effectuez un exercice régulier, au moins trois fois par semaine.
  • Consultez le médecin pour déterminer si le surpoids est dû à des raisons autres que la nourriture (troubles métaboliques ou maladies thyroïdiennes, entre autres).

5. Eviter de fumer

Ne pas fumer

En plus de subir de graves séquelles sur la santé respiratoire, le tabagisme nuit à la bonne circulation et, par conséquent, réduit l’oxygénation des muscles du bas du dos.

Les toxines de la cigarette détériorent les tissus et, à long terme, provoquent la dégénérescence des disques vertébraux.

Recommandations

  • Cherchez de l’aide pour arrêter le plus tôt possible.
  • Choisissez de consommer des infusions et des remèdes pour soulager le syndrome de sevrage.
  • Si vous ne fumez pas, évitez de vous exposer à la fumée de cigarette.

6. Bien dormir

Avoir une bonne qualité de sommeil n’est pas seulement la clé pour renouveler l’énergie physique et mentale, mais c’est aussi essentiel pour détendre les muscles et la région lombaire et cervicale.

Pendant la période de repos, la rigidité et la tension qui se produisent tout au long de la journée sont réduites et, en outre, augmentent l’oxygénation musculaire.

Recommandations

  • Respectez vos horaires de sommeil et assurez-vous de dormir entre 7 et 8 heures par jour.
  • Rappelez-vous que lorsque vous dormez, il est également important de maintenir une bonne posture.

7. Levez vos jambes

Lever les jambes

Après avoir terminé une journée fatigante, vous pouvez lever les jambes pour détendre le bas de dos et, en passant, activer la circulation dans la partie inférieure du corps.

Cet exercice simple diminue l’inflammation et aide également à prévenir la raideur et les contractures musculaires.

Recommandations

  • Allongez-vous sur une surface confortable, en gardant le dos droit et les bras sur les côtés.
  • Elevez les jambes pendant 3 à 5 minutes et reposez-vous.

Ressentez-vous des douleurs lombaires continues ? Si ce symptôme est récurrent, gardez à l’esprit les recommandations précédentes. Et commencez à y remédier avec des pratiques simples et naturelles.

Si la douleur persiste, consultez un médecin.