7 signes précoces du cancer colorectal à connaître

Même si les symptômes du cancer colorectal peuvent être communs à d'autres maladies moins graves, si vous en souffrez de deux ou plus, mieux vaut consulter un médecin.

 

Le cancer colorectal est l’une des formes les plus dangereuses et mortelles de cette maladie, selon les données de l’OMS (Organisation Mondial de la Santé). Il affecte de 10 à 15% de la population mondiale.Il se développe quand les cellules du côlon grandissent de manière incontrôlée et provoquent des tumeurs sur le revêtement du gros intestin.

Comme cela arrive avec d’autres types de cancers, celui-ci peut attaquer rapidement et donner lieu à de nombreuses difficultés dans l’organisme.

Il est hautement mortel et il y a un fort risque d’en souffrir lorsqu’on a des polypes dans le côlon, des antécédents familiaux ou des colites ulcéreuses.

La détection précoce et un bon traitement médical peuvent augmenter l’espérance de vie des personnes qui en souffrent.

Il est donc essentiel de connaître ses symptômes du début et bien sûr de consulter un spécialiste en cas de doute.

1. Les changements dans les habitudes intestinales

Que ce soit la constipation ou la diarrhée, ces deux affections peuvent être liées à des anormalités dans les cellules du côlon.

Ne pas aller suffisamment à la selle, souffrir d’incontinence intestinale ou présenter un rétrécissement dans les selles est suffisant pour consulter un médecin.

Même si ces symptômes sont souvent liés à de mauvaises habitudes de vie ou à des affections courantes, il est nécessaire d’en tenir compte et de savoir que c’est un facteur de risque du cancer.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Comment faire une cure dépurative contre les parasites intestinaux

2. Le sang dans les selles

Selon la Clinique Cleveland, la présence de sang dans les selles est l’un des signes les plus importants du cancer colorectal.

S’il s’agit d’un symptôme qui peut être dû à plusieurs pathologiques digestives, son apparition peut alerter sur la présence de tumeurs dans l’intestin.

De plus, c’est courant dans les maladies à risque telles que :

  • La gastrite
  • La colite ulcéreuse
  • La maladie de Crohn
  • La constipation chronique

3. L’anémie

L’anémie est une maladie qui a lieu à cause de la diminution de globules rouges, responsable du transport d’oxygène dans toutes les cellules du corps.

Qui en souffre traverse souvent de forts épisodes de fatigue et de fragilité, même lorsqu’on a une bonne qualité de sommeil et une alimentation saine.

Même si elle peut survenir à cause de questions génétiques, nutritionnelles ou de perte excessive de sang, il ne faut pas écarter le risque de cancer colorectal.

4. Les douleurs abdominales

Il est très difficile de considérer les douleurs abdominales comme un signal de cancer car dans la plupart des cas, elles sont dues à l’indigestion ou aux problèmes communs de l’estomac.

Cependant, lorsqu’elles sont récurrentes et inexplicable, il est important de les faire analyser minutieusement par un-e spécialiste.

Le fait qu’elles se présentent de manière soudaine peut indiquer que quelque chose altère l’environnement de l’intestin.

Il peut s’agir d’une altération dans la flore bactérienne ou d’un signe que les cellules grandissent de manière excessive.

5. La perte de poids soudaine

La perte de poids est l’une des choses que beaucoup de gens souhaitent le plus, surtout ceux qui souffrent de surpoids ou d’obésité.

On parvient à perdre du poids grâce à des programmes d’alimentation sain et la pratique d’exercices physiques réguliers.

Cependant, dans certains cas, la perte de poids apparaît de manière soudaine et sans effort, et c’est quasiment toujours un signal d’alerte d’une maladie.

Dans le cas du cancer colorectal, elle a lieu à cause de la réduction de l’appétit et des déficiences nutritionnelles auxquelles elle conduit.

6. Les vomissements

Les vomissements provoqués par une indigestion ou une difficulté digestive sont normaux et disparaissent généralement en peu de temps.

Mais, lorsqu’ils deviennent récurrents, involontaires et inexplicables, il est important de tirer la sonnette d’alarme.

Même s’ils peuvent être l’origine de nombreux problèmes de santé, ils peuvent signifier un cancer colorectal puisque les cellules commencent à avoir une activité anormale.

Les vomissements ont tendance à conduire à la déshydratation, à la fatigue et à l’excès d’acidité.

Consultez aussi cet article : 6 exercices simples pour réduire l’inflammation et améliorer la digestion

7. L’accumulation de gaz

L’accumulation de gaz dans l’intestin se présente à cause des altérations dont souffre la flore bactérienne à cause du développement du cancer colorectal.

Bien sûr, c’est un symptôme que l’on peut associer à d’autres changements dans le corps, car cela peut aussi être provoqué par la consommation de certains aliments, les maladies courantes et la pratique de certaines habitudes peu saines.

Savoir identifier ces symptômes et analyser leur récurrence est déterminant pour une détection précoce de la maladie.

Souffrir de deux de ces symptômes, ou plus, en même temps, est une raison suffisante de solliciter des examens médicaux.

Image principale de © wikiHow.com