7 troubles associés aux maladies de la thyroïde

· 9 décembre 2017
La thyroïde est une glande qui intervient dans plusieurs processus métaboliques, par conséquent, tout déficit génère des altérations. Nous vous parlerons des troubles qu'elle provoque et des traitements à suivre.

Les maladies de la thyroïde présentent un large éventail de symptômes et de troubles associés qui ont généralement un impact sérieux sur la qualité de vie du patient.

Nous faisons sans aucun doute face à l’une des conditions médicales les plus courantes dans la population, celle qui touche le plus de femmes et qui, bien qu’il soit vrai qu’il y ait un traitement, n’empêche pas que dans de nombreux cas nous sommes confrontés à des processus assez longs et même chroniques qui peuvent nécessiter des interventions chirurgicales.

De plus, nous ne pouvons pas oublier que cette glande en forme de papillon gère une infinité de processus métaboliques et que tout déficit ou excès d’hormone de la thyroïde engendre des altérations que nous pouvons confondre avec d’autres maladies.

Par conséquent, il est fréquent que nous ayons des patients fatigués sans en connaitre la cause ou qui expliquent leur prise de poids soudaine au stress.

Peu de maladies surviennent avec autant de types de troubles associés et, par conséquent, il est intéressant que nous les connaissions. C’est une information qui vaut la peine d’être gardée à l’esprit pour notre santé et notre bien-être.

1. Constipation, problèmes digestifs ou intestin irritable

femme ayant des douleurs d'estomac

Les maladies de la thyroïde se produisent souvent avec diverses altérations de notre système digestif.

Lorsque nous n’avons pas encore reçu de diagnostique, il est fréquent de passer des périodes ou nous souffrons de mauvaise digestion, ou mêmes de brûlures et d’intestin irritable.

D’un autre côté, nous pouvons également différencier le type d’altération que nous pouvons subit à cause de la thyroïde à travers les symptômes associés:

Hypothyroïdie :

  • Constipation
  • Mauvaise absorption des nutriments
  • Indigestion

Hyperthyroïdie :

  • Episodes de diarrhée
  • Douleur dans la bouche et l’estomac
  • Distension abdominale
  • Vomissements de temps en temps

2. Problèmes avec la menstruation et infertilité possible

Les irrégularités de la menstruation sont fréquentes chez les patients atteints de maladies thyroïdiennes.

  • Dans le cas de l’hypothyroïdie, les règles ont tendance à être plus douloureuses, plus longues.
  • Les femmes qui souffrent d’hyperthyroïdie, au contraire, ont tendance à avoir des périodes  plus courtes en plus de périodes moins fréquentes ou pire, elle peuvent atteindre une ménopause précoce.
  • C’est sans doute l’un des troubles les plus graves associés à la maladie de la thyroïde, cependant, il apparait généralement chez les femmes qui ne sont pas diagnostiquées ou qui ne bénéficient pas d’un traitement efficace.
  • Par conséquent, il faut toujours essayer d’être pris en charge par les meilleurs professionnels.

3. Problèmes musculaires et articulaires

femme ayant mal aux articulations

C’est l’un des problèmes les plus communs des maladies de la thyroïde, mais à son tour le plus inconnu. Il est important de garder cela à l’esprit :

  • Les personnes atteintes d’hypothyroïdie, quel que soit leur âge ou leur sexe, souffrent souvent de douleurs musculaires et articulaires persistantes. C’est un tel ennui exténuant que nous pouvons recevoir un diagnostic erroné, comme la fibromyalgie.
  • Cependant, cette symptomatologie est habituellement réduite de manière significative avec le traitement.
  • En outre, les personnes ayant des problèmes de thyroïde développent souvent un syndrome du canal carpien, ainsi qu’une fasciite plantaire.
  • D’autre part, les personnes souffrant d’hyperthyroïdie manifestent habituellement une douleur et une faiblesse dans les bras et les jambes.

4. Taux élevé de cholestérol

Nous sommes confrontés à un autre fait qui, sans aucun doute, peut en surprendre plus d’un. Le fait d’avoir un problème de la thyroïde peut-il augmenter le mauvais cholestérol ou LDL ? Eh bien, autre que l’augmenter, il le rend plus résistant.

  • C’est quelque chose que l’on remarque souvent lorsque certains patients n’arrivent pas à réduire leur taux élevé de cholestérol par un régime, de l’exercice ou des statines.
  • Lorsque cela arrive, nous sommes confrontés à une personne souffrant d’hypothyroïdie. En revanche, un très faible niveau (qui n’est pas non plus positif) peut indiquer la maladie inverse.

5. Altérations dans notre repos en raison de maladies de la thyroïde

Problèmes de sommeil

Un des aspects qui affectent le plus la qualité de vie des patients est la mauvaise condition de repos. Cependant, ce n’est pas exactement qu’ils dorment moins, voyons :

  • Parfois même après 10 heures de sommeil, la personne se lève fatiguée, sans force.
  • Parfois, ce sentiment de ne pas s’être reposé fait que le patient a besoin de faire des siestes ou de dormir des weeks-ends entiers. C’est très sérieux.
  • Dans d’autres cas, cependant, la personne peut aller au lit et sentir qu’elle ne peut pas s’endormir parce qu’elle a un tachycardie, une forte nervosité ou de l’anxiété.

6. Changements dans la peau

En plus de la perte de cheveux, il est fréquent d’éprouver des changements tout à fait frappants sur la peau.

  • On peut la remarquer plus rugueuse, sèche et écailleuse, surtout sur les talons, les genoux et les coudes. Conditions associées à l’hypothyroïdie.
  • D’autre part, avec l’hyperthyroïdie, la peau peut devenir fragile et très sensible aux changements de température.

7. Dépression et anxiété

Dépression

L’hypothyroïdie causée par une thyroïde sous-active peut avoir comme effet secondaire une altération de nos neurotransmetteurs. La diminution de la sérotonine ou de la dopamine se produit avec la dépression.

En outre, et c’est un fait que beaucoup de médecins gardent à l’esprit, c’est que lorsqu’un patient souffrant d’un trouble dépressif manifeste une résistance aux médicaments psychotropes, il est courant qu’il ait un problème avec la thyroïde.

Par conséquent, tout cela nous montre que, à l’occasion, bon nombre des troubles subis par une grande partie de la population tels que la mauvaise humeur, le mauvais repos ou la douleur articulaire, peuvent être dus à ces maladies de la thyroïde qui n’ont pas encore été diagnostiquées et traitées efficacement.