8 habitudes à prendre pour avoir des seins en bonne santé

13 septembre 2016
Même si cela peut sembler fatigant voire même ennuyant, l'exercice physique est très recommandable pour prévenir les problèmes dans les seins, car cela aide à libérer des toxines et évite les obstructions dans le système lymphatique.

Les seins font partie de l’identité de la silhouette féminine et ce sont l’un de ses principaux atouts physiques. 

Pendant la puberté et jusqu’à l’âge adulte, les tissus mammaires se développent jusqu’à atteindre la taille et la forme qu’ils auront ensuite.

Ils ne sont pas uniquement une source d’alimentation pour les bébés à l’âge de la reproduction, ils sont également un important composant sexuel, d’attirance et de plaisir.

Cependant, comme cela arrive avec d’autres parties du corps, il existe des maladies qui peuvent affecter leur bien-être tout au long de la vie. 

C’est pour cela qu’il est important de faire un contrôle de la santé mammaire et d’être attentive face à n’importe quelle irrégularité qui se présente.

En plus de cela, il est important d’adopter une série d’habitudes qui contribuent à les garder en bonne santé.

Dans cet article, nous allons partager avec vous une série d’habitudes qui contribuent à garder vos seins en bonne santé.

N’hésitez pas à les mettre en place dès aujourd’hui!

1. Les massages

seins-500x334

Les massages réguliers sur les seins permettent d’activer le flux lymphatique et la circulation sanguine dans le tissu mammaire.

Ils commencent avec un doux mouvement dans l’aisselle, pour continuer sur le côté du corps et se terminer avec une douce pression sur le téton.

Il ne faut pas les confondre avec les auto-examens mensuels, mais il faut savoir qu’ils sont également utiles pour détecter des anormalités.

Voir aussi : 4 auto-examens qui pourraient vous sauver la vie !

2. Conserver un poids sain

Les femmes en surpoids ou obèses ont deux fois plus de risques de souffrir d’un cancer du sein en comparaison avec celles qui ont un poids sain et stable. 

Faire attention à son poids est une question de santé qui peut se maintenir à travers un régime équilibré, la pratique quotidienne d’exercices physiques et d’autres bonnes habitudes.

3. Faire des exercices

faire-des-exercices-500x334

L’exercice physique quotidien est la manière la plus efficace d’éviter que le système lymphatique présente des obstructions, puisqu’il facilite l’élimination des toxines.

L’Institut National du Cancer a révélé que cette habitude peut réduire le risque de cancer entre 20 et 80%.

Il permet également de libérer des hormones qui peuvent protéger face au développement de cellules malignes dans les seins, et de maintenir un poids adapté.

4. Transpirer

Les liquides qui se libèrent lorsqu’on transpire contiennent des substances de déchet dont l’organisme n’a pas besoin et s’ils ne sont pas éliminés, ils peuvent provoquer des maladies graves.

La transpiration pendant l’exercice et d’autres activités soutiennent les fonctions du système immunitaire et contribue à maintenir les seins en bonne santé. 

5. Éviter l’alcool

boire-de-lalcool-a-lexces-500x334

La consommation, excessive d’alcool conduit à l’accumulation de toxines dans l’organisme et diminue le rendement des organes excréteurs.

En conséquence, elle augmente la rétention de liquides, le risque de cancer et d’autres pathologies dérivées de la réponse inflammatoire du corps.

Il a été démontré qu’ingérer trop d’alcool augmente jusqu’à 20% le risque de cancer du sein.

Cependant, les femmes qui consomment un verre de vin rouge par jour peuvent protéger leurs seins grâce à l’action du resvératrol.

6. Connaître les antécédents familiaux

On estime que plus de 15% des personnes diagnostiquées d’un cancer du sein ont un antécédent familial.

Quand un proche familial de premier degré a eu ce type de cancer, le risque héréditaire est multiplié par 5 au lieu de 2. 

Être conscient de ces antécédents est primordial car il sera possible de réaliser des examens périodiques pour détecter une possible anomalie.

7. Faire des check-up réguliers

check-up-medicaux-femmes-500x334

Puisque de nombreux facteurs peuvent conduire au développement de cancer, de kystes et d’autres gênes dans les seins, il est conseillé de faire des révisions médicales au moins tous les trois ans.

À partir de 40 ans, surtout dans les cas de risque génétique, les tests doivent être réalisés une fois par an.

Il est primordial que les examens commencent 10 ans avant l’âge où le proche a eu la maladie.

Nous vous recommandons de lire : 8 conseils et solutions pour lutter contre la flaccidité et la chute des seins

8. Consommer de l’eau

La consommation quotidienne d’eau agit comme un combustible pour les cellules et joue un rôle principal dans l’apport de vitamines, de minéraux et de tous nutriments requis.

L’eau plate nous sert à détoxifier le corps et à soutenir le fonctionnement optimal du système lymphatique et circulatoire. 

Prêtez-vous attention à vos seins ? Si vous faites partie des personnes qui ont tendance à les négliger, commencez à tenir compte de ces conseils simples pour les garder en bonne santé ou détecter tout type de risque.

A découvrir aussi