9 bienfaits du chirimoya

6 août 2017
Saviez-vous que le chirimoya est l'un des meilleurs fruits pour favoriser la digestion et combler la satiété ? De même, il est idéal pour les sportifs et il améliore l'absorption des nutriments.

Le chirimoya est un fruit en forme de cœur qui vient des Andes péruviennes. Sa pulpe est sucrée, il contient des pépins et est recouvert d’une peau verte.

Le chirimoya se cultive lors des saisons d’automne et d’hiver, tout comme les oranges et les pamplemousses.

C’est un fruit riche en vitamines (A, B et C) et en minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer et zinc).

Dans cet article, nous allons donc vous donner les bienfaits du chirimoya. Cela vous donnera envie de l’inclure dans votre régime alimentaire.

1. Il améliore votre santé cardiovasculaire

Chirimoya et santé cardiovasculaire

Grâce à sa haute teneur en potassium, le chirimoya permet d’améliorer la santé cardiaque. C’est de plus un régulateur naturel de la pression artérielle. Il est également riche en antioxydants qui contrôlent les niveaux de cholestérol.

Sa faible teneur en sodium et en graisses est une autre raison pour laquelle il faut la consommer. Surtout pour les personnes qui souffrent d’hypertension artérielle et autres altérations cardiaques.

2. C’est un anti-microbien naturel

Un autre des bienfaits du chirimoya est sa capacité à agir comme un protecteur naturel contre les parasites.

En effet, ses propriétés proviennent de sa haute teneur en fibres, en niacine et en citotoxines. De plus, il nous apporte de grandes quantités de vitamines C, un antioxydant naturel qui aide ainsi l’organisme à résister aux infections.

3. C’est un grand allié pour perdre du poids

Manger du chirimoya apporte une sensation de satiété. C’est idéal si vous cherchez à perdre du poids sans pour autant cesser de manger sainement.

Vous pouvez l’ajouter dans votre régime au goûter, au dessert ou après votre séance de sport. Il est également recommandé pour les personnes qui souffrent de constipation grâce à son effet laxatif.

Lisez également :

6 conseils pour se débarrasser d’un œdème grâce à votre régime 

4. Il a un effet tranquillisant et antidépresseur

Le chirimoya est un régulateur du système nerveux. Cela signifie qu’il fonctionne comme un anxiolytique et un tranquillisant, et il s’agit donc d’un grand remède maison pour les personnes compulsives.

Le chirimoya contient un alcaloïde qui régule la sécrétion de chimiques qui provoquent la dépression.

5. Il protège contre l’ostéoporose

Ce fruit contient de forts niveaux de minéraux fonctionnant comme des adjuvants dans les processus de rétablissement de multiples maladies :

  • Apporte du fer qui aide au rétablissement de l’anémie.
  • Riche en calcium, ce qui est idéal pour les personnes qui souffrent de décalcification ou d’ostéoporose.
  • Il est également riche en phosphore et aide donc à renforcer la mémoire.

6. Il est idéal pendant la grossesse

Femme enceinte

Manger du chirimoya est une excellente idée pendant la grossesse car, en plus d’être délicieux, il apporte une forte valeur nutritionnelle.

Il contient des nutriments qui contribuent au développement du bébé, tels que :

  • Les graisses essentielles
  • Les fibres
  • Les hydrates de carbone
  • Les protéines
  • Les minéraux
  • Les vitamines

Le chirimoya aide au développement du cerveau du fœtus, de ses nerfs et même de son système immunitaire.

La consommation régulière de ce fruit réduit le risque de fausse couche et aide à atténuer les nausées du début de grossesse.

De plus, il améliore les sauts d’humeur et les envies subites de manger.

Lisez également :

7 bienfaits d’inclure des carottes dans son alimentation pendant la grossesse 

7. Il régule la digestion

En plus d’être un fruit facile à digérer, le chirimoya est idéal pour les personnes qui :

  • Se sentent fragiles
  • Ont passé plusieurs jours à l’hôpital
  • Dont l’estomac ne digère pas bien certains aliments
  • Présentent des dyspepsies

Sa faible teneur en graisses et sa haute teneur en fibres aident à éliminer le mauvais cholestérol (LDL) et absorbent les acides biliaires. 

Cela est utile chez les personnes qui souffrent de troubles de la vésicule biliaire.

De plus, c’est un excellent laxatif naturel, car les fibres régulent aussi le transit intestinal et la flore bactérienne.

8. Il est antioxydant

Les chirimoyas sont d’excellentes sources d’antioxydants, de vitamine C et de composés polyphénols.

Ils luttent contre l’oxydation liées aux maladies telles que le cancer, le vieillissement prématuré, l’athérosclérose et les maladies neurodégénératives.

9. C’est un excellent aliment pour les petits enfants

Les pédiatres recommandent d’ajouter du chiromoya dans les purées ou les jus des enfants grâce à sa haute teneur nutritionnelle, qui contribue à leur bon développement.

Il est également idéal dans le traitement des maladies congénitales chroniques.

Parties du chirimoya que l’on utilise et leurs bienfaits

  • La peau : Si on la fait cuire, elle fonctionne comme un traitement maison pour la colite chronique.
  • Les graines : On les utilise dans les traitements pour les pellicules et comme des antiémétiques.
  • Les racines : Leur infusion servent de fort purgatif.
  • Les feuilles : Utilisées sous forme de thé, elles aident à calmer les spasmes et les crampes. C’est aussi un remède maison pour lutter contre l’anémie, la colite et la dénutrition.
  • Le fruit mûr : On peut le manger en morceaux ou le préparer en purée. Il contribue au traitement de la dénutrition, de l’anémie ou de la faiblesse générale.

Le chirimoya est un fruit incroyable qui est utilisé à des fins thérapeutiques depuis l’Antiquité.

C’est un excellent aliment pour les sportifs grâce à son action sur le fonctionnement du système maculaire et parce qu’il stimule l’absorption des nutriments.

Souvenez-vous cependant de ne pas trop en consommer. Malgré ses innombrables propriétés, il est également riche en sucre, et mieux vaut en ingérer une portion par jour.

  • Bydekerke, L., Van Ranst, E., Vanmechelen, L., & Groenemans, R. (1998). Land suitability assessment for cherimoya in southern Ecuador using expert knowledge and GIS. Agriculture, Ecosystems and Environment. https://doi.org/10.1016/S0167-8809(98)00090-5
  • Liu, K., Liu, J., Li, H., Yuan, C., Zhong, J., & Chen, Y. (2016). Influence of postharvest citric acid and chitosan coating treatment on ripening attributes and expression of cell wall related genes in cherimoya (Annona cherimola Mill.) fruit. Scientia Horticulturae. https://doi.org/10.1016/j.scienta.2015.11.008
  • Lora, J., Oteyza, M. A. P. De, Fuentetaja, P., & Hormaza, J. I. (2006). Low temperature storage and in vitro germination of cherimoya (Annona cherimola Mill.) pollen. Scientia Horticulturae. https://doi.org/10.1016/j.scienta.2005.12.003