9 manières de combattre les douleurs lombaires aiguës

Saviez-vous que les techniques de respiration, ainsi que l’exercice physique localisé, peuvent être très efficaces autant pour prévenir que pour améliorer les douleurs lombaires aiguës ?

La douleur lombaire aiguë est un problème très fréquent dans la population. Elle se caractérise par une sensation de tension et de rigidité dans le bas du dos.

Son apparition est liée aux mauvaises postures, au stress et à l’excès d’activité physique, bien qu’il puisse également s’agir d’un symptôme d’une maladie articulaire ou musculaire.

Les personnes qui en souffrent peuvent présenter des difficultés à se mouvoir, ainsi qu’une sensation continue de fourmillement ou de brûlure.

Si l’on peut diminuer ces symptômes en prenant certains analgésiques conventionnels, il existe aussi des méthodes 100 % naturelles qui apportent une sensation de soulagement sans provoquer d’effets secondaires.

Comme nous pouvons tou-te-s en souffrir à un moment donné, nous allons vous révéler ci-dessous les 9 méthodes alternatives pour vous soulager.

Découvrez-les !

  1. Faites attention à votre posture

Quelque chose d’aussi essentiel que notre posture en marchant ou au repos peut réduire de manière significative les douleurs lombaires continues.

En position assise, l’idéal est de bien appuyer le dos, ou alors de faire attention à ce qu’il reste droit.

Au cas où vous avez une activité qui implique de soulever une charge lourde, les genoux doivent rester fléchis pour apport davantage de soutien au dos.

Ceci, entre autres, améliore l’exercice pendant les obligations professionnelles et, de ce fait, augmente les niveaux d’énergie.

Voir aussi : 8 conseils pour avoir une meilleure posture

2. Faites des exercices de respiration

Pratiquer des exercices de respiration est l’une des meilleures habitudes pour favoriser la bonne oxygénation des cellules du corps.

En respirant profondément, les organes reçoivent un surplus d’oxygène, ce qui améliore la sensation de bien-être.

Il a été démontré qu’inspirer et expirer à répétition avait des effets positifs sur le soulagement des douleurs fortes comme celle de la zone lombaire.

3. Adoptez un entraînement physique

Tandis que le repos peut aider à calmer la douleur lorsqu’elle est trop forte, la pratique quotidienne d’exercices physiques et d’étirements peut être utile pour réduire sa fréquence.

Si le repos favorise la relaxation des muscles tendus, il est toutefois nécessaire d’exécuter des mouvements simples pour réduire la rigidité et augmenter la force.

Il suffit de dédier entre 15 et 20 minutes par jour à des activités simples comme marcher, s’étirer ou nager, et cela nous aidera à travailler les muscles qui protègent la partie lombaire.

4. Faites des compresses froides et chaudes

L’application de compresses froides et chaudes est l’un des traitements naturels les plus anciens pour tous les types de douleurs musculaires.

Les deux températures augmentent la circulation sanguine, exercent un effet anti-inflammatoire et favorisent la réduction des douleurs.

5. Contrôlez votre poids

Le surpoids et l’obésité sont deux facteurs étroitement liés à la récurrence des douleurs lombaires et des problèmes articulaires.

Cela étant car ils provoquent un effort supplémentaire pour les muscles, car ils doivent supporter une charge au-dessus de leurs capacités.

L’accumulation de graisse, spécialement sur les hanches, est un facteur influant dans ce type de problèmes.

Aussi est-il primordial d’adopter une alimentation saine et d’incorporer d’autres habitudes qui aident à atteindre un poids idéal.

6. Dormez bien

Une habitude aussi simple (et nécessaire) que de dormir entre 7 et 8 heures par jour est un bon remède pour soulager la tension qui se produit dans la partie lombaire, le cou et les épaules.

Pendant la période de repos, les muscles se relâchent et il se produit un processus d’oxygénation optimal qui aide à calmer la douleur.

Cependant, il est également fondamental de vérifier que l’on adopte une bonne posture en se couchant. Dans le cas contraire, cela pourrait générer l’effet inverse.

7. Evitez la consommation de tabac

Les toxines contenues dans la cigarette diminuent le flux sanguin vers la colonne et, dans des cas plus graves, accélèrent la dégénération des disques vertébraux.

Les fumeur-se-s direct-e-s et passif-ve-s ont jusqu’à trois fois plus de probabilités de souffrir de maux de dos récurrents en comparaison avec celleux qui ne fument pas.

Nous vous recommandons de lire : Les meilleurs exercices pour soulager la douleur du nerf sciatique

8. Utilisez une balle de tennis

Un objet du quotidien comme une balle de tennis peut s’utiliser comme un allié thérapeutique pour diminuer la tension dans la zone inférieure du dos.

Il suffit de la mettre au sol puis de s’allonger dessus sans exercer trop de pression.

Après avoir réalisé quelques mouvements, la circulation s’active et la sensibilité se réduit de manière notable.

9. Soulevez vos jambes

Le soulevé de jambes est une technique simple de relaxation qui peut aider à activer la circulation, autant dans la zone lombaire que dans la partie inférieure du corps.

Il est nécessaire de le faire allongé-e, dans un endroit confortable, en essayant de garder le dos dressé sur le point d’appui.

En appliquant ces recommandations simples, on peut diminuer et prévenir les douleurs lombaires, spécialement lorsque ce problème est récurrent.

Prenez en compte dès aujourd’hui et dites adieu à ce symptôme qui interrompt vos activités.