Les aliments à éviter en cas de rétention d’eau

· 6 février 2017
Comme beaucoup d'aliments pré-cuisinés contiennent déjà du sel dans leur préparation, il est important que nous en évitions l'excès en les assaisonnant ou que nous options pour l'utilisation d'épices pour donner du goût.

Les aliments à éviter en cas de rétention d’eau sont nombreux. En consommer régulièrement pourrait aggraver votre problème.

La rétention de liquides ou œdème est un problème très fréquent causé par une alimentation déséquilibrée, le sédentarisme ou le fait de ne pas boire assez d’eau tous les jours.

Dans de nombreux cas, les personnes pensent qu’elles accumulent du gras, mais, en réalité, c’est l’organisme qui n’élimine pas les liquides comme il le devrait.

Dans cet article nous vous disons les aliments que vous devriez éviter si vous souffrez de ce problème.

Quand s’agit-il de rétention d’eau ?

Apprenez à reconnaître les symptômes de la rétention d'eau.

Comme première mesure, vous devez savoir qu’il s’agit d’une accumulation d’eau dans les tissus du corps. Ce déséquilibre se produit entre les forces qui régulent la manière dont les liquides parcourent les différentes zones de l’organisme.

Si nous ne pouvons éliminer l’eau, celle-ci s’accumule dans certaines zones. Les principaux facteurs qui accentuent le problème sont :

  • beaucoup de sodium dans l’alimentation
  • une mauvaise circulation due au sédentarisme
  • un déséquilibre hormonal
  • le manque d’exercice

Si vous souffrez de rétention d’eau, vous pourrez facilement le détecter, car vous prendrez du poids et vous sentirez le gonflement dans plusieurs parties de votre corps (surtout dans les jambes et les mollets).

Pour en avoir la preuve, vous n’avez qu’à presser la peau pendant quelques secondes. Si en relâchant il reste une marque blanche qui se maintient un temps c’est que vous avez un œdème.

Pour éviter ou réduire ce déséquilibre aqueux dans notre organisme, il faut avoir une alimentation faible en sel.

Il faut également augmenter l’ingestion de boissons et d’aliments diurétiques (eau, jus, légumes, fruits, etc.).

On recommande également de faire de l’exercice, au moins deux fois par semaine.

Lisez également : Comment prévenir la rétention d’eau pendant la grossesse ?

Quels sont les aliments à éviter en cas de rétention d’eau ?

Lorsque nous avons ce problème, il ne suffit pas d’arrêter de consommer du sel ou de faire de l’exercice. Il faut éviter la consommation de certains aliments qui ont la capacité d’augmenter la quantité de liquides dans le corps.
En voici quelques-uns :

Les boissons alcoolisées

Les boissons alcoolisées font définitivement partie des aliments à éviter en cas de rétention d’eau.

Si en les consommant nous allons aux toilettes, ce qui est sûr c’est qu’une bonne partie de leurs composants que nous ingérons s’accumule dans l’organisme (parmi eux le sucre).

L’alcool provoque la rétention d’eau dans l’estomac et dans les jambes.

Un verre de vin par jour n’est pas un problème, mais boire des cocktails, de la bière ou des boissons à fort taux d’alcoolémie plusieurs fois par semaine en est un.

La charcuterie

La charcuterie fait partie des aliments à éviter en cas de rétention d'eau.

Comme elle est préparée avec une grande concentration de sodium, en plus d’être grasse elle produit de la rétention d’eau. Quand nous consommons de la charcuterie, nous affaiblissons les parois des artères.

Cela augmente également les chances de souffrir d’une crise cardiaque. La charcuterie fait donc partie des aliments à éviter en cas de rétention d’eau .

Dans le même groupe, nous pouvons mettre les fromages trop salés qui accompagnent la charcuterie sur une planche spéciale « à déguster », ainsi que les saucissons, le jambon cru et la pancetta.

Les en-cas

Les chips en sachet (parmi tant d’autres produits similaires qui font partie des aliments à éviter en cas de rétention d’eau) contiennent trop de sel utilisé pour rehausser le gout.

De plus, ce sont des aliments addictifs et qui ne nous permettent pas de prendre soin de nous ou d’en manger seulement une portion… nous terminons le sachet !

Si dans l’après-midi vous avez vraiment envie d’un en-cas, nous vous recommandons de choisir :

  • des graines de tournesol
  • une poignée de fruits secs comme les noix
  • des purées de légumes (de pois chiches, d’aubergine, etc.)

Le sucre raffiné

Le sucre est définitivement un des aliments à éviter en cas de rétention d'eau.

Beaucoup des produits que nous consommons actuellement contiennent une grande dose de sucre ou d’édulcorants et font partie des aliments à éviter en cas de rétention d’eau .

De même qu’avec le sel, si l’organisme reçoit ces composants il ne peut éliminer correctement les liquides qui provoquent les gonflements.

On conseille dans ces cas-là de réduire leur consommation ou de chercher des alternatives plus naturelles. Choisissez  par exemple, la stévia, le miel ou la cannelle pour assaisonner.

La farine blanche

Les personnes qui ont une alimentation à base de pâtes, de pizzas, de galettes ou de pain sont plus propices à souffrir de rétention d’eau et de prendre du poids.

La farine raffinée apporte des hydrates de carbone qui s’accumulent dans l’organisme et ne permettent pas aux reins de travailler comme il se doit.

Ces composants, à leur tour, augmentent la quantité d’eau en ralentissant la fonction rénale. Au lieu de manger de la farine blanche, nous vous recommandons de choisir de la complète ou alors d’en réduire la consommation.

Vous verrez les résultats en peu de temps.

Les plats précuisinés

Les plats préparés industriellement sont des aliments à éviter en cas de rétention d'eau.

Les produits panés, les repas surgelés et tous les aliments déjà préparés contiennent trop de sel ajouté dans leur processus de fabrication.

L’industrie alimentaire utilise beaucoup de sodium pour maintenir frais et dans un bon état leurs produits. Nous ne nous rendons pas compte de ce que nous ingérons et, même si nous ne salons pas en plus, nous sommes propices à la rétention d’eau avec ces repas.

Essayez de manger des repas plus faits maison, cuisinez un peu plus (même si ce n’est que quelques fois par semaine) et évitez les plats précuisinés.

Cela peut paraître difficile, car ils contiennent beaucoup d’ingrédients qui se révèlent « nécessaires » pour combattre l’anxiété ou l’appétit, mais, en peu de temps, vous pourrez vous alimenter mieux.

Aussi est-il nécessaire que vous ne saliez pas trop vos repas, ni au moment de les préparer ni au moment de les manger.

Une bonne technique consiste à ne pas avoir de salière à table. La tentation sera plus facile à éviter si vous ne l’avez pas devant vous.

Une autre option est d’assaisonner avec des herbes naturelles, du jus de citron ou de l’huile d’olive vos petits plats. Ce sera plus sain et meilleur, et vous aurez moins de risques de souffrir de rétention d’eau ou de maladies.

Nous vous recommandons de lire : 10 fruits et légumes pour traiter la rétention d’eau

Que consommer si vous souffrez de rétention d’eau ?

Il est primordial de réduire ou d’éviter de manger ces aliments qui peuvent augmenter les gonflements ou l’accumulation de sodium. Nous vous recommandons aussi de prendre en compte ce qui suit pour prévenir le problème :

  • boire beaucoup d’eau (entre 2 et 3 litres par jour)
  • opter pour des édulcorants naturels (stévia, agave)
  • consommer des fruits (pastèque, pamplemousse)
  • boire des infusions d’herbes (camomille, thé vert, menthe)