Quels sont les aliments qui peuvent provoquer des douleurs dans les articulations ?

21 août 2019
Pour savoir si les aliments dont nous allons vous parler sont bien ceux qui vous causent des douleurs articulaires, vous pouvez les retirer petit à petit de votre régime alimentaire, pour observer si vos symptômes s'améliorent.

Nous pensons souvent que nos articulations nous font mal à cause des faux mouvements que nous faisons, ou des postures que nous adoptons. Pourtant, l’alimentation est l’une des premières responsables des douleurs articulaires.

Si vous souhaitez découvrir les aliments qui peuvent provoquer des inflammations et des douleurs articulaires, continuez donc à lire cet article !

L’arthrite, la goutte et la fibromyalgie provoquées par les aliments

Les produits vendus dans la grande distribution sont remplis de substances aux noms imprononçables, qui ont des effets néfastes sur tout notre organisme.

Quotidiennement, nous avalons en effet des additifs et des conservateurs chimiques qui sont très dangereux pour notre santé.

Des études récentes ont démontré qu’ils pouvaient ainsi provoquer des douleurs et des inflammations dans les articulations, surtout chez les personnes qui souffrent de maladies comme :

  • La fibromyalgie
  • La goutte
  • L’arthrite
  • L’arthrose
  • La hernie discale

Le fait d’éviter les aliments qui provoquent ces maux peut permettre de diminuer sensiblement les symptômes les plus fréquents (comme la rigidité articulaire, les gonflements ou les douleurs) et aider à récupérer la capacité de réaliser certaines activités qui, jusqu’à la survenance de ces troubles, nous paraissaient aisées (comme ouvrir un bocal, ou monter un escalier).

C’est un véritable défi que d’éviter ces aliments, car ils sont présents dans notre régime quotidien.

Cependant, cela en vaut la peine, car le soulagement que vous allez ressentir dans vos articulations vous fera beaucoup de bien.

N’oubliez pas que ces aliments peuvent en effet être la source de vos problèmes et qu’il vaut mieux les éviter.

N’oubliez pas de lire :

15 choses que vous devez connaître sur la fibromyalgie

fibromyalgie et mal aux articulations

Les groupes d’aliments que vous devez éviter pour réduire vos douleurs des articulations

Faites très attention aux aliments qui peuvent provoquer des problèmes articulaires. Les voici donc réunis en différents groupes:

Les légumes de la famille des solanacées

Ce groupe d’aliments peut être un vrai cauchemar pour vos articulations. Il regroupe ainsi :

  • Les pommes de terre
  • Les tomates
  • Les aubergines
  • Les poivrons
  • Les piments
  • Les patates douces
  • Le paprika

Evitez donc les plats qui sont préparés avec ces aliments, car ils contiennent un alcaloïde appelée solanine. Il est ainsi  responsable de l’accumulation de dépôts de calcium dans les tissus.

Évitez également ces légumes pendant un mois, et vous devriez constater une certaine amélioration.

Les aliments contenant des purines

Ce composé donne naissance à l’acide urique, qui s’accumule parfois dans les articulations et les tissus de notre corps.

Il provoque alors des douleurs intenses, et peut déclencher la goutte.

Si vous souffrez de douleurs ou d’inflammations articulaires, arrêtez de consommer les aliments qui suivent :

  • Foie
  • Des reins
  • Cervelle
  • Des sauces épaisses
  • Bouillons déjà préparés
  • Veau
  • Lardons
  • De la dinde
  • Hareng
  • Du cabillaud
  • Des moules
  • De la morue
  • Anchois
  • De la truite
  • Sardines
  • Champignons
  • Haricots
  • Des épinards
  • Des asperges
  • Fèves
  • Pois chiches
  • De la bière
articulations

Les fruits secs et leurs huiles dérivées

Pour cuisiner, n’utilisez rien d’autre que de l’huile d’olive vierge extra.

Certaines personnes recommandent d’utiliser de l’huile de graines de lin, car elle est saine et elle contient des acides gras oméga 3, qui ont la capacité de désenflammer les articulations.

Quant aux fruits secs, ils disposent de bonnes huiles pour la santé, mais qui peuvent malheureusement augmenter les inflammations musculaires et articulaires.

Vous pouvez en consommer en faible quantité, une fois par semaine.

Les produits laitiers et les articulations

Les personnes qui ont de l’arthrite ou qui souffrent de douleurs articulaires expérimentent des symptômes lorsqu’elles consomment des produits laitiers.

A l’inverse, lorsqu’elles arrêtent d’en consommer, elles ressentent un soulagement quasi-immédiat. Parmi ces aliments, on retrouve :

  • Le lait
  • Les yaourts
  • Le beurre
  • La margarine
  • La crème fraîche
  • Les glaces

La raison de l’impact négatif des produits laitiers est à rechercher du côté de leur teneur en caséine.

Si vous souhaitez obtenir du calcium et des protéines de meilleure qualité, vous pouvez consommer :

  • Cardes
  • Amandes
  • Lentilles
  • Du quinoa
  • Du tofu
douleurs des articulations des mains

Les farines

Les farines raffinées de blé et de seigle contiennent du gluten. Elles ne sont pas adaptées pour les personnes qui souffrent de la maladie cœliaque, et elles produisent des inflammations gastro-intestinales.

Elles sont également responsables de certaines inflammations articulaires, car elles aggravent lourdement les symptômes des personnes qui souffrent d’arthrite.

Au lieu d’utiliser de la farine blanche, choisissez plutôt une farine complète.

Les œufs et les articulations

Les œufs, qui sont présents dans des centaines de recettes, sont ainsi contradictoires.

En effet, s’ils contiennent énormément de protéines, ils ne sont cependant pas recommandés aux personnes souffrant d’arthrose, car ils peuvent ainsi causer des maux et des inflammations articulaires.

Cela est dû à la teneur en acide arachidonique du jaune d’œuf, qui se convertit en agent inflammatoire lorsqu’il est consommé.

En arrêtant de manger des œufs, vous constaterez alors une amélioration de l’état de vos articulations.

Pour obtenir une bonne quantité de protéines, choisissez ainsi les légumes qui en contiennent le plus, comme les légumes secs, ou les céréales.

Les agrumes

Certaines personnes souffrant de la goutte ou de l’arthrose ont expérimenté des améliorations de l’état de leurs articulations, en arrêtant de consommer ces fruits. Parmi les agrumes incriminés, on retrouve donc :

  • L’orange
  • Le citron
  • Le pamplemousse
  • La mandarine
  • Le citron vert

Pour que votre corps dispose de la quantité de vitamine C dont il a besoin pour renforcer le système immunitaire, vous devez en consommer entre 75 et 90 mg par jour.

Pour cela, vous pouvez opter pour des fruits et légumes qui sont riches en vitamine C, comme :

  • Le brocoli
  • La papaye
  • Le kiwi
  • La goyave
  • La fraise
Douleurs du dos

Le café et le thé

La caféine, et dans une moindre mesure la théine, aggravent ainsi les inflammations chez les personnes souffrants d’arthrite.

Le fait d’en boire plusieurs tasses par jour réduit la quantité de minéraux et de vitamines qui se trouvent dans le corps. Il se passe ainsi exactement la même chose avec le chocolat.

Il n’est pas conseillé de consommer ces aliments immédiatement après avoir déjeuné ou dîné.

Les sodas au cola ont un effet similaire, en plus de provoquer d’autres problèmes de santé.

Lire également :

Savez-vous que votre cerveau adore le café ? Il l’aide à rester jeune !

Que pouvez-vous manger ?

Vois ce que vous pouvez consommer sans faire de mal à vos articulations :

  • Des fruits rouges
  • Des céréales complètes
  • Du thé vert
  • Oignons
  • Poireaux
  • Des courgettes
  • Laitue
  • Carottes
  • Pommes
  • Des herbes naturelles
  • Des jus naturels
  • Du sucre roux
  • Stévia
  • Des bananes
  • Raisins
  • De l’avoine
  • Ahuja, I., Kissen, R., & Bones, A. M. (2012). Phytoalexins in defense against pathogens. Trends in Plant Science. https://doi.org/10.1016/j.tplants.2011.11.002
  • Coard, R. (1999). One bone, two bones, wet bones, dry bones: Transport potentials under experimental conditions. Journal of Archaeological Science. https://doi.org/10.1006/jasc.1999.0438
  • Calhoun, J., Manring, M. M., & Shirtliff, M. (2009). Osteomyelitis of the Long Bones. Seminars in Plastic Surgery. https://doi.org/10.1055/s-0029-1214158