Andropause : mythes et vérités sur la ménopause masculine

Aussi connue sous le nom de "ménopause masculine", l'andropause présente de nombreuses différences avec la ménopause féminine. Elle se développe en raison d'une diminution du taux de testostérone.
Andropause : mythes et vérités sur la ménopause masculine

Dernière mise à jour : 09 septembre, 2021

L’andropause est un phénomène physiologique qui survient chez l’homme après un certain âge, en raison d’une diminution de la production de testostérone. Nous la connaissons également sous le nom de ménopause masculine, mais la vérité est qu’il s’agit d’une condition complètement différente de la ménopause féminine.

Certains mythes se sont répandus autour de ce sujet, rendant par la même difficile la compréhension de ce qui se passe réellement et des changements que cela implique. Il s’agit de la raison pour laquelle nous passerons ci-après en revue les aspects les plus pertinents de cette condition. Poursuivez donc votre lecture !

Qu’est-ce que l’andropause ?

L’andropause est un processus qui se déroule dans l’organisme de l’homme en raison de la diminution de la production de testostérone avec l’âge. La testostérone est l’hormone sexuelle la plus importante chez les hommes. Elle est responsable des caractéristiques « masculines », telles que les poils, certains traits et la musculature.

Cette hormone est également responsable du maintien de la production de spermatozoïdes, de la libido et de la santé des os chez les hommes. A partir de 40 – 45 ans, les testicules, principal lieu de production de cette hormone, commencent à produire moins de testostérone.

Il s’agit d’un processus très lent et progressif. Certains des hommes peuvent se voir davantage affectés, avec plus de symptômes, alors qu’elle passe inaperçue chez d’autres.

Médecin et patient.
L’andropause survient lorsque le taux de testostérone, l’hormone sexuelle masculine la plus importante, diminue.

Les mythes sur l’andropause

  • L’andropause n’existe pas. Faux. Comme nous l’expliquions, il s’agit d’un processus physiologique qui survient dans une plus ou moins grande mesure chez tous les hommes.
  • Tout homme dont le désir sexuel diminue souffre d’andropause. Faux. Une évaluation correcte par un spécialiste sera toujours nécessaire. De même, tous les hommes qui commencent à perdre leur libido ne feront pas l’objet d’un traitement à base de testostérone.
  • Les seins grandissentFaux. Toutefois, comme nous le mentionnions préalablement, il peut y avoir une plus grande accumulation de graisse dans n’importe quelle partie du corps.

Ceci pourrait également vous intéresser : Comment lutter contre la dysfonction érectile ?

Les vérités sur l’andropause

  • Elle provoque l’impuissance chez les hommes. Vrai. À mesure que la testostérone diminue, le désir sexuel et la facilité des érections diminuent. Comme nous le commentions, cela ne se manifeste pas chez tous les hommes tous avec la même intensité.
  • Certains facteurs ou circonstances peuvent l’accélérer ou la ralentir. Vrai. Certaines maladies, telles que l’obésité, le diabète, etc., accélèrent le processus. De bonnes habitudes de vie, l’exercice physique et un repos correct feront par ailleurs baisser le taux de testostérone plus lentement et réduiront les symptômes.
  • Elle provoque des changements d’humeur et d’état d’âme. Vrai. En raison du fait qu’il y a moins de testostérone, les hommes ont tendance à être de mauvaise humeur. De plus, la présence d’autres symptômes tels que l’impuissance peut aussi faire naître un sentiment d’insécurité.
  • Les hommes perdent en force et voient leurs poils tomberVrai. Comme nous le disions plus haut, la testostérone est la principale hormone à l’origine de ces deux caractéristiques. L’andropause favorise en outre l’accumulation de graisse et de cholestérol.

Ceci peut également vous intéresser : Qu’est-ce que l’hormonothérapie ?

Diagnostic et traitement

Le diagnostic de ce processus repose sur un test sanguin qui mesure la quantité de testostérone. Le spécialiste décidera du traitement une fois le diagnostic confirmé. Il existe la possibilité d’administrer de la testostérone comme n’importe quel autre médicament.

Cela peut notamment se faire au moyen de pilules, d’injections, de patchs. Le choix de la méthode dépendra du patient et du médecin traitant. Nous avons déjà fait remarquer qu’un traitement à base de testostérone ne sera pas toujours nécessaire.

En dehors du traitement médical, un mode de vie sain aidera toujours à soulager les symptômes. En outre, de nombreux symptômes se contrôleront par de l’exercice physique régulier car cela aide à éclaircir l’esprit, à améliorer l’humeur et à favoriser le repos.

Test de testostérone.
Pour déterminer si un homme souffre d’andropause, le diagnostic se base sur le taux de testostérone indiqué par le test sanguin.

Consultez votre médecin

L’andropause est un processus tout à fait normal qui peut avoir des effets différents sur les hommes qui en souffrent. Comme toujours, en présence de symptômes qui interfèrent avec la vie normale, il sera important de se rendre chez un spécialiste pour réaliser les examens nécessaires et proposer un traitement s’il le juge nécessaire.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le syndrome du déficit en testostérone ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que le syndrome du déficit en testostérone ?

Le syndrome du déficit en testostérone ne survient pas seulement chez les hommes d'un certain âge, il peut apparaître avant. Quels sont les symptôm...