Arrêter de fumer : 4 règles alimentaires à suivre

· 7 octobre 2017
Pour arrêter de fumer, la force de volonté est indispensable mais nous pouvons compter sur de petits

Arrêter de fumer est un processus complexe que chaque personne affronte à sa manière. Il y a celleux qui le font de manière progressive et celleux qui, d’un jour à l’autre, stoppe le tabac sans jamais y retoucher.

Ce n’est pas une tâche facile. Pour réussir, il ne suffit pas seulement d’une forte prise de conscience, il faut aussi avoir l’envie d’avoir une vie plus saine et suivre des règles d’alimentation déterminées.

De même, compte sur le soutien de son entourage et contrôler les déclencheurs qui nous invitent à allumer une cigarette nous aidera beaucoup. L’effort en vaut la peine.

Car arrêter de fumer ne vous permettra pas uniquement de gagner en santé : vous gagnerez en vie. En bien-être.

Arrêter de fumer : conseils dont il faut tenir compte

Quand nous décidons de sauter le pas et d’arrêter de fumer, nous devons tenir compte de plusieurs choses. L’une d’entre elles est que notre cerveau va être « en manque » de nicotine.

Ressentir l’absence de ce composant dans notre organisme génère le développement du syndrome d’abstinence. De fait, c’est quelque chose que l’on remarque au bout de 20 minutes après avoir fumé une cigarette. .

À tel point que tout fumer sait très bien que le moment le plus critique de la journée est la première heure de la journée, quand on se réveille le matin, après avoir été 7 ou 9 heures sans fumer.

Les changements physiques sont évidents : augmentation de la fréquence cardiaque, pression artérielle, sécheresse dans la bouche, anxiété et même besoin de manger.

Nous vous recommandons de lire aussi : Le « point faible » du cancer du poumon le plus agressif a été découvert

Un jour après avoir arrêté de fumer, les niveaux de monoxyde de carbone et de nicotine baissent dans l’organisme.

C’est alors que le cerveau ordonne à notre corps de commencer à réparer les dommages causés par le tabagisme dans le cœur et les poumons.

Vous remarquerez aussi des changements et des altérations qui seront plus évidents pendant les 3 premières semaines. C’est sans doute l’étape la plus compliquée. À tel point que nous devons prendre soin de notre alimentation au maximum.

Nous allons à présent vous donner des règles à suivre.

médecin et poumons

1. Évitez le café le matin pendant 1 mois

La caféine stimule le désir du tabac. C’est un activateur naturel qu’il faut éviter, au moins pendant les premières semaines de lutte contre le syndrome d’abstinence.

Voici les boissons les plus adaptées :

  • L’infusion à la cannelle
  • L’infusion à la réglisse
  • Le thé au gingembre
  • L’infusion à la passiflore

De même, il est indispensable d’augmenter notre ingestion en vitamine C, nécessaire pour purifier les poumons. N’hésitez pas à vous préparer de savoureuses tasses où mélanger de fraises, des oranges, des kiwis, des mangues etc.

2. Les céréales complètes sont une basique pour aider à cesser la cigarette

Quand nous arrêtons de fumer, les niveaux de glucose sont réduits dans le sang. Cette petite hypoglycémie génère aussi du stress et du mal être.

  • À présent, si vous faites l’erreur de manger des bonbons ou des gâteaux, vous n’obtiendrez que plus de manque de nicotine. Il est important de bien choisir ses aliments.
  • Sachez aussi qu’un régime basé sur des céréales complètes est excellent. Vous le percevrez dans votre moral, dans votre sensation de satiété et avant, votre corps vous en remerciera car il ne souffrira pas d’hypoglycémie.
les céréales complètes aident à arrêter de fumer

Ainsi, découvrez quel type de céréales complètes ne doivent pas manquer à votre régime :

  • L’avoine
  • Le sarrasin
  • Le pain de seigle
  • Le pain d’épeautre
  • Le riz complet
  • Le riz rouge
  • Les graines de lin

3. Les aliments qui nous détendent

C’est étonnant, mais il existe des aliments capables de nous détendre et de soulager le syndrome d’abstinence lié au tabac.

Lisez aussi : Arrêter de fumer : 3 remèdes pour combattre le syndrome de l’abstinence dès le matin

Les spécialistes en nutrition les appellent les « aliments zen ». Cependant, il ne faut pas se focaliser uniquement là-dessus car il s’agit seulement de « manger de manière intelligente » et de choisir ce qui nous fait du bien, parmi les aliments de la liste suivante : 

  • La soupe de courge
  • La dinde au four au citron
  • Le poisson blanc
  • Les légumes (brocoli, oignon cru, navet, carotte, adis, poireaux, concombre, céleri, cardes, tomate)
  • Les noix
  • Les bananes
  • L’ail
  • La levure de bière
la soupe de courge aide à arrêter de fumer

4. L’eau tiède au miel

Lorsqu’on veut arrêter de fumer, comme vous le savez, il faut boire beaucoup de liquides pour éliminer les toxines et pour rester hydraté. 

Découvrez aussi : 10 ingrédients naturels capables de purifier les poumons des fumeurs

Il y a également des remèdes maison qui permettent toujours d’atténuer les effets du manque.

Ici, nous allons vous en conseiller un très simple ;

  • Buvez deux fois par jour une tasse d’eau tiède avec une cuillerée de miel. Ce remède est purifiant, antibactérien, augmente les défenses immunitaires, nous donne de l’énergie, prend soin des poumons, nous détend et nous rassasie.
  • C’est un complément très simple à réaliser et qui ne vous coûtera quasiment rien. Il vous fera un bien fou.

Cependant, et pour conclure, souvenez-vous que ces conseils seront efficaces uniquement si vous êtes constant-e-s et si vous prenez conscience du besoin de stopper le tabac.

Essayez, aussi, de faire du sport et de débuter une nouvelle activité. Parfois, lorsqu’on a un un nouveau stimulant, comme aller à une cours, faire de la natation ou de la danse, cela permet de focaliser notre attention sur autre chose que sur le manque du tabac.

L’effort en vaut la peine !