Comment arrêter de fumer et désintoxiquer les poumons

16 mars 2019

En plus de notre force de volonté, pour ne pas reprendre l’habitude de fumer il est important d’augmenter la consommation d’aliments riches en vitamine C, qui nous aideront à éviter la rechute. Arrêter de fumer n’est pas facile et il n’est pas non plus aisé de désintoxiquer les poumons.

Si vous souhaitez y parvenir, prenez note de ces conseils qui vous permettront de finir par arrêter cette habitude mauvaise pour votre santé, rapidement et simplement.

Il n’est jamais trop tard pour franchir cette étape importante et encore plus si vous savez à quel point cela sera positif pour votre santé.

Car la fumée de cigarette contient plus de 400 substances chimiques nocives comme :

  • Nicotine
  • Monoxyde de carbone
  • Goudron
  • Cyanure
  • Formol
  • Plomb

Tous ces composants peuvent produire de nombreux dérèglements et générer des maladies cancéreuses et mortelles.

Ces raisons sont plus que valables pour que vous essayez d’éloigner cette mauvaise habitude de vie.

Comment la nicotine agit-elle sur notre corps ?pour arrêter de fumer

La nicotine génère une grande dépendance et c’est pourquoi il est plutôt difficile d’arrêter de fumer. Le corps s’habitue en effet à sa présence dans le sang et réagit par le biais du symptôme d’abstinence s’il n’en possède pas en doses concentrées.

Parmi les symptômes que peut générer ce syndrome nous trouvons :

  • Irritabilité
  • Troubles du sommeil
  • Prise de poids
  • Concentration difficile
  • Troubles gastro-intestinaux

Tout cela fait qu’il s’agit de quelque chose de très difficile à mener à terme.

Lisez également : 7 choses à éviter après manger

Les étapes pour arrêter de fumer

1. Prenez la décision d’arrêter de fumer

Personne d’autre que vous ne peut prendre la décision d’arrêter de fumer. La nicotine est addictive et l’arrêter demande une grande force de volonté.

Afin que ce soit un peu plus facile, dites-vous que fumer affecte votre santé, votre physique, votre style de vie et vos proches.

2. Fixez-vous une date pour arrêter de fumer

 

Il est possible que vous donner une date vous aidera à arrêter de fumer. Faites donc en sorte qu’elle soit toujours proche, pas dans plus de 2 semaines, et ne la reportez pas. Vous prendrez ainsi conscience de l’étape que vous allez franchir.

3. Préparez-vous aux symptômes du syndrome d’abstinence

Si vous fumez de manière habituelle et que vous arrêtez, vous allez forcément passer par le syndrome d’abstinence.

Vous devez vous préparer mentalement car lorsque vous arrêterez de fumer, vous pourriez éprouver les symptômes mentionnés précédemment et ils pourraient annihiler tous vos efforts.

4. Choisissez comment arrêter de fumer

Vous pouvez arrêter de fumer complètement du jour au lendemain ou le faire de manière progressive. Si vous préférez la deuxième option, donnez-vous des étapes.

En revanche, une fois que vous aurez arrêté complètement, évitez de vous autoriser quelques cigarettes de temps à autre. Vous pourriez n effet retomber dans l’addiction.

5. Demandez un soutien moral

Arrêtez de fumer n’est pas facile. Il est donc recommandé d’impliquer votre famille et vos ami-e-s dans ce processus.

Demandez-leur surtout de vous aider en ne fumant pas à côté de vous et qu’iels évitent de vous offrir une cigarette.

6. Si c’est nécessaire, aidez-vous d’une cigarette électronique

Il est plus facile pour certaines personnes d’utiliser une cigarette électronique pour arrêter de fumer.

Selon certaines études, utiliser une cigarette électronique tandis que vous arrêtez de fumer pourrait vous aider à perdre cette habitude. Si vous pensez ne pas en être capable, pensez-y.

Les étapes pour désintoxiquer et nettoyer vos poumons de la nicotine

Une fois que vous aurez décidé d’arrêter de fumer, il faudra désintoxiquer et nettoyer vos poumons. Cette étape demande également quelques habitudes.

Hydratez-vous correctementpour arrêter de fumer

L’eau vous aidera à éliminer la nicotine et vous aidera à stopper l’effet de déshydratation que provoque la présence de cette substance dans le corps.

Optez pour les légumes

Il existe une série d’aliments qui peuvent vous aider à diminuer la dépendance à la nicotine.

Essayez de consommer plus de :

  • Céleri
  • Courgette
  • Brocoli
  • Epinards
  • Carotte
  • Betterave
  • Concombre

De plus, évitez de consommez trop d’aliments sucrés. Ils contiennent en effet une forte teneur en sucre et pourraient vous donner envie de fumer.

Mangez des fruits

Certains fruits possèdent de nombreux bienfaits pour les poumons. Nous vous recommandons tous ceux qui sont riches en vitamine C, comme les oranges et les kiwis.

Ils vous apporteront de l’eau et aideront votre corps à récupérer les vitamines que l’on perd lorsque l’on fume.

Lisez également : 10 fruits riches en potassium

N’oubliez pas le gingembre

Grâce à sa teneur en gingérol, cette racine vous aidera à renforcer vos bronches et vos poumons.

De plus, il vous permettra d’éliminer l’excès de glaires et de mucosités que le tabac aurait pu engendrer.

Consommez de l’ortie

Grâce à sa forte concentration en fer, elle vous permettra d’éliminer de votre corps toutes les substances toxiques que le tabac aura accumulé. Vous pouvez la préparer en infusion.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillère à soupe d’ortie (10 g)

Préparation

  • Portez une tasse d’eau à ébullition puis ajoutez l’ortie.
  • Laissez-la ensuite reposer pendant 10 minutes, filtrez puis consommez.

Faites des inhalations d’eucalyptus

Les inhalations d’eucalyptus vous permettront d’ouvrir les voies respiratoires et d’expulser les glaires et les mucosités que vous aurez accumulées à cause du tabac.

Faites-en pendant 15 minutes par jour, avant de vous coucher.


  • Becoña E. Guía clínica para ayudar a los fumadores a dejar de fumar. Valencia: Socidrogalcohol 2004. Available at: http://www.socidrogalcohol.org/tabaco/socidrogalcohol.html?download=28:gu%C3%ADa-cl%C3%ADnica-dejar-de-fumar,-elisardo-beco%C3%B1a,-2004. Accessed 12/17, 2018.
  • Lborra RR, Pozo MCC, Pérez VMS. Efectos cognitivos de la nicotina y el tabaco en sujetos humanos. Psicothema 1994; 6 (1): 5-20.
  • Plans P, Navas E, Tarín A, Rodríguez G, Galí N, Gayta R, et al. Coste-efectividad de los métodos de cesación tabáquica. Medicina Clínica 1995; 104 (2): 49-53.
  • Treviño LJ, Fernández MTB, González MPG, Martínez PAS, Bousoño M. La nicotina como droga. Monografía Tabaco 2004; 16 (suplemento 2): 143.