Une belle initiative contre les inégalités de genre : ce collège apprend à ses élèves à s'occuper des tâches ménagères

Une école espagnole a mis en place une stratégie efficace pour combattre le machisme. Nous en parlons ici.
Une belle initiative contre les inégalités de genre : ce collège apprend à ses élèves à s'occuper des tâches ménagères

Dernière mise à jour : 21 janvier, 2023

Tout au long de l’histoire, un grand nombre de pensées machistes ont émergé. De ce fait, beaucoup d’hommes ont grandi en pensant que les tâches ménagères ne correspondaient qu’aux femmes. C’est ce qu’on appelle les inégalités de genre.

Cette perspective est assez dangereuse. Elle implique que toute l’usure retombe sur les figures féminines, ce qui favorise de mauvaises relations de couple.

Un collège espagnol a voulu lutter contre cela et a donc mis en place un projet novateur qui lui a valu l’admiration d’une grande partie de la société. Dans cet article, nous vous partageons tous les détails de l’initiative.

Le projet académique qui lutte contre les inégalités de genre

Au fil de l’année 2018, les directeurs du collège Montecastelo, située à Vigo (Espagne), ont réalisé que les taux d’inégalité hommes-femmes étaient de plus en plus alarmants. Pour cette raison, ils ont commencé à réfléchir à la manière dont ils pourraient contrôler ce problème depuis le collège.

C’est ainsi qu’ils ont eu l’idée de créer un cours supplémentaire nommé “L’égalité s’apprend par la pratique”. Ce cours a été proposé aux jeunes garçons de dernière année. Il consiste en des compétences dites domestiques, comme le repassage, la cuisine et la couture.

Ce cours aborde également d’autres tâches très utiles. Parmi elles, la plomberie, la menuiserie, la maçonnerie et l’électricité.

Au moment où l’ensemble du concept a été conçu, les responsables ont expliqué le projet aux parents. Ils ont reçu leur approbation et l’ont donc mis en place. Ce projet est encore d’actualité.



[/atomik -lu-aussi ]

Quelle est la méthodologie ?

Dès le début, les élèves ont été divisés en plusieurs groupes. Une rotation a été mise en place pour chacune des tâches domestiques.

De plus, il y a toujours une mère et un père présents. Et ce, afin que les étudiants puissent résoudre les doutes qui surgissent et bénéficier d’un apprentissage optimal.

Le programme est géré par des enseignants, des parents et des représentants de l’école qui s’inscrivent volontairement. Ces personnes sont donc prêtes à donner le meilleur d’elles-mêmes.

Les progrès ont été considérables. Si au départ les jeunes étaient réticents face au projet, ils se montrent désormais satisfaits. Ils ont réalisé que ce sont des activités simples, et indispensables au bon fonctionnement d’un foyer.

Les parents sont enthousiasmés par le changement positif qu’ils ont pu constater chez leurs enfants. De même, le collège est convaincu d’avoir pris une excellente décision.

L’établissement espère pouvoir étendre le programme bientôt afin que la lutte contre les inégalités entre les sexes devienne de plus en plus forte. Elle aspire également à ce que d’autres établissements d’enseignement se joignent à eux.

Gabriel Bravo, le coordinateur de l’école Montecastelo, est certain que ces exercices sont ce qui permet aux élèves de prendre conscience de l’importance de participer aux tâches d’un foyer.

Que pensez-vous de cette initiative ? Connaissez-vous un autre environnement académique où un projet similaire est utilisé ? Faites-nous part de votre précieux avis !



[/atomik -lu-aussi ]

Les autres aspects clés pour empêcher les enfants d’être sexistes

Au-delà des projets scolaires, il est essentiel que les parents dispensent aux enfants une éducation détachée des inégalités de genre. Pour cette raison, en premier lieu, il est essentiel d’indiquer qu’il n’y a pas de jouets que seuls les hommes ou les femmes peuvent utiliser.

Comme deuxième mesure, il est essentiel de leur donner la liberté d’être comme ils veulent et de ne pas leur assigner n’importe quel type de rôle. Autrement, vous pouvez courir le risque de leur faire mémoriser des préjugés.

En plus de cela, il est crucial de leur indiquer que les sentiments n’ont pas de genre. Les hommes et les femmes ont besoin de pleurer pour se défouler, se sentir mieux et passer à autre chose.

Il est essentiel que les parents forment une équipe dès le premier jour et gèrent la maison ensemble. C’est la formule idéale pour donner le meilleur des exemples.

Cela pourrait vous intéresser ...
Sexisme au travail : comment affronter cette situation ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Sexisme au travail : comment affronter cette situation ?

Le sexisme est encore très présent dans de nombreux environnements professionnels. N'ayez plus peur de revendiquer vos droits et d'imposer le respe...



  • Garrido J. Azpilicueta M. CONOCEMOS LOS ESTEREOTIPOS Y LOS PREJUICIOS PARA EVITAR LA DISCRIMINACIÓN [Internet]. (s.l): Unidad didáctica de educación para la ciudadanía; (s.f). [citado 12 de septiembre de 2022].

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.