Style parental autoritaire : caractéristiques et effets possibles sur les enfants

La famille est la première et principale zone d'influence dans la formation des enfants. Le père et la mère transmettront des valeurs, des principes, des traditions, des orientations et des rôles dans un ensemble complexe auquel participent grands-parents et oncles. Assumer un style parental autoritaire ou permissif aura des avantages et des inconvénients qui méritent d'être connus.
Style parental autoritaire : caractéristiques et effets possibles sur les enfants

Écrit par Ana Núñez

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Dans cet article, nous aborderons les principales caractéristiques du style autoritaire. Certains préjugés nous font croire que lorsqu’il s’agit d’élever nous sommes arbitraires ou non. Cependant, le plus important sera peut-être de savoir quand être efficace et transcendant.

Quel est le style parental autoritaire ?

Éduquer implique des attitudes et des comportements des parents selon que les enfants acquièrent ou non certains comportements. Le style parental autoritaire peut être réciproque ou répressif. La première partie de l’établissement de limites consensuelles ; le second contrôle par la répression, la punition et même la violence.

Indépendamment de la conformité ou de la conformité à l’autorité, elle établit la verticalité et l’unidirectionnalité. Ce sont des règles ou des procédures qui s’offrent sans discussion et comme le fruit d’une expérience à toute épreuve.

Ce style développe chez les parents une attitude sujette à l’irritation et à la sévérité. Cela se reflète également chez les personnes qui semblent toujours avoir le contrôle et connaissent à l’avance les avantages et les inconvénients. Il engage les adultes et la famille dans son ensemble sous la pression d’une insatisfaction qui se profile.

Il se caractérise par les éléments suivants :

  • Établir des normes de conduite rigides.
  • Montrez peu d’affection ou ne montrez pas d’affection.
  • Ne proposez pas d’options ou uniquement celles qui sont déjà considérées comme approuvées à l’avance.
  • Se concentrer de manière obsessionnelle sur les comportements anormaux et récriminer excessivement les mauvais comportements.
Père sévère avec sa fille.
La parentalité autoritaire a tendance à se concentrer sur ce que l’enfant ferait de mal, tel que perçu par les parents.

Quels sont les avantages et les inconvénients du style parental autoritaire ?

Dans une société basée sur la concurrence et avec une tendance à assouplir les héritages, les valeurs et les traditions, le style autoritaire non répressif est une alternative. Même comme une forme de défense et de sécurité contre l’instabilité et l’avalanche incontrôlée de changements.

Il offre une sorte de bienfaits qui persistent dans la fermeté, la tempérance, dans l’intention de faire face à des principes inébranlables face à l’incertitude. Un autre avantage découle de leur faible capacité affective, favorisant des relations plates, froides et opportunes dans une société qui a virtualisé et même banalisé les personnalités et les rôles. Vu sous cet angle, un style parental autoritaire peut apporter certains éléments positifs dans le monde instable des réseaux.

Cependant, bon nombre de ses inconvénients proviennent de l’isolement et du manque de sentiments. De plus, elle a tendance à générer de l’insécurité et à priver les enfants d’initiatives ; Ils se sentent poussés par la possibilité de faire une erreur.

Ceux qui ont grandi avec des parents autoritaires sont souvent réservés, ont une faible estime d’eux-mêmes et ont du mal à se fixer des objectifs. Ils ont tendance à être obéissants en présence de l’autorité ; sans elle, ils sont enclins à faire des erreurs.

En général, ils obéissent de manière soumise et face aux tests, ils ont trop peur de se tromper. En ce sens, il est possible qu’au fond, parents et enfants ne cachent que la peur de l’échec.

Conséquences de l’autorité dans l’éducation des enfants

Les enfants élevés avec une autorité raisonnée et réciproque obéissent de manière responsable. Ils développent la maîtrise de soi et la discipline. L’autorité s’exerce par l’exemple. En fait, les parents se présentent comme des modèles.

Il consiste en un respect mutuel et sa fausse représentation est l’autoritarisme. Bien conçue, cette paternité est un exercice de pouvoir, qui se manifeste sous deux aspects : comme pouvoir ou capacité et comme pouvoir ou domination. Ce dernier est celui qui prévaut dans le style parental autoritaire.

Il appartient aux parents d’exercer leur volonté dans le sens de l’autonomisation, de favoriser chez leurs enfants leurs potentialités et leur pouvoir de création.

Le père est un modèle pour son fils.
Lorsque les parents se présentent comme des modèles pour leurs enfants, le respect qui en résulte est différent.

Suggestions pour améliorer le style parental

Avec les soins que nous prodiguons à nos enfants, nous voulons qu’ils apprennent à résoudre les conflits, qu’ils sachent gérer leurs émotions, qu’ils aient des aptitudes à communiquer et à s’adapter à diverses situations. Être autoritaire ou permissif contribue ou restreint la réalisation de ces objectifs de différentes manières.

Le point le plus négatif et le plus questionné du style parental autoritaire se trouve dans la punition. Cette pratique tente de corriger les comportements et les comportements sans laisser de place au consensus. Le résultat sera une spirale de silence et de violence qui aggravera les choses. Et il ne tardera pas à revenir comme un boomerang.

Au contraire, la communication, le soutien et l’affection sont à la base d’un style parental qui respecte la personne et l’intégrité. En fin de compte, le défi pour les parents est de s’assurer que leurs enfants sont autonomes, qu’ils peuvent résoudre seuls les défis de la vie dans une atmosphère de coopération franche et responsable.

La parentalité est une école et vous apprenez de vos erreurs. D’un style autoritaire sans restrictions, on peut arriver avec conscience et réflexion à un style qui part de la compréhension, du dialogue et de l’accord.

S’il existe des règles claires que tout le monde suit, il y aura moins de risque de non-conformité grave. Et si les comportements et attitudes sont observés avec affection, les écarts peuvent être corrigés sans l’exercice primaire et irrationnel de la violence.

Cela pourrait vous intéresser ...
Style parental : quel type de mère ou de père suis-je ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Style parental : quel type de mère ou de père suis-je ?

Le style parental renvoie à la façon de réagir des parents vis-à-vis de leurs enfants. Sachez-en plus ici sur les types de parents.