Les bienfaits émotionnels du yoga

En plus de nous aider à nous connaître et à nous connecter avec notre moi intérieur, le yoga est très adapté pour éviter l’insomnie et le développement de maladies neurodégénératives.

On parle souvent des bienfaits de cette pratique millénaire sur le corps (surtout des effets sur les muscles, les articulations et le cœur) mais pas tant des avantages au niveau psychologique.

Aussi allons-nous vous expliquer les bienfaits émotionnels du yoga. N’hésitez pas à prendre des cours !

Le yoga et les émotions

Les principaux bienfaits du yoga peuvent se résumer en trois groupes : corps, cerveau et esprit.

Cet art millénaire améliore sans aucun doute notre qualité de vie et se compose de différentes postures, chants, exercices de respiration et de méditation.

Pour beaucoup le yoga est un mode de vie, une manière de trouver le bien-être et la paix intérieure.

Il implique une observation du moi intérieur, une déconnexion d’avec tout ce qui nous entoure et une quête de réalisation personnelle comme il n’en existe pas d’autre.

Comme il intègre la respiration avec le mouvement (à travers les postures), cette pratique nous change indiscutablement.

Le yoga s’utilise comme médecine préventive, guérisseuse et réhabilitatrice car elle a la capacité de stimuler de nombreux processus comme la circulation du sang, l’oxygénation des cellules et le transport d’énergie.

Tous ces bienfaits sont sans aucun doute liés à une amélioration au niveau mental et émotionnel. Le yoga n’est pas seulement bon pour le corps mais il l’est également pour l’âme.

Lisez également : Les carences émotionnelles : le manque de nourriture pour l’âme

Les bienfaits émotionnels du yoga

Si vous cherchez une activité qui vous apporte de nombreux avantages au niveau psychologie, n’hésitez pas à faire du yoga. Voici les principaux bienfaits émotionnels d’une belle pratique ancienne :

  1. Il apporte paix et sérénité

La vie actuelle en ville fait de nous des êtres nerveux, préoccupés et irritables.

Lorsque nous pratiquons le yoga, la respiration nous aide à nous relaxer, à nous calmer et à voir les choses d’une autre manière. Nous aiguisons nos sens, nous avons une meilleure perception de ce qui nous entoure et nous réduisons les disputes et les confrontations.

En respirant correctement nous éliminons nos sentiments de colère, de rage, de haine… En définitive, toutes ces émotions qui nous rendent malades et nous permettent de vivre en harmonie.

2. Il réduit le stress

Ce mot si connu de tous de nos jours existe à cause du rythme de vie que nous menons.

Nous marchons rapidement, nous allons de droite à gauche les sourcils froncés, nous nous battons avec des personnes que nous ne connaissons même pas, nous entendons du bruit toute la journée… jusqu’à arriver au cours de yoga et on a l’impression que le monde change complètement.

En pratiquant cette technique millénaire, on réduit les niveaux de cortisol, une hormone liée au stress.

Si elle est nécessaire pour réguler nos énergies et agir dans des situations stressantes, lorsqu’elle se trouve à des niveaux élevés elle est mauvaise pour notre santé.

3. Il renforce votre estime de vous-même

Rares sont les personnes qui peuvent dire « je crois en moi » ou « j’ai confiance en mes capacités ».

Grâce au yoga nous pouvons améliorer l’estime de soi, nous examiner mais sans nous critiquer, éliminer toutes ces pensées négatives qui nous limitent et remplir notre esprit d’idées positives qui nous permettent de croître.

Il ne fait aucun doute que c’est un outil merveilleux pour tout voir plus clairement, augmenter notre énergie vitale, avoir confiance en nos capacités et prendre des décisions de manière plus sereine.

4. Il améliore la qualité du sommeil

La mélatonine est l’hormone chargée de réguler les cycles du sommeil. De son côté, le neurotransmetteur appelé sérotonine est chargé de réguler l’humeur depuis l’appétit.

Les deux s’équilibrent lorsque l’on pratique le yoga et nous pouvons enfin mieux nous reposer la nuit.

Si vous souffrez d’insomnies, de cauchemars ou qu’il vous est difficile de vous endormir, rien n’est plus recommandé qu’une session de yoga.

La nuit vous dormirez « comme un petit ange » et vous aurez bien récupéré le matin.

5. Il augmente les capacités intellectuelles

La pratique de ce savoir oriental améliore nos capacités à raisonner, à prendre des décisions et à penser.

De plus il augmente notre capacité de concentration grâce à la quiétude des postures et à la respiration.

Nous pouvons transférer cette capacité à n’importe quelle situation quotidienne (travail, études, etc.) pour éviter les distractions et avoir plus de mémoire.

6. Il améliore l’humeur

Les problèmes quotidiens, les comptes, le transit, les heures supplémentaires… Tout cela change notre manière de voir les choses et fait de nous des personnes de mauvaise humeur, en colère ou grognons.

Lorsque nous pratiquons le yoga, les niveaux de sérotonine s’améliorent et évitent ainsi la dépression, l’anxiété et la colère, tout comme la pratique de n’importe quel autre exercice physique.

7. Il optimise la relation avec nous-même

Si notre corps et notre esprit sont équilibrés, nous pouvons bien nous entendre avec les autres, obtenir ce que nous désirons et être plus heureux-ses.

Si, au contraire, nous ne nous pardonnons pas, nous nous cherchons des milliers de défauts et nous nous comparons avec le reste, la seule chose que nous obtiendrons sera la tristesse et la frustration.

Le yoga peut aider les personnes à :

  • Arrêter le tabac
  • Cesser la consommation d’alcool
  • Ne pas trop manger
  • Atteindre ses objectifs
  • Voir le bon côté des choses
  • Penser au positif de la vie
  • Etre sûres d’elles

Visitez cet article : 8 astuces naturelles pour combattre la tristesse et le mal-être

8. Il prévient les maladies neurodégénératives

Le yoga, allié à la méditation, augmente la taille des structures appelées télomères qui, lorsqu’elles sont petites, provoquent le vieillissement prématuré, certaines pathologie et la mort prématurée.

Avec seulement 15 minutes par jour d’une des deux activités, nous assurons la croissance de ces dites structures et nous pouvons ainsi prévenir les maladies dégénératives comme Alzheimer.