Ces habitudes qui nuisent à nos reins

· 10 août 2014
Remplacez les protéines animales et les boissons rafraîchissantes par des protéines végétales et des jus de fruits ou de l'eau pour éviter les problèmes de circulation sanguine et les insuffisances rénales.

Les reins font partie des organes vitaux de notre organisme. Ce sont des machines purificatrices merveilleuses et très sophistiquées. Chaque jour, ils filtrent une grande quantité de litres de sang en séparant ainsi 2 litres de déchets des excès d’eau. Nous devons à tout prix en prendre soin. Mais, est-ce bien le cas ? Quelles sont les erreurs que nous commettons au quotidien, qui nuisent à nos reins ?

1. Boire peu d’eau

Eau1

Vous le savez sûrement déjà mais posez-vous la question. Combien de verres d’eau buvez-vous chaque jour en moyenne ? Il ne faut pas oublier qu’une mauvaise hydratation des reins peut générer des problèmes à long terme. Leur principale fonction est de drainer les déchets métaboliques de l’organisme, en équilibrant ainsi le nombre d’érythrocytes (globules rouges) dans le corps. Si nous ne buvons pas assez d’eau, le flux rénal baisse et les toxines s’accumulent dans le sang.

Nous pouvons éviter cela en buvant simplement entre un litre et un litre et demi d’eau par jour. Si cela est difficile pour vous, ajoutez-y une rondelle de citron, cela égayera votre boisson.

2. Se retenir de faire pipi

envie de faire pipi

Nous nous sommes tous déjà retenus d’aller aux toilettes par simple manque de temps. Mais combien de temps vous êtes-vous retenus le plus ? Une heure, deux heures ? Il faut savoir que quand notre vessie est pleine d’urine pendant un temps prolongé, des complications peuvent apparaître au niveau des voies urinaires. L’hypertrophie, l’hydronéphrose (augmentation de la pression de l’urine sur les reins) et d’autres maladies des reins sont la conséquence d’une mauvaise hydratation. Il est facile de les éviter, buvez de l’eau.

3. Mauvaises habitudes alimentaires

Boissons gazeuses

3.1 Consommer trop de sodium

La principale source de sodium est extrêmement connue : c’est le sel. Mais pourquoi est-il si nuisible pour notre organisme ? Il oblige les reins à travailler excessivement. Ces derniers doivent évacuer le sel mais cela leur demande une énergie telle qu’à long terme, de nombreux problèmes peuvent en découler. Réduisez donc – voire éliminez – la quantité de sel que vous mettez dans vos plats.

3.2 Trop de protéines animales

Les protéines animales sont néfastes pour les reins, comme tous les aliments qui contiennent beaucoup de graisse. Peu à peu, ils ont de plus en plus de mal à remplir leur fonction : il peinent à filtrer le sang correctement. Essayez de limiter ou de remplacer, dans la mesure du possible, les protéines d’origine animale par des protéines végétales.

3.3 Les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses sont très mauvaises pour la santé des reins. Malheureusement, elles sont très consommées, surtout par les plus jeunes. Il est donc recommandé de les limiter ou même de les éviter complètement. A long terme, elles peuvent engendrer des insuffisances rénales chroniques ou des calculs rénaux.

3.4 Le tabac et l’alcool

L’alcool et le tabac, toxines pour l’organisme, sont des substances nocives qui apportent des maladies aux reins et qui les empêchent de travailler correctement. A éviter au maximum, surtout si vous souffrez d’hypertension ou de diabète.

3.5 Les aliments génétiquement modifiés

Nous savons bien que nous ne pouvons connaître l’origine exacte de tout ce que nous consommons : maïs transgénique, fruits et légumes produits en laboratoires, viandes frelatées issues d’aliments génétiquement modifiés donnés aux animaux pour qu’ils grandissent plus vite… sont des éléments dangereux que nous ne connaissons pas assez et qui nuisent à nos reins. Essayez toujours de vous procurer des aliments biologiques ou de la nourriture saine et naturelle, dont vous connaissez l’origine. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

4. L’hypertension artérielle

Conseils pour réduire la tension

L’hypertension provoque des dommages très importants dans le bon fonctionnement des reins. Le sang y afflue de manière différente, la filtration des toxines ne se fait pas aussi facilement et peu à peu, les reins s’atrophient jusqu’à ce qu’un important problème survienne. Il n’est pas compliqué de contrôler régulièrement sa pression artérielle et cela peut éviter des problèmes. Votre médecin pourra vous informer de ce type de pratiques.

5. L’usage de médicaments

Médicaments pour arrêter de fumer

Dans la mesure du possible, il faut contrôler sa consommation de médicaments car ils peuvent être très dangereux pour les reins. Ils les empêchent de fonctionner correctement et provoquent des effets négatifs à long terme. Il est évident que prendre un médicament n’est jamais une partie de plaisir mais une nécessité. Il est cependant important de toujours choisir les médicaments les moins agressifs pour les reins. Demandez régulièrement à votre médecin de contrôler ces organes vitaux.

6. Une vie sédentaire

marcher

Combien d’heures restez-vous assis par jour ? Réfléchissez-y. Le sédentarisme affecte non seulement la santé de nos reins mais également d’autres fonctions de base qui peuvent nous faire défaut au point de nous rendre malade. Il est facile de palier au manque d’activité physique nuisible aux reins : nous pouvons bouger, marcher, nous promener à vélo etc. Pensez-y. Si vous faites du sport avec un ami ou un proche, cela vous rendra l’activité encore plus facile. Et vos reins vous en remercieront. Et surtout, n’oubliez pas : emmenez une petite bouteille d’eau avec vous !

*Essayez d’améliorer vos habitudes de vie et d’alimentation dans la mesure du possible. De petits changements dans votre régime peuvent faire beaucoup pour la santé de vos reins : consommez beaucoup d’eau, évitez le sel, les plats gras ou très sucrés… Et surtout consultez régulièrement votre médecin pour qu’il réalise les contrôles de routine.