Douleur de genou : 4 choses À FAIRE et 3 choses À ÉVITER

· 5 mai 2017
Quand nous avons une douleur de genou, il est indispensable de se reposer. Si nous forçons trop sur l'articulation, nous pouvons empirer la situation. De même, il faut éviter la thérapie chaud-froid : au début, mieux vaut le froid.

 

La douleur de genou peut apparaître à n’importe quel âge. Elle est souvent associée à l’ostéoarthrite mais peut aussi venir d’un mauvais mouvement, d’un problème de cartilage ou même d’un petit kyste.

L’essentiel dans ce cas est de compter sur un bon diagnostic et un traitement médical ajusté à ses besoins particuliers.

Le traitement que reçoit un-e sportif-ve et une personne âgée à la vie sédentaire ne peut pas être le même. Il faut donc être prudent-e et toujours suivre les conseils des expert-e-s.

D’autre part, il n’est jamais de trop de consommer chez soi des remèdes maison, ou même de s’aider de la nature pour améliorer sa qualité de vie dans la phase de rétablissement.

Aujourd’hui, dans cet article, nous voulons vous donner 4 bons conseils et 3 avertissements qui pourront vous aider.

Nous vous encourageons à prendre des notes !

1. Repos : il ne faut pas se risquer à empirer la situation

L’une des plus grandes difficultés que nous avons quand la douleur de genou apparaît est de prendre conscience des besoins de notre corps et de lui obéir : ce qu’il demande, c’est du repos.

  • N’importe quelle surcharge ou mauvais mouvement suppose d’intensifier la douleur et d’abîmer davantage cette structure, où se trouve le problème : ligaments, ménisque, os…
  • Nous savons que l’exercice est positif, que marcher prévient nombre des problèmes articulaires, mais quand le problème est déjà là, cela n’a plus de sens de forcer sur l’articulation.
  • Il est nécessaire d’établir une période prudente de repos pour, ensuite, débuter petit à petit et harmonieusement une thérapie de récupération basée sur la natation ou la physiothérapie.

Le plus important est de ne pas sortir marcher sur un terrain pierreux ou irrégulier : une chute est risquée.

Découvrez aussi : Découvrez quels sont les aliments qui aident à régénérer le cartilage

2. Remède pour renforcer les tendons

Ingrédients

  • Une tasse d’avoine à cuisson rapide (150 g)
  • Une tasse d’eau (250 ml)
  • Une tasse de jus d’ananas (250 ml)
  • Une tasse de jus d’orange (250 ml)
  • Deux cuillerées de miel (50 g)
  • Une cuillerée de cannelle en poudre (7 g)

Préparation

  • Ce remède simple, savoureux et nutritif va vous aider à prendre soin et à régénérer les tendons du genou.
  • La seule chose qu’il faut faire, c’est mettre tous les ingrédients dans le blender et mixer pour obtenir une boisson homogène.
  • Mettez-la ensuite dans votre bouteille en verre et buvez en 3 prises : une prise le matin, une autre le midi et une autre deux heures avant de vous coucher.

3. Le massage au vinaigre de pomme et à l’huile d’olive

Le vinaigre de pomme est aussi très efficace pour soulager et traiter la douleur au genou.

  • Sa « magie » se trouve dans son effet alcalinisant et dans sa capacité à dissoudre l’accumulation de toxines nocives qui se concentrent dans nos articulations lorsqu’elles sont enflammées.
  • Si vous mélangez le vinaigre de pomme à l’huile d’olive, vous aurez un fabuleux remède anti-inflammatoire.
  • Pour cela, la seule chose à faire, c’est d’appliquer une cuillerée de vinaigre de pomme sur un linge en coton, avec un peu d’huile d’olive.
    Ensuite, appliquez sur votre genou en faisant un massage circulaire. Vous pouvez répéter cela 3 fois par jour.

4. Remède à l’ortie et au jus de citron

Ingrédients

  • 8 cuillerées d’orties (80 g)
  • 1 litre d’eau
  • Le jus d’un citron

Préparation

L’infusion aux orties a toujours été un remède fabuleux pour traiter l’inflammation et la douleur articulaire.

  • Il suffit de mélanger les orties avec le jus de citron pour obtenir un traitement naturel purifiant, riche en vitamine C pour régénérer le cartilage et idéal pour se rétablir physiquement et mentalement.
  • Pour préparer cette eau médicinale, faites tout d’abord une bonne infusion avec l’ortie et un demi litre d’eau. Laissez sur le feu pendant 20 minutes et laissez reposer 10 minutes supplémentaires.
  • Une fois le temps écoulé, filtrez le contenu et ne gardez que l’eau infusée.
  • Pour finir, ajoutez le jus d’un citron et le demi litre d’eau restant. Buvez tout au long de la journée et vous vous sentirez bien.

Découvrez : Comment soulager les douleurs du nerf sciatique avec des exercices

3 choses à NE PAS FAIRE quand on souffre du genou

Attention à la thérapie froid-chaud

Nous avons tou-te-s entendu parler de la thérapie froid-chaud pour réduire la douleur et les processus inflammatoires.

Cependant, il faut rester prudent-e : pendant les premières 48-72 heures, mieux vaut éviter les compresses chaudes car elles intensifieraient le problème.

L’idéal est de faire la chose suivante lors des premiers jours :

  • Appliquez des compresses de gel froid
  • Appliquez un bandage compressif
  • Gardez le repos avec la jambe sur-élevée

Attention aux chaussures que vous utilisez

Si vous souffrez régulièrement de douleur de genou, il est nécessaire de bien choisir vos chaussures et vos semelles.

  • Même si les chaussures ne sont pas des déclencheurs de la douleur de genou, elles peuvent l’accentuer.
  • Il est conseillé de consulter un-e spécialiste pour qu’iel nous informe du type de semelles que vous devrions utiliser pour ce problème en particulier.

Il existe des semelles matelassées qui régulent l’impact du pied sur le sol et soulage la douleur de genou.

Lisez aussi : 4 choses que disent vos genoux de votre santé

Attention aux compléments à base de gingembre

Nous savons que le gingembre est la racine médicinale la plus utile pour réduire la douleur en lien avec les processus inflammatoires.

Cependant, il y a deux choses à savoir avant de prendre ces fameux compléments de gingembre :

  • Si vous prenez des anti-inflammatoires par prescription médicale, ne consommez pas de gingembre.
  • Si vous souffrez d’hypertension, le mieux est également d’éviter cette plante.

Sachez que tout médicament peut interférer avec ce type de plantes naturelles. Le plus prudent est de toujours demander l’avis d’un-e spécialiste.

Image principale de © wikiHow.com