Est grand celui qui sait briller sans éteindre la lumière des autres

· 24 avril 2016
Nous devons apprendre que, pour briller, il faut cultiver son intérieur et grandir en soi-même, sans avoir besoin d'éteindre les autres sous prétexte d'accéder au bien-être.

Qui est capable de briller de sa propre lumière n’a pas besoin d’éteindre la lumière des autres.

Qui trouve la valeur, l’optimisme et la motivation dans son propre être n’est plus dépendant ou ne veut plus contrôler les personnes qui se trouvent dans son entourage.

Il est possible que, dans votre cercle le plus proche, vous ayez des personnes si spéciales qu’elles sont capables de vous donner de l’espoir lors des journées les plus sombres.

Ce sont des personnalités qui ne demandent rien en échange, qui sont humbles et sincères.

Nous vivons dans une société très complexe où, parfois, nous avons la sensation qu’on nous coupe les ailes, qu’on éteint notre lumière et qu’on altère nos droits.

Il n’est pas facile de se frayer une passage entre la concurrence et toutes les différentes sociales et parfois, il est compliqué de trouver son propre chemin, son propre bonheur.

Nous devons penser que quelle que soit notre situation, cela vaut toujours la peine d’allumer cette lumière dans notre intérieur, où se trouve l’optimisme et les bonnes valeurs.

Ainsi, on éclaire son chemin et on peut aider les autres.

Dans cet article, nous vous invitons à réfléchir à cela.

Pour briller, nous avons besoin d’éteindre nos propres obscurités

On dit souvent que seuls les enfants sont capables de briller de leur propre lumière.

Leur innocence, leurs aspirations, leur capacité à s’émerveiller chaque jour nous offre ces leçons qu’en grandissant, nous avons tendance à oublier.

Des facteurs comme les responsabilités, ou le fait de vivre dans des environnements très exigeants, qui nous demandent plus que ce qu’on peut offrir finissent toujours par amener des déceptions, des peurs, des anxiétés et des insécurités. 

Ce sont des recoins privés qui, petit à petit, installent une obscurité générale.

Il est nécessaire de « nettoyer » ces zones qui, loin de nous faire grandir personnellement, nous plongent dans une situation de malheur permanente.

Ne passez pas à côté de : Vous seul savez ce que vous avez surmonté et tout ce que vous avez  » laissé partir « 

Main-entouree-d'un-halo-de-lumière

Détectez vos zones sombres

Il faut détecter ses propres ennemis et leur faire face. Nous avons souvent tendance à les intégrer dans notre personnalité sans nous en rendre compte.

  • Les pensées limitantes sont ces zones sombres qui nous font penser que nous n’allons pas réussir à faire telle ou telle chose. Nous dressons des murs en travers de notre propre horizon.

Il est nécessaire d’identifier ces pensées et de les affronter.

  • Non au brouhaha mental. Quand nous parlons de brouhaha mental, nous nous référons au fait de penser sans cesse aux erreurs du passé, de se rappeler en permanence ce fait qui nous envahit. Tout cela ne fait que générer mal être et frustration.
  • Les peurs sont les abîmes les plus dangereuses de notre être. Il existe des peurs instinctives qui nous permettent de survivre, il ne faut pas traverser quand le feu est rouge, ni s’approcher des précipices… 

Mais beaucoup d’entre nous avons des peurs injustifiées qui nous coupent les ailes et qui nous empêchent d’atteindre nos rêves, nos objectifs.

Nous vous recommandons de lire : Les 7 habitudes des personnes émotionnellement intelligentes

Ne projetez pas vos obscurités sur les autres

La frustration personnelle fait que beaucoup de gens projettent leur colère sur les autres. Ils rendent responsables les autres de choses qu’eux-mêmes n’ont même pas réussi à atteindre.

Vivre avec amertume, c’est fermer la porte à l’espoir mais, aussi se rendre prisonnier.

On peut le voir, par exemple, chez les parents qui entravent le bonheur de leurs enfants, qui éteignent la lumière originelle de leurs enfants avec leurs obscurités personnelles.

Ce n’est pas bon. Chacun d’entre nous doit être capable de résoudre ses propres vides, peurs et frustrations pour avancer avec équilibre et être capable de donner le meilleur de son être aux autres.

Qui-a-sa-propre-lumiere-gene-ceux-qui-vivent-dans-l'obscurite-500x347

Construisez votre propre lumière et protégez-la des autres

Comme le dit ce vieux proverbe, au lieu d’attendre qu’une lumière éclaire notre chemin, mieux vaut l’allumer soi-même.

  • Au lieu d’être des agents passifs de notre destin, en attendant que les choses arrivent par elles-mêmes, nous devons être capable d’investir dans des rêves, de créer, d’allumer des pensées positives et puissants, pour changer nos émotions et ainsi, trouver les chemins les plus encourageants.
  • Qui est capable de veiller sur l’espoir de son cœur, sur l’humilité de son esprit et sur les rêves de son regard apportera la lumière aux autres.
  • C’est un processus que nous pouvons débuter petit à petit si l’on est plus présent, que l’on laisse le passé dans le coffre de l’apprentissage intégré où il n’y a pas de rancœurs. Pour regarder le ici et maintenant, avec plus d’optimisme, profitant des petites choses sans peur, sans attaches ni regrets.

Lisez aussi : J’ai arrêté de donner des explications aux gens qui ne comprennent que ce qu’ils veulent

Les grandes personnes ne le sont pas par leur taille, mais car elles sont capables de prendre soin d’elles-mêmes et d’apporter du bien-être aux autres. 

Comme nous vous l’avons dit au début de cet article, nous sommes sûrs que vous connaissez quelqu’un comme ça.

Peut-être que votre mère, votre frère ou cette amie qui est toujours à vos côtés. Prenez soin d’eux et imitez-les.

Éclairer de sa lumière n’est pas quelque chose de spirituel. C’est savoir associer la force personnelle, le courage et une bonne estime de soi.