Les habitudes qui endommagent nos reins

2 juillet 2017

Le manque d’activité physique, les mauvaises habitudes comme le tabac ou l’alcool et le manque de repos adapté peuvent se répercuter de manière négative sur nos reins et nuire à notre santé générale.

Ces organes parfois oubliés et peu soignés sont très importants pour notre organisme. Ils sont chargés de nettoyer le sang des toxines et de réguler l’équilibre de sel et d’eau dans le corps.

De plus, ils produisent des globules rouges, équilibrent la pression artérielle et évitent les infections.

Dans cet article nous vous expliquons les habitudes qui endommagent nos reins et les empêchent de faire leur travail comme il faut.

Quelles habitudes endommagent nos reins ?

Les reins remplissent de nombreuses fonctions importantes et s’ils sont malades, cela se repercute sur notre santé générale.

Bien souvent nous ne nous rendons pas compte que certaines habitudes peuvent leur nuire. Pour cela nous vous indiquons les actions quotidiennes qui sont négatives pour ces organes :

Voir également : 5 conseils pour avoir des reins sains

  1. Fumer

La cigarette contient une grande quantité de substances nocives pour l’organisme. Si nous pouvons penser qu’elles vont « seulement » dans les poumons, nous nous trompons.

Les toxines voyagent dans tout le corps à travers le sang. Lorsqu’elles arrivent aux reins, ces derniers doivent travailler des heures supplémentaires pour éliminer ce qui nous nuit.

Evidemment ils n’y arrivent pas complètement : il reste des particules qui s’y sont déposé et qui vont les affaiblir.

2. Boire de l’alcool

Il arrive à peu près la même chose qu’avec la cigarette, mais dans ce cas l’alcool affecte le foie et les reins en proportions similaires.

La fonction rénale se dégrade lorsque le corps reçoit trop de substances toxiques ou nocives en continu.

3. Dormir peu

Pendant la nuit, les muscles, les cellules et les organes se revitalisent et récupèrent de tout le travail qu’ils ont fait pendant la journée.

  • Si vous ne dormez pas assez (entre 7 et 8 heures continues), le processus de récupération ne s’achève pas.
  • Voyez comment vous vous sentez en arrivant au travail après ne pas avoir dormi… Il en va de même pour vos reins.

4. Retarder le moment de vous vider la vessie

Trop se retenir d’aller aux toilettes est très mauvais pour la santé, non seulement au niveau rénal que pour la vessie et les voies urinaires.

Cela peut dériver en une incontinence ou une insuffisance rénale. N’attendez pas de ne plus en pouvoir et urinez quand vous en avez besoin.

5. Boire beaucoup de café

C’est la boisson la plus consommée du moment et, si elle peut être bonne quand sa consommation est modérée, le problème se trouve dans l’excès de caféine dans l’organisme.

Rappelez-vous que le café déshydrate et fait travailler les reins en excès. Cette charge additionnelle peut être plus que nuisible.

Sachez également que les sodas (surtout ceux du type cola) contiennent une grande quantité de caféine et qu’ils ont les mêmes effets que le café.

6. Etre sédentaire

Avoir une vie trop passive altère le fonctionnement de tous les organes.

Passer des heures assis devant l’ordinateur au bureau ou devant la télévision chez vous empêche le sang de circuler normalement et provoque une accumulation des liquides dans les extrémités inférieures.

Il s’agit justement de deux des zones dont s’occupent les reins et qui ne peuvent s’en occuper à cause de notre sédentarisme.

7. Manger trop de sel

Le sodium en excès n’est pas bon pour les reins. Ces organes régulent le métabolisme du sel dans l’eau, et s’il y a trop de sel, ils ne peuvent réaliser leurs fonctions comme il se doit.

  • Pour un adulte, la consommation quotidienne de sel ne doit pas excéder les 5 grammes (une demi-cuillère à soupe).

Il est fondamental d’y prêter attention, car la majorité des plats cuisinés contiennent trop de sel.

D’autre part, nous recommandons de ne pas consommer des aliments contenant trop de potassium, car cette substance ne peut être éliminée complètement dans les reins et finit par s’accumuler dans le sang.

8. Ne pas consommer de vitamine B6

Ce nutriment est fondamental pour le fonctionnement des reins. Chaque jour nous devrions manger des aliments qui apportent de la vitamine B6. C’est le cas de :

9. Manger trop de protéines

A la différence des graisses, les protéines ne peuvent s’accumuler dans le corps. C’est pourquoi, celles qui sont de trop doivent être éliminées à travers l’urine ou les selles.

  • Dans le premier cas, les reins en sont responsables pendant leur travail de nettoyage.
  • Lorsqu’il y a trop de protéines dans l’organisme, nous sommes davantage propices à la formation de calculs rénaux.

Nous vous recommandons de lire : 4 smoothies riches en protéines pour le petit-déjeuner

10. Ne pas boire d’eau

Les deux litres d’eau par jour ne sont pas un caprice, une invention ou une campagne publicitaire.

C’est la quantité adaptée de liquides dont le corps a besoin tous les jours avec ce qu’il perd à travers la transpiration, l’urine ou les différents processus métaboliques.

De plus, lorsque nous buvons de l’eau, nous aidons les reins dans leur travail de nettoyage tandis que nous éliminons des toxines et des impuretés.

11. Avoir une alimentation déséquilibrée

De nos jours nous pouvons trouver de nombreuses sortes de régimes pour perdre du poids ou des alimentations miraculeuses qui promettent des résultats en peu de temps.

Toutefois, ils peuvent être dangereux pour la santé en général et pour les reins en particulier.

Lorsque ces organes ne reçoivent pas assez de graisses (qui sont nécessaires même si l’on pense le contraire) le sang est filtré avec un équilibre altéré et l’organisme ne reçoit pas les nutriments nécessaires.

A découvrir aussi