L'hyperménorrhée : en quoi consiste-t-elle ?

L'hyperménorrhée est un trouble qui passe souvent inaperçu pour les femmes. Nous allons ici vous parler de ses symptômes et de ce que vous devez faire à ce sujet.
L'hyperménorrhée : en quoi consiste-t-elle ?

Dernière mise à jour : 11 décembre, 2020

L’hyperménorrhée est une altération des menstruations qui donne lieu à un saignement très abondant et les fait durer plus longtemps que la normale. Le terme médical que l’on utilise généralement pour cette situation est « ménorragie ».

La majorité des femmes ne s’inquiètent pas lorsqu’elles ont parfois des saignements menstruels très intenses. Néanmoins, l’hyperménorrhée se distingue de cette situation parce qu’elle implique une série de symptômes et de complications.

Elle est normalement due à des troubles hormonaux, des polypes utérins, des myomes ou des troubles sanguins. En raison de son importance, nous allons vous expliquer tout ce que vous devez savoir sur l’hyperménorrhée et la façon dont la distinguer.

En quoi consiste l’hyperménorrhée ?

L’hyperménorrhée est un trouble qui fait que les menstruations se présentent avec un saignement beaucoup plus abondant que d’habitude. Par ailleurs, ces dernières ont tendance à durer plus longtemps que les règles normales (plus de 5 jours).

L’hyperménorrhée se produit les jours de règles ; en d’autres termes, le cycle menstruel suit le même rythme, il ne change pas. Il est donc encore plus difficile de distinguer et d’identifier cette pathologie.

Le principal symptôme de ce trouble est, comme nous l’avons mentionné, le saignement très intense. La femme qui en souffre a besoin de changer constamment ses serviettes ou tampons.

En fait, il est fréquent d’avoir du mal à contrôler le flux menstruel, même en utilisant un tampon et une serviette en même temps. Cela peut même affecter le repos car la femme se lève souvent la nuit pour aller se changer.

Selon la Clinique Mayo, il est important de prendre en compte que l’hyperménorrhée s’accompagne généralement d’autres symptômes qui sont dus aux grandes pertes de sang. La femme souffre souvent d’une fatigue extrême et a même des difficultés à respirer.

La douleur des règles.

Ceci pourrait vous intéresser : 5 remèdes pour réguler les menstruations

Complications de l’hyperménorrhée

En plus de l’anémie, l’hyperménorrhée peut provoquer des crampes menstruelles très douloureuses. Ces crampes sont si intenses qu’elles poussent généralement la femme à consulter le gynécologue.

L’idéal est d’ailleurs que vous vous rendiez chez votre médecin si vous remarquez des changements dans vos saignements ou si vous pensez qu’ils sont plus intenses que d’habitude. Il n’y a pas de quoi avoir honte : faire attention à ses règles peut aider à détecter de nombreuses pathologies à temps.

Quelles sont les causes de l’hyperménorrhée ?

Il est souvent compliquer de trouver la cause exacte de cette pathologie. Cependant, certaines des causes les plus fréquentes sont :

  • Altérations hormonales. Chez de nombreuses femmes, les désajustements hormonaux poussent l’endomètre, la muqueuse qui recouvre l’utérus, à trop se développer. C’est pour cela qu’en se détachant, les saignements sont très intenses.
  • Syndrome des ovaires polykystiques. C’est justement l’un des facteurs qui provoque le désajustement hormonal mentionné.
  • Polypes : ce sont de petites tumeurs bénignes dans l’utérus qui font que le saignement est plus intense ou prolongé.
  • Fibromes utérins.
  • Dispositif intra-utérin. Il s’agit de la méthode de contraception qui porte aussi le nom de stérilet. L’hyperménorrhée peut être l’un de ses effets secondaires.
  • Cancer de l’utérus ou cancer du col de l’utérus. C’est l’une des causes les plus graves mais, heureusement, elle n’est pas si fréquente. Elle est liée au virus du papillome.

Par ailleurs, les altérations sanguines, comme les troubles hémorragiques ou de la coagulation, peuvent aussi causer une hyperménorrhée. Certains médicaments, comme les anticoagulants, peuvent aussi participer au problème.

Les menstruations de la femme.

Comment la diagnostique-t-on ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, l’essentiel est que vous vous rendiez chez votre médecin si vous avez des doutes sur vos saignements. Vous devrez lui expliquer combien de jours durent généralement vos règles et la quantité de sang que vous perdez.

Votre gynécologue procédera sans doute à un examen physique et vous fera passer d’autres examens. En général, on réalise d’abord une prise de sang pour évaluer la présence d’une anémie ou d’autres troubles sanguins.

Il est aussi habituel d’effectuer un examen du nom de papanicolaouIl consiste à prendre quelques cellules du col de l’utérus pour vérifier s’il y a des infections ou des altérations liées à un cancer. L’échographie aide généralement à aboutir à un diagnostic.

Traitement de l’hyperménorrhée

Le traitement de l’hyperménorrhée va dépendre de sa cause et de la gravité de la situation.Il peut se baser sur des médicaments, comme des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINE) qui aident à contrôler la douleur associée.

On peut aussi utiliser d’autres médicaments comme les contraceptifs oraux ou la progestérone orale. Cette étude réalisée par la Dr Dragoman a démontré que les contraceptifs oraux peuvent aider à réguler les cycles menstruels et à diminuer ce type de symptômes.

Il y a néanmoins des contre-indications : vous devez donc consulter votre gynécologue pour savoir quelle option vous correspond le plus.

De la même façon, il existe un dispositif intra-utérin hormonal qui se charge de libérer une substance réduisant l’épaisseur de l’endomètre. Grâce à cela, le flux menstruel et les crampes diminuent.

D’autres traitements chirurgicaux peuvent également aider. Ils sont légèrement plus compliqués et le médecin devra donc vous expliquer toutes les options.

Consulter votre gynécologue est fondamental, ne l’oubliez pas !

Il est fondamental que vous vous rendiez à votre consultation annuelle chez le gynécologue, même si vous ne présentez aucun type de symptomatologie. De cette façon, vous éviterez des problèmes et vous vous sentirez plus tranquille.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 choses qu’indiquent vos menstruations qu’il ne faut pas ignorer 
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
4 choses qu’indiquent vos menstruations qu’il ne faut pas ignorer 

Vos menstruations peuvent vous indiquer certaines choses que vous ne devez pas ignorer.