La couleur et la forme des selles en disent long sur votre santé

· 27 octobre 2017
Vous devez rester très attentifs à toute anomalie dans les selles, car un simple changement de couleur peut être un symptôme que quelque chose ne va pas dans votre corps.

Les selles considérées comme normales doivent être d’une couleur marron – ni très claire ni très sombre -. Leur texture doit être solide, mais sans excès.

Pour atteindre ces caractéristiques, il est important de respecter les quatre phases du processus digestif :

  • Ingestion : Lorsque la nourriture entre dans le corps.
  • Digestion : C’est le processus chimique qui transforme la nourriture en petites molécules.
  • Absorption: Les molécules traversent le tube digestif pour atteindre le sang et sont distribuées dans les organes.
  • Expulsion : Le corps élimine les résidus des aliments qui non digérés.

La matière fécale représente les selles expulsées par le tube digestif à travers le rectum.

La plupart des selles se composent d’environ 75% d’eau et le reste se constitue de bactéries provenant d’aliments non digérés et de substances libérées par les intestins et le foie.

La couleur des selles

Verdâtre

Les différentes couleurs des selles.

  • La raison pour laquelle les déchets obtiennent cet aspect sombre est parce que la bile n’a pas eu le temps de les décomposer.
  • Le transit dans les intestins et le côlon est trop rapide.

Pour y remédier, vous pouvez manger de grandes quantités de chlorophylle, que l’on trouve dans les légumes, les suppléments de fer ou les colorants.

Lisez aussi : 6 exercices simples pour réduire l’inflammation et améliorer la digestion

Jaunâtre

Plusieurs facteurs provoquent ce type de selles. Parmi eux, nous trouvons :

  • Une maladie connue sous le nom de syndrome de Gilbert, qui est un excès de bilirubine dans le sang.
  • La bactérie Giardia peut aussi provoquer ce ton jaunâtre.
  • D’autres maladies peuvent être dues à l’hépatite et aux anomalies hépatiques.
  • Dans d’autres cas, il s’agit d’une simple irrégularité de l’absorption des nutriments.

Rouge foncé

Les selles couleur rouge.

Généralement, ce ton indique qu’il y a des saignements dus à des ulcères, à des varices ou à la gastrite dans le système digestif. Cela peut provenir de l’œsophage, de l’estomac et même de l’intestin grêle.

Dans certains cas, il est seulement dû au fait d’avoir ingéré de la nourriture avec des colorants tels que les tomates, les betteraves ou les myrtilles.

Brun

On considère la couleur brune comme complètement normale. C’est le ton que les excréments acquièrent par les substances que sécrète le foie.

La couleur dépend de ce que l’on mange et la quantité sécrétée par le foie. Cependant, tant que les selles sont de couleur brune ou légèrement verte il n’y a pas de quoi s’inquiéter.

Noir

Les selles noires.

En cas de constater des selles de couleurs plus sombres, on vous conseille de consulter immédiatement votre médecin.

  • Parmi les possibles raisons, cela peut être un saignement du tube digestif supérieur, qui comprend les zones situées entre l’œsophage, l’estomac ou l’intestin grêle.
  • Une autre cause est l’accumulation de sang.
  • Dans certains cas, il est uniquement dû à l’ingestion de médicaments tels que le fer.

Blanc

Les selles de couleur blanche n’est en aucun cas normal. Cela peut être dû à une irrégularité du foie ou de la vésicule biliaire.

Les selles blanches peuvent être un symptôme de l’hépatite et de la cirrhose. Les antiacides sont responsables de la sécrétion de substances qui les blanchissent.

Prenez soin de ce que vous mangez

  • L’un des nutriments les plus importants pour la digestion est la fibre qui aide à lutter contre la constipation, réduit le taux de cholestérol et prévient l’apparition de cellules cancéreuses dans le côlon.
  • Mâchez la nourriture calmement. Souvent, les activités quotidiennes nous trahissent et nous n’avons pas le temps de manger calmement, ce qui peut provoquer des conséquences avec la digestion, car l’estomac ne peut pas traiter tout à 100%.
  • Évitez de consommer des produits qui ne sont pas d’origine végétale ou animale. Les colorants, les arômes et les substances toxiques modifient non seulement la couleur des selles, mais aussi la santé.
  • Essayez d’inclure des probiotiques dans votre alimentation. Les yaourts et certains suppléments contiennent de bonnes bactéries qui aident à la digestion et maintiennent une bonne consistance des selles.

Nous vous recommandons de lire : Une boisson maison à l’écorce d’ananas pour repeupler votre flore intestinale

En conclusion, le changement dans la texture et la couleur des selles peut être dû à de nombreux facteurs.

On conseille de consulter un spécialiste pour exclure toute maladie, qu’elle soit légère ou sévère. Comme nous le voyons, dans certains cas, cela n’est dû qu’aux couleurs naturelles et artificielles des produits que nous consommons.

N’ayez pas peur et prévenez les possibles risques !

L’indigestion ou le mal être de l’estomac est un trouble qui survient quand on mange en excès et trop rapidement, ou également lorsque l’on ingère des aliments auxquels nous sommes intolérants.

  • Lewis, S. J., & Heaton, K. W. (1997). Stool form scale as a useful guide to intestinal transit time. Scandinavian Journal of Gastroenterology. https://doi.org/10.3109/00365529709011203
  • Vandeputte, D., Falony, G., Vieira-Silva, S., Tito, R. Y., Joossens, M., & Raes, J. (2016). Stool consistency is strongly associated with gut microbiota richness and composition, enterotypes and bacterial growth rates. Gut. https://doi.org/10.1136/gutjnl-2015-309618
  • Robertson, D. J., & Dominitz, J. A. (2014). Stool DNA and Colorectal-Cancer Screening. New England Journal of Medicine. https://doi.org/10.1056/NEJMe1400092