Le chocolat améliore nos fonctions cognitives

· 19 juin 2016
Si nous en consommons avec modération et que nous l'associons à un régime alimentaire sain, le chocolat peut nous aider à améliorer les fonctions cognitives de notre cerveau.

S’il y a un aliment que nous consommons toujours avec un peu de culpabilité, c’est bien le chocolat.

Il nous permet de soulager toutes nos peines, c’est un véritable objet de caprice et une tentation qui met à rude épreuve nos désirs de régime.

Les deux seules choses dont nous devons nous préoccuper sont la manière dont nous en consommons et la qualité du chocolat que nous choisissons.

Le chocolat noir est sans aucun doute le plus bénéfique pour notre santé.

Mais des études récentes démontrent que s’il contient une pointe de lait, cela peut être aussi positif pour notre organisme.

Selon une enquête menée par le Centre de Recherche en Physiologie Nutritionnelle de l’Université d’Australie du Sud, si nous consommons cet aliment une fois par semaine, notre cerveau va être plus agile.

Cette habitude alimentaire permet en effet d’améliorer considérablement notre concentration et notre mémoire.

C’est une nouvelle qui nous fait plaisir et que nous souhaitons partager en détails avec vous dans la suite de cet article.

Le chocolat, l’allié de vos fonctions cognitives

Il existe différents types de chocolat sur le marché, et ils ne sont pas tous recommandables.

Celui qui sert de glaçage aux pâtisseries industrielles, par exemple, n’est absolument pas sain.

Tous les chocolats qui contiennent de grandes quantités de sucres ajoutés ou de conservateurs sont nocifs : ils font diminuer notre fonction cérébrale, augmenter notre taux de cholestérol et favoriser la survenance d’accidents vasculaires cérébraux, notamment si nous menons une vie très sédentaire.

Selon le docteur George Crichton, responsable de l’étude précédemment citée, il n’est pas recommandé de consommer plus de 25 à 28 grammes de chocolat par jour.

chocolat-500x295

Nous pouvons opter pour en consommer une à deux fois par semaine, en excédant un peu la quantité précisée ci-dessus.

Cependant, gardez à l’esprit que l’important est de choisir un chocolat de bonne qualité.

Ne manquez pas : Nettoyez vos artères et fortifiez vos défenses naturelles avec une recette naturelle simple

Approfondissons un peu ce sujet !

Le chocolat noir est bon pour le développement du fœtus durant la grossesse

Selon une étude menée par l’Université d’Atlanta aux États-Unis, le chocolat noir est très riche en antioxydants comme le flavonol.

Si les femmes enceintes consomment entre 20 et 35 grammes par jour de chocolat noir durant leur grossesse, la qualité de leur placenta va s’en trouver améliorée, tandis que le risque pour le fœtus de souffrir d’une pré-éclampsie, une complication médicale associée à l’hypertension artérielle durant la gestation, sera fortement réduit.

C’est une donnée que nous devons garder à l’esprit.

Nous vous recommandons également : Marcher rend le cerveau plus créatif et plus heureux

Le chocolat peut nous protéger des problèmes cardiaques et cérébro-vasculaires

Le chocolat dispose de cette faculté car il contient des flavonoïdes et des minéraux essentiels, comme le magnésium, qui sont capables de protéger notre santé cardiaque et cérébrale.

  • L’Université d’Aberdeen en Écosse a mené une étude durant 12 ans, au cours de laquelle les chercheurs ont observé la santé de plus de 20 000 personnes. Un groupe consommait entre 30 et 40 grammes quotidiens de chocolat.
    Un autre groupe n’en consommait pas, tandis qu’un dernier échantillon en mangeait excessivement.
  • Les résultats de cette expérimentation furent sans appel : les patients qui ingéraient du chocolat de manière régulière, avec modération, et qui menaient une vie plus ou moins active, jouissaient d’une meilleure santé cardiaque et cérébrale.

Le chocolat noir et le chocolat au lait protègent et renforcent nos fonctions cognitives

secrets-du-cerveau

Dans les travaux cités au tout début de notre article, les chercheurs sont parvenus à déterminer qu’une consommation régulière, mais contrôlée, de chocolat nous permettait d’obtenir les bénéfices suivants :

  • Une amélioration de la mémoire spatiale et de l’esprit de l’organisation.
  • Une augmentation de la mémoire de travail. Cette dernière faculté nous permet de mieux comprendre notre environnement, d’analyser plus rapidement les données et de mieux retenir les informations nouvelles.
  • Une amélioration de la mémoire à court et à long termes.

Vous vous demandez comment un petit morceau de chocolat noir ou au lait peut nous permettre d’améliorer tant de choses dans notre cerveau.

Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont suivi pendant 30 ans des personnes âgées de 19 à 98 ans. Les résultats furent plus que positifs.

Nous vous recommandons également : Jus de betterave pour améliorer la santé cérébrale

  • Le flavonol présent dans le chocolat permet d’augmenter la connectivité entre les cellules cérébrales.
  • La consommation de chocolat permet également d’améliorer la circulation du sang, et la qualité de ce dernier, dans le cerveau.
  • Les petites quantités de caféine contenues dans le chocolat nous permettent également de rester alertes sans jamais augmenter notre tension artérielle.
  • Le cacao contient de l’acide oléique, un type de graisse mono-insaturée qui nous aide à contrôler et à réguler notre taux de mauvais cholestérol LDL. C’est une donnée très importante à prendre en compte.
Le-sport-empeche-l-usure-du-cartilage

Pour conclure, nous devons vous préciser que le chocolat seul ne peut pas nous permettre d’améliorer notre santé si nous ne faisons pas attention à la globalité de notre régime alimentaire. Ne mangez pas en excès et bougez le plus possible.

Quoi qu’il en soit, cet aliment millénaire et délicieux doit être consommé comme un petit caprice.

Mangez-en en quantités raisonnables, mais régulières, comme une sorte de complément à votre alimentation habituelle.

Profitez de tous ses bienfaits pour votre santé avec modération !