Les 9 risques que vous courez si vous ne portez pas de lunettes de soleil

Si vous utilisez des lunettes de soleil non homologuées, vous pouvez également souffrir de conséquences néfastes sur le long terme. Voilà pourquoi il est fondamental de porter des lunettes adaptées tout au long de l'année, pas seulement en été.
Parfois, nous ne nous rendons pas compte que le soleil nous illumine derrière les nuages, ou nous croyons qu’il n’est pas important de porter des lunettes de soleil durant l’hiver. Pour autant, les effets des UV sur notre vue sont très dangereux et ne sont pas actifs que durant l’été.
Dans la suite de cet article, découvrez les risques que vous courez en ne portant pas de lunettes de soleil.

Les risques que vous courez si vous ne portez pas de lunettes de soleil

Les lunettes de soleil ne sont pas qu’un accessoire de mode que vous pouvez assortir avec vos plus belles tenues, mais elles constituent le moyen le plus efficace de protéger vos yeux contre les effets des rayons ultraviolets durant toute l’année.

Il a été prouvé que le fait de ne pas porter de lunettes pouvait avoir de graves conséquences sur notre santé. Nous avons décidé de vous parler des plus communes.

Nous vous recommandons : 5 remèdes pour le syndrome des yeux secs

Les conséquences directes des rayons UV

Les rayons ultraviolets sont des radiations très dangereuses pour notre vue, puisqu’ils peuvent provoquer, par exemple, des cataractes ou des lésions permanentes de la cornée.

Des maux de tête et une fatigue oculaire

main autour du soleil

La brillance du soleil irrite nos yeux et peut provoquer des maux de tête très importants, qui peuvent dériver en migraines s’ils ne sont pas traités correctement.

Une sécheresse oculaire

Les yeux ont besoin d’être hydratés pour pouvoir remplir leurs fonctions les plus basiques, notamment pour pouvoir se focaliser. Les exposer aux rayons UV peut provoquer une vision floue, des irritations et des démangeaisons.

De la photosensibilité

Une trop grande photosensibilité empêche de voir correctement dans des lieux trop clairs ou trop éclairés, surtout lorsque de la lumière naturelle est en jeu. S’il est possible que la prise de certains médicaments provoque cet effet, le fait de ne pas porter de lunettes de soleil est la première cause de ce phénomène.

Une aggravation du décalage horaire

Si la sensation de jetlag, due au fait de partir d’un point situé dans un fuseau horaire, pour arriver à un autre point situé dans un fuseau horaire différent, n’a pas grand chose à voir avec notre vue, les changements brutaux de luminosité peuvent participer à l’aggraver.

De la photophobie

femme portant des lunettes de soleil

La photophobie est une grande sensibilité aux conditions normales de luminosité. Cette condition est très handicapante car elle affecte les personnes qui en souffrent durant tout le jour.

Une dégénérescence maculaire

Cette maladie, qui se produit dans le centre de la rétine, fait partie des conditions les plus graves pouvant affecter l’oeil. Si elle est généralement causée par un vieillissement naturel de l’oeil, le fait de ne pas porter de lunettes peut l’aggraver.

Des conjonctivites

Cette inflammation de la conjonctive se caractérise par d’abondantes sécrétions matinales, par des lésions au niveau des paupières et par des démangeaisons très désagréables.

Des brûlures

Le soleil peut brûler nos paupières, la partie de notre corps qui est censée nous protéger de l’agression des rayons ultraviolets.

Pourquoi faut-il porter des lunettes de soleil en hiver ?

femme portant des lunettes de soleil

Voici l’un des mythes que nous devons déconstruire dans le sujet qui nous intéresse aujourd’hui : il ne faudrait pas porter de lunettes de soleil en hiver. Puisque le soleil n’est pas en train de briller dans le ciel, nous n’avons pas besoin de nous protéger contre ses effets. Ce raisonnement, qui peut paraître logique de prime abord, est très loin de la vérité.

Ce n’est pas parce que l’astre roi est caché par de gros nuages noirs que nous sommes hors de portée des rayons qu’il émet. Il est tout aussi présent qu’en plein été, mais nous ne nous en rendons pas compte.

De la même manière, si la neige commence à tomber dans votre ville ou si vous partez skier, vous devez utiliser des lunettes spéciales qui ne couvrent pas que vos yeux, mais aussi une bonne partie de votre visage.

La neige forme une surface très claire qui reflète parfaitement les rayons du soleil, qui se dirigent alors directement sur notre visage. Ce phénomène peut entraîner de graves brûlures et des dommages oculaires importants.

Les enfants doivent-ils utiliser des lunettes de soleil ?

Bien évidemment ! De la même manière que les rayons ultraviolets ne font pas de différences entre l’été et l’hiver pour abîmer nos yeux, ils ne savent pas reconnaître un adulte d’un enfant.

Il est donc indispensable que les enfants prennent rapidement l’habitude de sortir de chez eux avec des lunettes.

La bonne nouvelle est que les grandes marques de lunettes ont lancé, depuis plusieurs années, des collections saisonnières spécialement conçues pour les enfants, avec des couleurs et des motifs amusants, des personnages de bande dessinée ou de cinéma, des tailles et des formes différentes, qui feront le bonheur de nos petites têtes blondes.

Voir également : 5 remèdes maison pour soigner immédiatement les coups de soleil

Quels sont les dangers des lunettes de soleil de mauvaise qualité ?

femme portant des lunettes de soleil

Nous allons évoquer un sujet véritablement tabou, mais qu’il est important d’approfondir pour votre santé et celle de toute votre famille. Acheter des lunettes qui ne sont pas homologuées par les associations médicales et optiques nationales, européennes et internationales, peut avoir de graves conséquences sur votre santé oculaire.

Au lieu de protéger notre vue, la plupart de ces lunettes ont des effets secondaires désastreux, c’est-à-dire qu’elles abîment nos yeux davantage que si nous n’utilisions pas de lunettes.

Les cas de patients souffrant de kératite (une inflammation de la cornée), de conjonctivite (une inflammation de la conjonctive), de cataractes précoces, de sécheresse oculaire et de vertiges sont, pour la plupart, dus à l’utilisation de lunettes qui ont été achetées sur un marché, dans une foire, sur la voie publique ou par internet. C’est-à-dire en dehors d’un opticien professionnel.

Il est important de se rendre chez un opticien qualifié pour acheter des lunettes de soleil homologuées, seules à même de nous protéger correctement face aux UV.

Comme les dommages sont progressifs, qu’ils n’apparaissent pas du jour au lendemain, nous ne nous rendons pas compte que nous sommes en train d’affecter notre vue. Lorsque nous prenons conscience que quelque chose ne va pas, il est bien souvent déjà trop tard.

Les lunettes de mauvaises qualités « trompent » notre œil, un organe aussi fragile qu’indispensable. Pour mieux comprendre à quel point elles sont mauvaises pour nos yeux, nous allons vous expliquer les trois types de radiations solaires qui existent et pourquoi les lunettes de mauvaise qualité ne peuvent pas vous protéger contre elles.

  • Les radiations ultraviolettes (UV) : ce sont certainement les plus dangereuses et elles sont présentes en permanence, même quand le temps est mauvais. Elles sont responsables des altérations de la cornée, du vieillissement prématuré de l’oeil et de dommages causés à la conjonctive.
  • Les radiations infrarouges : ce sont elles qui nous transmettent une sensation de chaleur et qui ont la capacité de nous brûler. Si l’oeil absorbe ces rayons en trop grande quantité, il peut souffrir de brûlures.
  • Les radiations visibles : il s’agit de la lumière naturelle que nous recevons du soleil. Sans une protection adéquate, elle peut abîmer notre œil, en particulier notre rétine.

Les lunettes qui ne sont pas homologuées filtrent les rayons visibles du soleil, mais pas les radiations ultraviolettes. Ce phénomène amène notre pupille à se dilater pour laisser passer la lumière.

Le problème, c’est que les UV et les radiations infrarouges peuvent également passer, ce qui augmente le risque de souffrir de lésions oculaires. La radiation est stockée dans le cristallin et n’est pas éliminée, voilà pourquoi on parle d’effet cumulatif.

 

 

A découvrir aussi