Les symptômes du cancer du poumon que vous devez connaître

19 juillet 2015

Le cancer du poumon est malheureusement celui qui a la plus grande incidence sur la population, et il affecte aussi bien les hommes que les femmes.

Nous craignons tous cette maladie que nous avons certainement déjà vécu dans notre famille ou dans notre entourage,

Cependant, le cancer du poumon n’est pas synonyme de fatalité et peut tout à fait de prévenir.

Si les indices de mortalité sont très élevés, nous pouvons cependant dire avec sécurité qu’une grande partie de ces pertes humaines pourraient être évitées si nous avions de meilleures habitudes de vie.

De plus, presque 70% de cette maladie serait évitée si nous n’étions pas prisonniers de cette habitude nocive qu’est le tabac.

Le cancer du poumon survient en grande majorité chez les personnes fumeuses, les patients qui ont arrêté de fumer récemment et également chez les fumeurs « passifs » même si les incidences sont moindres.

Voyons à présent quels sont les principaux symptômes de cette maladie car, comme vous le savez, dans toute pathologie associée au cancer, la prévision et l’identification rapide de ses signes, sont des éléments vitaux.

Les symptômes du cancer du poumon que vous devez connaître

Nettoyer-poumons

Le principal problème du cancer du poumon est que la plupart des personnes prêtent attention aux symptômes quand ils sont déjà spécifiquement graves, comme c’est le cas de la toux avec du sang.

les personnes fumeuses sont habituées à tousser, à sentir une certaine lourdeur ou même à se sentir fatiguées de temps en temps.

C’est-à-dire que la plupart du temps, les signes primaires qui sont associés aux premières cellules cancérigènes, se confondent avec les simples effets du tabac.

Par conséquent, les personnes n’y prêtent pas attention, jusqu’à ce que, malheureusement, la maladie ne soit à un stade avancé. D’où l’importance de faire des révisions périodiques si vous êtes fumeur.

Pour les personnes qui ne sont pas fumeuses et qui, pour une raison ou pour une autre, sont exposées à des environnements pollués, comme dans les foyers où il y a des fumeurs ou dans les milieux professionnels qui acceptent la fumée ou d’autres éléments qui peuvent s’inhaler, il est vital de faire des révisions régulières pour prévenir n’importe quel problème.

Dans le cas des personnes non fumeuses, la symptomatologie est souvent bien plus claire.

Cependant, voyons à présent les principaux symptômes associés au cancer du poumon.

1. Caractéristiques des personnes ayant un plus grand risque de souffrir d’un cancer du poumon

L’Association Américaine contre le cancer a établi une série de paramètres qui décrivent les cas qui ont les plus grands risques de développer cette maladie et qui devraient faire d’autant plus attention :

  • Les personnes entre 55 et 72 ans.
  • Avoir été fumeur pendant plus de 15 ans, peu importe que l’on ait arrêté ou pas
  • Avoir fumé entre 10 et 40 cigarettes par jour pendant au moins 15 ans

2. La fatigue

fatigue

La fatigue est un symptôme très confus auquel personne ne prête attention, surtout les fumeurs pour qui il est habituel de ressentir une certaine fatigue matinale, ou d’être fatigué à l’excès quand ils font de l’exercice.

Cependant, il est important de se poser des questions quand cette fatigue n’est pas occasionnelle, mais qu’elle devient persistante voire qu’elle s’accompagne d’autres symptômes.

3. La toux

Toux-seche-500x332

Chez les fumeurs, la toux est quelque chose de normal. Malgré cela, vous devez vous poser la question de savoir si vous sentez une forte douleur dans la poitrine et si des glaires ou du sang apparaissent.

Dans ce cas, n’hésitez pas à consulter immédiatement un médecin.

L’hémoptysie (le fait de tousser du sang) provient d’une blessure qu’une tumeur peut provoquer dans nos voies respiratoires.

Dans tous les cas, il faut tout d’abord écarter la possibilité d’une autre maladie comme c’est le cas de la tuberculose.

Comme nous vous l’avons signalé précédemment, le cancer du poumon peut aussi apparaître chez les personnes non fumeuses.

Par conséquent, il est plus facile pour elles de percevoir les changements, comme cette toux persistante qui n’a pas de raison apparente, cette fatigue qui nous oblige à nous asseoir très souvent, etc.

4. La douleur dans le thorax

Douleur-a-la-poitrine-femme

La douleur dans le thorax est un signe très caractéristique du cancer du poumon.

Nous ressentons une certaine lourdeur dans la poitrine et des gênes au moment de respirer, à cause de possibles problèmes dans la plèvre ou dans les côtes.

5. La perte de poids

regimes-extremes-500x333

Perdre du poids sans raison apparente, ou ne plus avoir d’appétit sont deux indices qui doivent nous convaincre de prendre un rendez-vous chez le médecin.

Si le fait de perdre du poids peut être dû à de nombreuses causes, il n’est pas jamais trop prudent de faire une révision médicale pour écarter les maladies les plus sérieuses.

Pour conclure, vous devez être conscient que dans ce type de maladie, la prévention est toujours notre arme principale.

N’imaginez jamais que vous ne courrez plus de risques si vous avez arrêté de fumer, car c’est totalement faux.

Nos poumons ont été exposés à des éléments nocifs présents dans le tabac, et nous pouvons donc en ressentir les conséquences encore plus fortement.

De plus, durant les dernières années, le cancer du poumon a affecté plus de femmes que d’hommes, car les femmes ont été les plus « accro » au tabac durant les dernières décennies.

Pour finir, n’oubliez pas que les non fumeurs sont aussi exposés à ce danger, par exemple, quand ils sont en contact avec de la fumée ou d’autres polluants. 

A découvrir aussi