L’hypocalcémie : symptômes de cette maladie silencieuse à connaître

10 juillet 2017
Le déficit de calcium ou l'hypocalcémie est une condition qui n'affecte pas seulement les os et les dents, mais qui a aussi des répercussions sur notre santé au niveau général.

L’hypocalcémie est une maladie qui affecte particulièrement les femmes. Cette affection a pour origine un déficit de calcium dans le sang et provoque beaucoup plus symptômes que l’ostéoporose.

Le fourmillement dans les bras et dans les jambes, les difficultés dans la concentration, la douleur musculaire ou même le fait d’avoir des palpitations sont d’autres indicateurs de l’hypocalcémie, dont nous devons aussi tenir compte.

Cependant, le plus difficile dans cette maladie, c’est qu’elle peut affecter notre qualité de vie sans que nous en connaissions la raison. Nous allons dans cet article vous donner ses symptômes pour que vous puissiez avoir plus de clés en main.

Souvenez, de plus, que face à n’importe quel doute ou gêne, le mieux est de consulter un médecin. Cette maladie peut être diagnostiquée rapidement avec une simple analyse de sang.

Voyons les informations à connaître plus en détails.

Qu’est-ce que l’hypocalcémie ?

Nous parlons d’hypocalcémie lorsqu’il y a un déséquilibre dans un élément très concret du sang : le calcium.

Ce minéral a des fonction basiques et essentielles dans notre santé et notre bien-être. Mais il faut savoir, de plus, que le calcium n’est pas uniquement nécessaire pour avoir des os et des dents résistants.

Nous vous recommandons aussi de lire : Des exercices pour prévenir et traiter l’ostéoporose

purifier-le-sang-500x316

  • Le calcium aide certaines hormones à bien travailler dans les reins et les intestins notamment. 
  • Ce minéral est indispensable pour favoriser la coagulation du sang.
  • Il est également important pour une bonne transmission de l’influx nerveux et la contraction musculaire.
  • De plus, il contribue à l’activation de nombreuses enzymes basiques de notre organisme.
  • Il aide aussi aux tâches intérieures des membranes cellulaires : il favorise l’échange d’oxygène et de nutriments.
  • Il favorise l’absorption d’une vitamine essentielle comme la vitamine B12.

Quels sont les symptômes de l’hypocalcémie ?

  • Le stress et l’anxiété. On commence par passer par des périodes où nous ne pouvons pas affronter nos responsabilités quotidiennes : on a du mal à se concentrer, on se sent confus-es, perturbé-e-s…
  • L’un des symptômes les plus courants est le fourmillement musculaire. Nous ressentons des gênes dans le visage, dans les extrémités… C’est comme si nous avions des fourmis sous la peau.
  • La fatigue, les crampes musculaires, l’engourdissement dans les mains…
  • Les problèmes dans les dents : elles sont très fragiles.
  • La fragilité des cheveux. on peut notamment souffrir d’alopécie.
  • De plus, l’hypocalcémie entraîne aussi divers problèmes de peau. Elle semble très sèche et on peut souffrir d’eczéma ou de dermatite.
  • Les ongles sont également fragiles.
chute-des-cheveux-500x334

Que cause l’hypocalcémie ?

L’une des causes les plus courants de l’hypocalcémie est un déficit en vitamine D. Un manque de ce minéral affectera, par exemple, la glande parathyroïde et empêchera la régulation du métabolisme du calcium dans l’organisme.

Découvrez aussi : Comment préparer une eau alcaline pour perdre du poids, soulager la fatigue et prévenir les maladies ?

De plus, il existe aussi d’autres causes que seuls les spécialistes peuvent diagnostiquer :

  • L’insuffisance rénale chronique.
  • Le déficit de magnésium est également une cause très courante de l’hypocalcémie.
  • Certains médicaments (diurétiques, traitements hormonaux, antibiotiques…) peuvent aussi générer des problèmes dans la synthèse du calcium dans notre corps.
  • Consommer de la caféine à l’excès ou des boissons gazeuses est également dangereux. 

Comment traiter l’hypocalcémie ?

Le traitement de l’hypocalcémie est décidé par les spécialistes en fonction des besoins particuliers de chaque patient.

Cependant, cette maladie est combattue grâce à l’administration de compléments de calcium par voie orale et de vitamine D. 

  • L’objectif est de maintenir les niveaux de calcium à la limite de la normalité. Le problème, lorsqu’on ingère du calcium, c’est que cela peut, à long terme, provoquer des calculs rénaux.

Pour éviter la lithiase, le mieux est de suivre un régime adapté, faible en sel et avec des liquides en abondance.

Pouvons-nous prévenir l’hypocalcémie ?

Tout d’abord, il est important d’éclaircir quelque chose : il ne faut jamais prendre des compléments de calcium de son propre chef. C’est le médecin qui doit décider. L’auto-médication est dangereuse et peu recommandable.

Nous vous recommandons aussi de lire : Contrôlez les bouffées de chaleur de la ménopause avec ces 8 remèdes maison

Puisque nous ne pouvons pas véritablement savoir si nous souffrons d’hypocalcémie, nous ne devons pas courir le risque d’élever nos niveaux de calcium arbitrairement.

Le mieux est de consulter un médecin et de connaître ses besoins particuliers.

vitamine-d-500x412

  • Rappelez-vous que le calcium ne se trouve pas seulement dans les produits laitiers. 

On peut trouver ce minéral dans les légumes secs comme les lentilles ou les pois-chiches. Les œufs, les noix et le brocoli sont aussi des aliments très conseillés.

  • Il s’agit, tout simplement, d’avoir un régime varié et équilibré où aucun nutriment ne manque.
  • Pour prévenir l’hypocalcémie, il est important de consommer suffisamment de vitamine D et de magnésium.
  • N’hésitez pas non plus à réaliser des exercices. Sortez marcher et profitez des rayons du soleil pour synthétiser de la vitamine D.

Une fois de plus : si vous avez un doute, le mieux est de consulter votre médecin.

Il saura si vous devez prendre ou pas des compléments riches en calcium.

De même, il est important de prendre soin de la santé de votre thyroïde puisqu’elle a aussi une fonction importante qui impliquent les niveaux de calcium.

A découvrir aussi