Méthode naturelle pour abaisser la pression artérielle

16 septembre 2020
Il existe des traitements alternatifs pouvant compléter le traitement traditionnelle de l'hypertension. Sont-ils efficaces ? Que disent les recherches ? Découvrez ici l'un des traitements les plus populaires.

La pression artérielle est la force produite par le cœur pour mener le sang via les artères jusqu’aux organes. Plus la tension est élevée, plus l’effort que le cœur doit faire pour pomper le sang est grand.

Lorsque la valeur de la pression artérielle ne se trouve pas entre les seuils considérés sains, la pression peut générer des dommages dans les vaisseaux sanguins et de graves problèmes au niveau du muscle cardiaque.

Chez les adultes, les niveaux normaux de pression artérielle sont :

  • 120 mm Hg quand le cœur bat lors d’une activité physique
  • 80 mm Hg quand il est à l’état de repos.

On considère que le niveau est au-dessus de la normale lorsque la première mesure atteint 140 mm Hg et la seconde 90 mm Hg.

Ce qui est le plus inquiétant en cas d’hypertension, c’est qu’il n’y a pas de symptômes évidents, à moins que l’on ne traverse une période très compliquée. Ce “silence” est assez dangereux, car il empêche de recevoir un traitement opportun avant que la situation ne s’aggrave.

Le Do In ou acupression, une méthode pour faire baisser la pression artérielle

Mesure de la pression artérielle

La pression artérielle élevée est une condition qui entraîne de nombreux risques pour la santé. C’est pourquoi avant de tester quelconque méthode alternative, il est fondamental de consulter un médecin et de suivre le traitement prescrit par ce dernier. Généralement, le professionnel de santé suggère la combinaison de plusieurs médicaments, ainsi que des changements dans le mode de vie.

Toutefois, il existe d’autres méthodes thérapeutiques ayant montré des effets positifs à l’heure de contrôler l’hypertension. Mais il est important de garder à l’esprit qu’aucune preuve scientifique n’indique pour le moment qu’il est possible de remplacer le traitement conventionnel par l’une de ces méthodes. Même avant d’avoir recours à ces méthodes en tant que compléments, l’idéal est d’en parler à son médecin.

Nous souhaitons ici tout particulièrement parler d’une méthode issue de la médecine traditionnelle chinoise, le Do In ou acupression. Cette technique consiste à exercer une pression sur plusieurs points du corps en vue de les stimuler et ainsi d’obtenir des bienfaits pour la santé. Cette méthode pourrait être un bon complément à l’heure de traiter l’hypertension. La raison ? Des effets positifs ont été observés chez les patients hypertendus.

Bien qu’il n’y ait pas encore suffisamment de recherches sur le sujet, une récente étude publiée sur Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine suggère que cette méthode peut faire partie d’un programme médical pour faire baisser la pression artérielle. 

De la même façon, une étude publiée dans la revue médicale Alternative Therapies in Health and Medicine précise que ce type de méthode peut compléter un traitement pharmacologique visant à réguler la fréquence cardiaque et la pression artérielle.

Lisez aussi : Hypertension artérielle pendant la grossesse : symptômes et traitements

Nous tenons à insister sur le fait qu’il ne faut pas remplacer le traitement prescrit par votre médecin par ces méthodes alternatives. L’idéal serait d’en parler avec son médecin avant d’y avoir recours afin d’éviter d’éventuels problèmes. Voyons dans la suite de cet article quels sont les points de pression recommandés.

Points de pression 1 et 2

Le point de pression 1 se trouve au niveau de la partie postérieure du lobe d’oreille. Le point 2 se trouve, lui, au centre de la clavicule. Imaginez une ligne qui les relie et parcourez-la en exerçant une pression douce du bout de vos doigts. Répétez le mouvement dix fois de chaque côté du cou.

Point de pression 3

Après avoir massé les points de pression 1 et 2, trouvez le point 3 qui se trouve à un demi-centimètre du lobe de l’oreille en direction du nez. Ensuite, exercez une douce pression avec le bout des doigts et réalisez un léger massage pendant une minute de chaque côté.

Les bonnes habitudes de vie pour faire baisser la pression artérielle

En plus de l’acupression, il y a d’autres façon d’aborder la pression artérielle pour compléter le traitement médical. Ce sont même des mesures que le professionnel de santé conseille aussi bien pour contrôler que prévenir l’hypertension. Pour que les résultats de cette technique soient permanents, il est primordial de modifier ses habitudes de vie.

Selon une recherche publiée sur JRSM Cardiovascular Disease, certaines preuves montrent que le sel, les mauvaises habitudes et la nutrition influent sur le comportement de la pression artérielle. Il convient donc de procéder à des changements dans son mode de vie si l’on souffre d’hypertension.

Découvrez dans la suite de cet article les autres recommandations faites sur cette même publication pour contrôler la pression artérielle.

Éviter la consommation excessive de sel

Deux cuillères de sel

La consommation excessive de sel est devenue l’une des causes principales de l’augmentation du nombre de patients atteints d’hypertension. En plus du sel que l’on ajoute aux plats, il y a également celui qui se trouve dans les produits transformés et en conserve.

Il faut donc toujours bien regarder les étiquettes et acheter les produits sans sel ou très bas en sodium. Par ailleurs, à la maison, on peut remplacer le sel par des épices saines qui, elles aussi, rehaussent le goût des aliments.

Lisez aussi : 5 exercices pour un patient souffrant d’hypertension

Consommer plus d’oméga-3

Les acides gras oméga-3 sont reconnus comme des alliés de la santé cardiovasculaire. La Fondation espagnole du cœur (FEC) considère également que ce sont des alliés pour contrôler le taux de cholestérol.

Cette étude publiée sur Proceedings of the National Academy of Sciences soutient que ces acides gras influent positivement sur la régulation de la pression artérielle. Il est donc recommandé de consommer les aliments suivants :

  • fruits de mer
  • huile d’olive
  • graines de chia et de lin
  • poissons (saumon, thon, sardines, hareng, morue)

Éviter la cigarette

Les composés toxiques et les stimulants de la cigarette augmentent la pression artérielle, au-delà des niveaux normaux, comme le montre cette étude publiée sur International Journal of Environmental Research and Public Health.

Il ne faut pas simplement éviter la cigarette : il est nécessaire d’arrêter complètement pour prévenir le développement de maladies cardiovasculaires et du système respiratoire.

Perdre du poids

Le surpoids et l’obésité sont des facteurs qui influent négativement sur la santé du cœur et sur la pression artérielle. 

Il est primordial de perdre au moins 10 % de masse corporelle pour commencer à réguler la pression, le cholestérol et la circulation sanguine.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : 7 brûle-graisses puissants pour perdre du poids sainement

Faire du sport

Couple âgé qui fait de l'exercice

Faire de l’exercice physique pendant une trentaine de minutes tous les jours est un bon début pour jouir d’une meilleure santé cardiovasculaire.  Ce type d’activités permet d’activer la circulation sanguine, de gérer le stress et, par conséquent, de réguler la pression artérielle.

En somme…

Certaines thérapies alternatives peuvent être bénéfiques pour faire baisser la pression artérielle, mais il n’y a pas encore suffisamment de recherches médicales sur le sujet. Elles ne doivent donc pas remplacer les traitements pharmacologiques prescrits, il faut les considérer comme des compléments. 

De plus, il est nécessaire de procéder à des changements dans son mode de vie afin d’éviter des complications liées à l’augmentation de la pression. De la même façon, il est essentiel d’effectuer des contrôles réguliers, notamment après la détection d’anomalies.

Image principale de  © wikiHow.com

  • Lin GH, Chang WC, Chen KJ, Tsai CC, Hu SY, Chen LL. Effectiveness of Acupressure on the Taichong Acupoint in Lowering Blood Pressure in Patients with Hypertension: A Randomized Clinical Trial. Evid Based Complement Alternat Med. 2016;2016:1549658. doi:10.1155/2016/1549658
  • Ceyhan, Ö., Taşcı, S., Elmalı, F., & Doğan, A. (2019). The effect of acupressure on cardiac rhythm and heart rate among patients with atrial fibrillation: The relationship between heart rate and fatigue. Alternative Therapies in Health and Medicine, 25(1), 12–18.
  • National Institute of Hypertension (NIH). (2012). What is High Blood Pressure? Retrieved from https://www.acog.org/~/media/For Patients/faq034.pdf?dmc=1&ts=20120730T1500377195 http://www.nhlbi.nih.gov/health/health-topics/topics/hbp
  • Lin, G.-H., Chang, W.-C., Chen, K.-J., Tsai, C.-C., Hu, S.-Y., & Chen, L.-L. (2016). Effectiveness of Acupressure on the Taichong Acupoint in Lowering Blood Pressure in Patients with Hypertension: A Randomized Clinical Trial. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine2016, 1–9. https://doi.org/10.1155/2016/1549658
  • Duggan, K. A. (2010, January). Management of hypertension. Medicine Today.
  • Ha SK. Dietary salt intake and hypertension. Electrolyte Blood Press. 2014;12(1):7–18. doi:10.5049/EBP.2014.12.1.7
  • Vamvakis A, Gkaliagkousi E, Triantafyllou A, Gavriilaki E, Douma S. Beneficial effects of nonpharmacological interventions in the management of essential hypertension. JRSM Cardiovasc Dis. 2017;6:2048004016683891. Published 2017 Jan 1. doi:10.1177/2048004016683891
  • Hoshi T, Wissuwa B, Tian Y, et al. Omega-3 fatty acids lower blood pressure by directly activating large-conductance Ca²⁺-dependent K⁺ channels. Proc Natl Acad Sci U S A. 2013;110(12):4816–4821. doi:10.1073/pnas.1221997110