5 exercices pour un patient souffrant d’hypertension

7 juillet 2020
Bien que cela puisse paraître contradictoire, l'augmentation du rythme cardiaque chez les patients souffrant d'hypertension n'est pas nuisible. L'exercice physique permet de réduire la pression artérielle, d'améliorer la condition physique et de diminuer les facteurs de risque qui conduisent à des maladies chroniques.

Selon les informations publiées par la Fondation espagnole du cœur, l’exercice physique est idéal dans le traitement et la prévention de l’hypertension, car il contribue à faire baisser la pression artérielle. Ces experts ont également rapporté qu’en 1989, après plusieurs études, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et la Société internationale d’hypertension artérielle ont recommandé pour la première fois la réalisation d’exercices dans le cadre de la prévention non pharmacologique de cette affection.

Avant de commencer un programme d’exercice, il faut tenir compte du fait que l’essentiel est de consulter le médecin pour envisager des mesures supplémentaires en fonction de l’état de santé de chacun. Voici quelques exercices physiques recommandés que peut pratiquer un patient souffrant de tension artérielle.

Qu’est-ce que l’hypertension ?

Un patient souffrant d'hypertension en consultation

 

Il s’agit de l’augmentation continue ou soutenue du niveau de la pression sanguine. Pour mieux la comprendre, il est important de la définir. Lorsque le cœur exerce un stress sur les artères, celles-ci transportent le sang vers les différents organes du corps humain. Cette action est connue sous le nom de pression artérielle.

On obtient la pression maximale à chaque contraction du cœur ; on parle de pression systolique. La pression minimale, quant à elle, s’observe à chaque relaxation ; il s’agit de la pression diastolique.

Vous pouvez lire : Aliments conseillés pour la santé cardiovasculaire

Avantages de la pratique sportive chez un patient souffrant d’hypertension

Bien que cela puisse paraître incohérent, augmenter le rythme cardiaque en cas d’hypertension n’est ni malin ni contre-productif. Il convient donc de souligner que l’exercice physique réduit la pression artérielle, améliore la condition physique et diminue les facteurs de risque qui conduisent à des maladies chroniques. La Société espagnole d’hypertension a publié une étude qui a démontré ce qui suit :

  • Tout d’abord, les patients se sentiront progressivement en meilleure santé et en meilleure forme physique
  • De plus, ils se maintiennent dans les limites du poids corporel et préviennent ainsi l’obésité
  • Elle leur permettra également d’avoir un cœur qui fonctionne mieux et de réduire le nombre de battements par minute
  • Les patients pourront aussi connaître de l’anxiété, de la dépression et du stress
  • Enfin, il contrôle leur pression artérielle, leur taux de cholestérol et de glucose

Comment et quels exercices faire ?

L’essentiel est que l’exercice soit d’intensité modérée, constant et sous le contrôle d’un spécialiste. Les personnes hypertendues qui ne souffrent pas d’insuffisance cardiaque peuvent faire des exercices de stress modérés, comme le jogging, à un bon rythme, 3 ou 4 jours par semaine, à des intervalles de 20 à 25 minutes.

Pour les personnes souffrant de tension artérielle, les exercices qui font appel à plusieurs groupes de muscles rythmiques et aérobies, comme la marche, la danse, la course, la natation et le vélo, sont efficaces.

Exercices pouvant être effectués par un patient souffrant d’hypertension

1. Faire du vélo

Il est bon de faire du vélo pour les personnes souffrant d'hypertension

 

Cet exercice est idéal pour l’entraînement à la résistance. Il renforce le système cardiovasculaire, le métabolisme et le système immunitaire. De plus, il tonifie les muscles des jambes et du dos, afin que les articulations ne subissent pas de surcharge. La pression artérielle augmente au début de cette pratique, bien qu’à long terme elle puisse tomber à son niveau le plus bas.

2. Danser

Cette activité est un complément positif aux traitements qui aident à réduire l’hypertension. Elle améliore la capacité cardiovasculaire et abaisse le taux de cholestérol. Elle réduit également le stress, qui est l’un des déclencheurs de l’hypertension.

3. Marcher

Comme l’indique une étude menée par des spécialistes de l’Unité d’hypertension artérielle et des risques cardiovasculaires, il existe actuellement de nombreuses preuves que la manifestation de l’hypertension dans la population générale est influencée par des facteurs psychologiques.

Les bienfaits de la marche sur la santé sont incontestables. Ils favorisent la combustion des calories, l’augmentation du tonus musculaire et le maintien de la masse osseuse. Le stress et l’anxiété sont de puissants déclencheurs de l’hypertension. La marche aide donc à la contrôler, améliore l’humeur, contrecarre les crises de panique et soulage la nervosité.

4. Courir

Cet exercice physique n’est recommandé que pour les patients qui ne souffrent pas d’insuffisance cardiaque, car cette pratique accélère le rythme cardiaque. Le côté positif est qu’il augmente le bon cholestérol, réduit les caillots sanguins, accélère le métabolisme et diminue le risque de souffrir de la pression artérielle.

Lire aussi : Les minéraux dans l’alimentation et la santé cardiovasculaire

5. Nager

Les types de natation tels que le crawl, la brasse, le papillon ou le dos crawlé sont des styles qui s’adaptent à chaque type de personne et sont recommandés pour les personnes souffrant de tension artérielle. Les bénéfices communs de la natation vont de l’augmentation de l’endurance cardiorespiratoire à la réduction du rythme cardiaque, en passant par la stimulation de la circulation. D’autre part, le fait de nager quelques fois par jour contribue également à améliorer l’humeur, car cela permet de réduire le stress.

Enfin, lorsque l’on choisit un mode de vie sain, une alimentation saine s’associe à un bon entraînement, et les maladies ainsi que leurs effets se réduisent. En tout état de cause, vous devez toujours consulter votre médecin avant de prendre des décisions concernant votre santé.

 

  • José Abellán Alemán; Pilar Sainz de Baranda Andujar; Enrique J. Ortín Ortín (S/F). Guía para la prescripción de ejercicio físico en pacientes con riesgo cardiovascular (España). http://seh-lelha.org/wp-content/uploads/2017/03/GuiaEjercicioRCV.pdf
  • Pedro Armario; Raquel Hernández del Rey; Montserrat Martín Baranera (2002). Estrés, enfermedad cardiovascular e hipertensión arterial (España). https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0025775302733010