Les minéraux dans l’alimentation et la santé cardiovasculaire

6 novembre 2019
Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès dans le monde. Les aliments contiennent des minéraux qui contribuent au bon fonctionnement de notre système cardiovasculaire.

Actuellement, le régime alimentaire prédominant dans le monde est le régime occidental, qui se caractérise par une consommation élevée de graisses saturées, de sodium et de sucre. Ce régime présente des carences en minéraux qui maintiennent l’équilibre de l’organisme, car la consommation de légumes, de fruits et de graines est insuffisante pour couvrir l’apport journalier recommandé. Pourquoi les minéraux sont-ils importants dans les aliments pour la santé cardiovasculaire ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Pour la prévention efficace et le traitement opportun de ces troubles, il est recommandé de mettre en œuvre une alimentation saine en conjonction avec la pratique habituelle de l’activité physique comme traitement adjuvant à la pharmacologie.

Que sont les maladies cardiovasculaires ?

Il s’agit d’un groupe de troubles qui comprennent les troubles cardiaques, les maladies cérébrovasculaires et les maladies des vaisseaux sanguins. Chaque année, 17,1 millions de personnes dans le monde meurent de ces conditions.

En France, les maladies cardiovasculaires représentent un coût annuel de 8,6 milliards d’euros pour leurs soins. Selon l’OMS, 80 % des décès attribuables à ces maladies auraient pu être évités en adoptant un mode de vie sain et en réduisant les facteurs de risque.

Découvrez : 6 habitudes alimentaires pour prendre soin de votre santé cardiaque

Principaux facteurs de risque de développement de maladies cardiovasculaires

De la nourriture frite

Les mauvaises habitudes alimentaires ainsi que les habitudes nuisibles à la santé sont directement liées au développement de l’athérosclérose. Cette maladie se caractérise ainsi par la formation d’une plaque de lipides ou de graisse dans les vaisseaux sanguins, empêchant leur bon fonctionnement.

Parmi les facteurs qui favorisent le développement d’un processus athérosclérotique, mentionnons les suivants :

  • Facteurs de risque comportementaux : tabagisme, sédentarité, régime alimentaire riche en sel, en graisses et en énergie, ainsi que l’alcoolisme
  • Facteurs de risque métaboliques : hypertension artérielle, diabète sucré, hypercholestérolémie, surpoids et obésité

Les maladies métaboliques sont intimement liées aux facteurs de risque comportementaux. Le régime occidental est ainsi associé à une accumulation excessive de tissu adipeux dans l’organisme. Elle entraîne par la suite l’augmentation du poids corporel des individus.

Le surpoids et l’obésité sont des conditions qui produisent des altérations dans le fonctionnement des organes. Elles déclenchent également des maladies comme le diabète sucré, l’hypertension et les dyslipidémies.

Adopter un mode de vie sain signifie réaliser des changements dans les habitudes alimentaires et la pratique de l’exercice. Il existe des recommandations nutritionnelles spécifiques pour réguler les altérations métaboliques. D’autre part, des plans alimentaires qui contrôlent de nombreux facteurs de risque et exercent un effet cardioprotecteur sont disponibles. Parmi eux, le plus connu est l’Approche diététique pour contrôler l’hypertension artérielle (régime DASH).

Le régime DASH : les minéraux dans les aliments à activité vasculaire

Le régime DASH est un régime alimentaire créé par le National Heart, Lung, and Blood Institute (NHLBI). Il se caractérise par :

  • Une grande consommation de légumes et de fruits
  • La substitution des farines raffinées par les complètes
  • Une ingestion modérée de graisses et d’aliments d’origine animale
  • Une consommation occasionnelle ou nulle de produits à haute teneur en sucre

Ce régime module efficacement les principaux facteurs métaboliques associés au développement d’un événement cardiovasculaire. De nombreuses méta-analyses, selon Chiavaroli L et al en 2019, montrent que l’adoption de ce régime diminue l’incidence d’un événement cardiovasculaire, la tension artérielle, le cholestérol total, le cholestérol LDL, l’hémoglobine glycosylée, l’insuline plasmatique à jeun et le poids corporel dans les essais cliniques.

Les effets bénéfiques attribuables au régime DASH sont liés à l’effet biologique d’autres composants nutritionnels présents dans les aliments, tels que les flavonoïdes, qui ont une activité anti-inflammatoire et antioxydante, ainsi que les minéraux dans les aliments ayant une activité vasculaire.

Ne manquez pas de lire : 3 régimes sains pour retrouver votre silhouette

Quels sont les principaux minéraux contenus dans les aliments essentiels à la santé cardiovasculaire ?

Des aliments contenant du potassium, un des minéraux essentiels pour une bonne santé cardiovasculaire

Comme nous pouvons le constater, de nombreux nutriments ont donc un impact positif sur la santé cardiovasculaire. Cependant, nous nous concentrerons dans cette section sur les minéraux présents dans les aliments qui, comme le souligne une étude publiée dans Current Hypertension Reports, sont bénéfiques.

Potassium, le premier des minéraux importants pour une bonne santé cardiovasculaire

Il interagit avec le système rénine-angiotensine en modifiant l’activité plasmatique de la rétine, évitant ainsi une augmentation de la tension artérielle. Il participe également à l’excrétion rénale du sodium, réduisant ainsi les marqueurs du dysfonctionnement endothélial.

  • Sources alimentaires : épinards, tomates, courgettes, champignons, bananes, noix, avocats et graines de chia

Magnésium

Il agit comme un inhibiteur de la contraction des muscles lisses vasculaires. De fait, il exerce un effet vasodilatateur de manière à ce que le sang circule à basse pression dans les veines et les artères.

  • Sources alimentaires : fruits secs, chocolat amer (70% de cacao) et grains complets

Calcium

Il a un effet similaire à celui de la famille des antihypertenseurs connus sous le nom d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACEi), inhibant la contraction vasculaire. Il collabore également avec le potassium pour l’excrétion rénale du sodium.

  • Sources alimentaires : produits laitiers écrémés, sardines, amandes et pois chiches

La consommation d’une alimentation variée, riche en légumes, fruits et céréales complètes, conjuguée à une consommation modérée d’aliments d’origine animale pauvres en graisses, couvrira les besoins en minéraux cardioprotecteurs, ainsi que d’autres composants nutritionnels qui permettront au corps de fonctionner de manière optimale.

Ces changements permettront de contrôler également les facteurs de risque métaboliques associés à l’apparition de maladies cardiovasculaires.

Enfin…

Il est important de consulter un spécialiste en nutrition pour une évaluation et un diagnostic nutritionnels appropriés afin d’obtenir un plan d’alimentation individualisé qui répond aux besoins de chaque personne et contribue à une meilleure santé.

 

  • Bazzano LA, Green T, Harrison TN, Reynolds K. Dietary Approaches to Prevent Hypertension. Curr Hypertens Rep. 2013; 15(6): 694-702.
  • Chiavaroli, L, Viguiliouk, E, Nishi, S, Mejia, S, Rahelić, D et al. DASH dietary pattern and cardiometabolic outcomes: An umbrella review of systematic reviews and meta-analyses. Nutrients. 2019; 11 (2): 1-28.
  • World Health Organization. Global Status Report on Noncommunicable diseases 2010. Geneva: WHO;2011.
  • Bertoia ML, Triche EW, Michaud DS, et al. Mediterranean and Dietary Approaches to Stop Hypertension dietary patterns and risk of sudden cardiac death in postmenopausal women. Am J Clin Nutr. 2014; 99(2):344-35.
  • Babio N, Bullo M, Salas-Salvado J. Mediterranean diet and metabolic syndrome: the evidence. Public Heal Nutr. 2009; 12(9A):1607-1617.
  • Estruch R, Ros E, Salas-Salvado J, et al. Primary prevention of cardiovascular disease with a Mediterranean diet. N Engl J Med. 2013; 368(14):1279-1290.