Pour être heureux, il faut prendre des décisions : 5 clés pour y parvenir

Il est essentiel que les décisions que nous prenions ne se basent pas uniquement sur la quête du bien-être personnel, mais également sur le bonheur commun pour qu’elles se répercutent comme un tout sur notre vie.

William James, célèbre philosophe et psychologue du XX siècle, a établi grâce à ses travaux une vérité qui, malgré le passage du temps, est toujours d’actualité : pour être heureux, il faut prendre des décisions.

Le bonheur c’est comme essayer de garder l’équilibre sur une table: un pas en avant ou un pas en arrière nous fait perdre notre équilibre.

Par conséquent, notre objectif principal est de prendre des décisions judicieuses qui nous permettront de conserver ce point parfait d’équilibre.

Toutefois, nous savons tous que cela n’est pas aussi facile à dire qu’à faire. Il existe des situations qui nous poussent à avancer plus que nous le devrions.

C’est alors qu’apparaît la peur et cette désagréable sensation que nous perdons le contrôle de notre vie.

Parfois, nos propres pensées nous font reculer. Nous restons bloqués sur un point de notre passé qui nous fait perdre notre calme, notre sécurité et notre tranquillité intérieure.

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir quelles sont les cinq clés essentielles qui vous permettront de prendre des décisions efficaces et appropriées afin d’être plus heureux.

mujer-con-maleta-espera que toma decisiones

1. Une pensée nouvelle, un sentiment plus puissant

Il arrive que la chose la plus importante qui puisse nous arriver soit d’apprendre à modifier nos pensées pour mieux percevoir la réalité et ressentir de meilleures émotions.

Nous vous conseillons également de lire l’article : 8 conseils pour vivre plus heureux

Comme nous l’explique la psychologie positive, pour être heureux, nous devons croire que nous le méritons.

Cela semble simple en apparence, et peut changer complètement notre quotidien :

  • Changez vos pensées pour que les faits négatifs et stressants qui vous arrivent ne se transforment pas en mur ou en obstacle sur votre chemin.
    Une perspective moins fataliste nous permet, de toute évidence, d’affronter les événements de la vie avec plus d’intégrité.
  • Perdre son travail, par exemple, peut être une nouvelle traumatisante, mais elle nous oblige parfois à recommencer de zéro, et même à démarrer certains projets qui s’avéreront beaucoup plus productifs.
  • Rompre avec notre partenaire, nous disputer avec un ami et le perdre… Ce sont là des situations difficiles qui nous forcent à nous battre en duel, mais parfois, ces instants indispensables à notre croissance personnelle nous apprennent à être plus forts.

Prendre la décision de continuer à paver notre chemin et notre bonheur une pierre philosophale après l’autre, nous permettra de grandir quelle que soit la situation qui se présente.

2. La capacité à persister

Persister ne veut pas dire supporter des faits qui nous font du mal ou demeurer impassible face à l’adversité.

Persister signifie également lutter, tirer sa force de la faiblesse, et surtout, être plus résilient.

  • Les neuropsychologues nous expliquent que notre cerveau est conçu pour analyser tous les événements négatifs qui nous arrivent et pour apprendre de l’adversité. 
    Nous sommes plus forts que nous le pensons
    , cela est un fait que nous ne devons jamais oublier.

3. Focalisez toute votre attention sur « l’ici et maintenant »

Beaucoup de spécialistes de la santé mentale nous exposent les grands bienfaits de la méditation et du yoga.

Si vous n’êtes pas vraiment disposé à pratiquer ce type d’exercices, n’hésitez pas à adopter des habitudes aussi faciles que d’aller marcher, vous promener, ou être silencieux et calme dans un environnement apaisant.

Si nous prenons l’habitude de nous concentrer sur nous-mêmes et d’être calmes, nous vivrons pleinement dans le présent.

Par conséquent, nous pourrons identifier les objectifs qui nous tiennent à cœur et où se trouve notre bonheur.

meditation

4. La gratitude et l’humilité

Pour être heureux, il faut prendre des décisions et avant tout, nous montrer humbles.

Le fait de désirer des choses qui sont hors de notre portée est source de souffrance et de frustration.

  • Déconsidérer chaque belle chose qui survient autour de nous revient à nous mettre des lunettes noires qui voilent notre capacité à être heureux.
  • Notre famille, la santé de ceux qui nous sont proches, la joie des enfants, la compagnie de notre animal adoré… ce sont là des aspects pour lesquels nous devrions être reconnaissants jour après jour.

Nous vous conseillons aussi de lire l’article : Sept conseils pour prendre soin de votre cerveau

5. Être capable de donner et de recevoir du bonheur

Parfois, les personnes tombent dans un certain « matérialisme du bonheur » où chaque stratégie, chaque action et chaque pensée est destinée à alimenter le bonheur.

Petit à petit, ces personnes s’embourbent dans un style de vie égoïste. Toutefois, ce n’est pas la recette du bonheur, loin de là.

Nous vous recommandons de lire l’article : Reconnaître et éviter la manipulation émotionnelle dans le couple

  •  Le bonheur est comme une énergie qui augmente si elle est partagée. Nous devons être capables de donner du bonheur et en retour, de savoir l’accepter de la part des autres.
  • Il n’y a rien de plus gratifiant que de prendre des décisions qui profiteront à tout le monde, qui ne nuiront à personne, et qui permettront à chacun de comprendre que la vie est belle lorsque l’on est en quête d’un bien-être commun.
mujer-en-campo

Pour finir, l’un des plus beaux souhaits auquel nous aspirons tous est d’arriver à ce point subtil d’équilibre dans nos vies où nous pouvons dire « je vais bien, je ne désire rien de plus ».

Cette sensation est un mélange de paix intérieure, de maturité personnelle, de bien-être, et évidemment, de bonheur.

N’hésitez jamais à prendre les bonnes décisions, celles que vous dicte votre cœur.

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi