Que le meilleur vous trouve, vous embrasse et reste auprès de vous

· 20 octobre 2016
Il est possible que vous n'en soyez pas conscient, mais tout le bon que vous donnez à ceux qui vous entourent vous est rendu, tout comme le mal.

Désirer le meilleur pour chaque personne qui nous entoure est très commun.

Le désir noble, pur et désintéressé n’est pas très commun, lui. Nous avons plutôt tendance à désirer tout le meilleur pour nous-même et pour les personnes qui sont les plus proches, celles que nous aimons le plus.

À présent, pourquoi aimons-nous tant favoriser ce type de pensées et et de désirs pour tout le monde de la même manière, que l’on apprécie ou non la personne ?

Il faut savoir que beaucoup de nos désirs, de nos actes, de nos mots et de nos comportements ont des conséquences. 

C’est la même chose qui arrive avec les souhaits.

Un souhait est la visualisation d’une volonté et une aspiration à l’action. Si je désire que le meilleur accompagne quelqu’un, je ferai aussi tout mon possible pour que cela arrive, et je le ferai avec persuasion, car c’est ainsi que je le ressens.

Les bons souhaits nous enrichissent en tant que personne. Ils ne coûtent rien et font beaucoup car ils transforment nos pensées et éliminent de notre esprit de nombreuses charges et approches négatives.

Nous vous proposons de réfléchir à cela.

Le meilleur qui renferme des pensées positives

L’idée classique selon laquelle « nous récoltons ce que nous semons » a toujours un fond de vérité.

Mais, loin de voir cette conception comme quelque chose de déterminant, nous devons plutôt l’envisager de la façon suivante : chaque acte a une conséquence.

Lisez aussi : Il arrivera un jour où vous découvrirez que cela valait la peine d’attendre

Cultiver chaque jour des pensées positives est synonyme de santé.

Nous ne parlons pas de sujets spirituels ni de pratiquer la bonté de manière arbitraire, uniquement parce que notre éthique religieuse ou spirituelle nous le demande.

papillon

  • Avoir des pensées positives, c’est mieux appréhender sa vie. Si je souhaite que le meilleur accompagne ma famille et mes amis, je montre que je les aime et que je m’inquiète de leur bien-être.
  • À présent, le véritable problème survient quand on souhaite « le pire » à quelqu’un qu’on déteste.
    Quel sens cela a-t-il ? Que gagnons-nous à cela ? Qui aime regarder les échecs de ceux qu’il n’aime pas démontre une certaine immaturité.
  • D’une certaine manière, il suffit de se souvenir des étapes du développement moral chez les enfants, expliqué par Lawrence Kohlberg.

Pour les enfants de 6 ou 7 ans, il n’existe qu’un code moral et celui-ci dit que « ceux avec qui je m’entends bien méritent le meilleur et ceux que je n’aime pas doivent être punis ».

Cette approche ne construit rien, elle n’est ni digne ni citoyenne. Nous ne sommes pas obligés de bien nous entendre avec le monde entier.

En revanche, ne pas bien s’entendre n’importe pas de désirer l’échec ou le malheur pour quelqu’un.

Il est préférable de leur souhaiter le meilleur sur leur chemin de vie personnel.

Pendant ce temps, nous nous tournons vers d’autres personnes, avec qui nous pouvons mieux coïncider, mais en désirant le meilleur pour tout le monde.

Ce que vous faites, pensez et désirez revient toujours vers vous

Certains l’appellent la « loi du hasard », d’autres « l’effet boomerang ». Ces termes se traduisent en quelque chose de simple à comprendre.

Lisez aussi : Penser que vous n’êtes meilleur que personne vous rend mieux que beaucoup

  • Mes actes et pensées ont toujours des conséquences. Un mot dit à un mauvais moment peut faire qu’une personne que nous aimons s’éloigne.
  • Souhaiter quelque chose de mal à quelqu’un peut faire que les personnes nous abandonnent à long terme, car nous sommes rancuniers.
  • Chacune des choses que nous faisons, disons ou souhaitons laissent une trace dans notre entourage. Alors, souvenez-vous, avant de parler, pensez à l’effet que peuvent avoir vos mots.

Avant de faire quelque chose, pensez aux conséquences et avant tout, souhaitez le meilleur à ceux qui vous entourent.

C’est comme semer des graines de noblesse qui vous enrichissent en tant que personne.

calin-500x354

Vous êtes libre de créer votre futur

Bouddha nous disait que “si vous voulez connaître votre présent, regardez votre passé car c’est le résultat. Mais si vous voulez connaître votre futur, écoutez votre présent, car il en sera la cause”.

Lisez aussi : Je ne veux pas et ne peux pas revenir dans le passé, je suis une personne différente

  • Cette idée est aussi simple que bonjour. Nous sommes des êtres libres et les architectes de notre réalité. Chaque chose que nous faisons a des conséquences, comme nous le savons et c’est ainsi que nous modelons petit à petit notre futur.

Une approche qui se base sur la réciprocité et dans la reconnaissance des autres nous ouvre l’esprit et nourrit notre cœur.

De même, qui construit des environnements basés sur la positivité et l’empathie, gagne en bien-être émotionnel.

Tout cela nous permet de construire un futur plein d’espoir et plus positif pour tous.

Tenez-en compte, cela en vaut la peine !