Quels sont les effets du stress post-traumatique sur le corps ?

· 10 juin 2019
Dans cet article, nous nous concentrerons sur les effets du stress post-traumatique sur le corps, au-delà des effets psychologiques. Un esprit stressé aura toujours des effets importants sur la santé physique.

Le stress post-traumatique est un trouble mental résultant du fait d’avoir vécu ou observé un événement traumatique. Par exemple, un accident, une guerre, un homicide, une catastrophe naturelle, des sévices physiques, etc.

Dans cet article, nous nous concentrons sur les effets du stress post-traumatique sur le corps, au-delà des effets psychologiques. Ceux-ci affectent tout l’organisme et peuvent devenir très graves. Ce n’est que dans une perspective globale que nous pouvons faire face à ce trouble pour recouvrer notre santé et nos vies.

Trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique (SSPT) se caractérise par des symptômes tels qu’une profonde angoisse, des souvenirs, des cauchemars et des pensées récurrentes. Tout cela est lié à l’événement traumatique vécu.

Ce type de stress peut être expérimenté temporairement et surmonté naturellement au fil des jours ou des semaines. Cependant, certaines personnes peuvent avoir plus de difficulté à surmonter l’événement ou même subir une aggravation des symptômes. En outre, ceux-ci peuvent également affecter le niveau physique, ce qui peut être dangereux pour la santé.

Découvrez cet article : 5 façons de se détendre en moins de dix minutes

Effets du stress post-traumatique sur votre corps

les effets du stress post-traumatique sur le corps

Vivre dans un état de stress signifie garder notre corps en alerte en permanence. Cette prédisposition à agir, qui pourrait être positive de façon transitoire, peut être très préjudiciable sur le plan physique si elle est constante et que notre corps ne peut pas se détendre.

Lorsque nous vivons un stress post-traumatique, notre corps est en tension. Par conséquent, la fréquence respiratoire et cardiaque augmente, les muscles sont tendus et les pupilles se dilatent. Tout cela active notre organisme pour ce qui devrait être une confrontation avec quelque chose d’hostile. Par conséquent, si cela se maintient au fil du temps, cela peut affecter notre corps.

Quels sont les symptômes physiques du stress post-traumatique ?

Lorsque le stress post-traumatique augmente avec le temps, notre corps peut en subir les conséquences. Voici certains des symptômes qui peuvent apparaître progressivement et selon les personnes :

  • Troubles respiratoires : l’hyperventilation caractéristique du stress peut provoquer des vertiges, des évanouissements, de la fatigue ou des tremblements
  • Transpiration accrue : débit sanguin supérieur
  • Affectation dans le système cardiovasculaire, car il y a un rétrécissement des vaisseaux sanguins. Cette affectation augmente le risque cardiaque
  • Affaiblissement du système immunitaire à long terme
  • Gêne digestive due à une augmentation des niveaux de cortisol : constipation, diarrhée, indigestion, gaz, acidité, etc. En outre, l’excès d’acidité gastrique favorise également l’apparition d’ulcères
  • Épuisement dû au manque de repos nocturne en raison d’épisodes d’insomnie ou de cauchemars
  • Contractures et douleurs musculaires dans d’autres parties du corps, telles que la tête ou la mâchoire
  • Déséquilibres hormonaux qui affectent la menstruation, la fertilité, l’acné, la fonction thyroïdienne, le désir sexuel, etc

En outre, tous ces troubles créent des cercles vicieux qui peuvent affecter d’autres problèmes. Par exemple, des changements soudains de poids (à la fois obésité et difficulté à reprendre du poids), des problèmes de libido, une chute de cheveux, des problèmes de peau, etc.

Lisez également : 3 conseils pour surmonter le syndrome de fatigue chronique

Pratiques de relaxation corps-esprit

la relaxation pour remédier au stress post-traumatique

Comme nous l’avons expliqué, la relation entre l’esprit et le corps est fondamentale pour comprendre le stress post-traumatique. Par conséquent, le traitement doit en tenir compte pour atténuer ce type de stress. L’objectif est de mettre l’accent sur une thérapie qui utilise l’esprit pour obtenir un effet positif sur le plan physique et ainsi améliorer la santé.

La clé de cet objectif réside dans les activités qui nous aident à développer la concentration, la méditation et la respiration profonde. Par exemple, nous pourrions essayer le yoga, le tai-chi ou le qigong.

Des études montrent que ces disciplines peuvent aider à réduire l’anxiété, la dépression et la colère. Et parallèlement, améliorer la tolérance à la douleur, l’estime de soi, le niveau d’énergie, la relaxation et la capacité à faire face aux situations stressantes.

Par conséquent, nous connaissons maintenant les effets négatifs du stress post-traumatique sur le corps. Cependant, nous savons aussi que le traitement pour le surmonter doit prendre en compte un travail global au niveau physique et mental. De cette manière, nous pouvons recouvrer notre bien-être et améliorer notre qualité de vie.

 

  • Bryant, R. A. (2017). Posttraumatic stress disorder. In The Science of Cognitive Behavioral Therapy. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-803457-6.00013-1
  • Kim, S. H., Schneider, S. M., Kravitz, L., Mermier, C., & Burge, M. R. (2016). Mind-Body Practices for Posttraumatic Stress Disorder. Journal of Investigative Medicine. https://doi.org/10.2310/jim.0b013e3182906862
  • McEwen, B. S. (2008). Central effects of stress hormones in health and disease: Understanding the protective and damaging effects of stress and stress mediators. European Journal of Pharmacology. https://doi.org/10.1016/j.ejphar.2007.11.071
  • McEwen, B. S. (2006). Protective and damaging effects of stress mediators: Central role of the brain. Dialogues in Clinical Neuroscience.